MENU ZINFOS
Zot Zinfos

"Paroles, paroles, paroles..." nous chantait si, merveilleusement, bien Dalida


- Publié le Mercredi 6 Juin 2012 à 11:50 | Lu 777 fois

"Paroles, paroles, paroles..." nous chantait si, merveilleusement, bien Dalida
A l’approche du premier tour des nouvelles élections législatives, en étudiant le programme de chacun des candidats, j’avoue être, particulièrement, interpellée par le slogan utilisé par M. René-Paul Victoria, lequel me laisse, fortement, dubitative : « Bâtir ensemble notre demain. ».
 
Un programme, certes, fort en matière de « mots » :
« Ensemble, je vous propose un engagement politique avec trois points forts :
·        Vivre dans la dignité pour réussir sa vie
·        Redonner confiance aux jeunes
·        Favoriser le développement de La Réunion… » annonce, ainsi, sereinement, M. René-Paul Victoria qui continue tout aussi paisiblement :
« Ce programme valorise la place de l’homme dans notre société… Notre objectif, à vous et à moi, c’est de pouvoir faire grandir nos enfants dans notre culture ouverte au monde… ».
 
Il est à noter que les termes utilisés par notre intéressé sont de plus en plus attrayants. Ce dernier nous parle de « construire…, faciliter…, aider…, proposer…, soutenir…, préserver la protection sociale et familiale…, aider les familles qui prennent en charge leurs proches dépendants à domicile… ».
Mieux encore, dirions-nous, en ce qui concerne la santé : « mettre en place un véritable plan de santé…, développer des structures d’accueil pour les personnes dépendantes… ».
 
Aussi, pour reprendre les termes de Raymond Aron, repris par l’ami même de M. René-Paul Victoria, M. Jacques Dambreville, je dirais qu’effectivement : « Le choix en politique n’est pas entre le bien et le mal mais entre le préférable et le détestable. »
En l’occurrence, je me permets de faire un rappel de ce qui est, à mon sens, « détestable » et qui a été, sciemment, passé trop rapidement au tiroir des oubliettes de ceux qui soutiennent notre intéressé, lesquels n’ont plus, véritablement, souvenance du choquant article de presse paru dans le JIR du 12 juillet de l’année 2007. En effet, il nous a été relaté l’acte, à tout le moins, « détestable » puisqu’inhumain de M. René-Paul Victoria qui refusa de restituer son siège à un homme âgé de 80 ans, victime d’un double malaise cardiaque.
Dieu que les mots sont forts et faciles à dire sur les lèvres mais aussitôt qu’il nous arrive d’être confrontés à la situation dans sa réalité, ô combien, ces mots ont du mal à toucher notre cœur, lequel cœur nous amène aux actes concrets !

En outre, je m’interroge : comment quelqu’un qui face à une situation de vie ou de mort et qui trouve « préférable » de sauvegarder sa petite place confortable, coupe de champagne à la main, plutôt que de laisser son siège à un homme risquant la mort pourra t-il réagir demain ? Il est, certes, honorable, de vouloir mais encore plus méritant de le faire. Vouloir, par exemple, « aider nos jeunes à sortir de la rue, à se reconstruire ou à se former », c’est « préférable » mais ce qui est « détestable » c’est de constituer un tel exemple pour nos jeunes. Comment un jeune, constatant un tel comportement chez un de ses élus politiques, peut-il prendre en compte « la santé commune » - un des fameux points forts sur lesquels notre intéressé s’appuie dans son programme- et en faire une priorité ? Où sont passées, dès lors, ces belles valeurs humaines, expressément, reconnues par ceux qui le soutiennent parlant de l’homme comme « issu d’une famille… qui a su… » lui « inculquer le respect d’autrui, la fidélité et l’honnêteté. » ? A-t-il, pour le cas, usé de « respect » à l’égard de l’octogénaire qui subissait un malaise cardiaque ? A-t-il été « fidèle » à son concitoyen de l’hexagone ? Ou encore, a-t-il fait preuve d’ « honnêteté » quand l’épouse du malade réclamait ce qui leur était dû c’est-à-dire une place qu’ils avaient chère payée avec leurs économies ? Quel bel exemple d’ « ouverture sur le monde », clairement, signifiée dans l’ambitieux programme de notre intéressé ?

Voilà, donc, encore, ce qui est « détestable », M. René-Paul Victoria, votre candidature! Finalement, votre politique réelle ne se résumerait-elle pas en ce vieux dicton : « Faites ce que je dis mais, ne faites pas ce que je fais. » ?
 
De ce fait, Messieurs et Mesdames, les lecteurs que j’interpelle : « Non cela n’arrive pas qu’aux autres ! Et si cet octogénaire était votre propre père, … ?»
 
Juliana PAYET,
75 ans.




1.Posté par Max le 06/06/2012 11:56

Franchement dégueulasse le comportement de Mr. VICTORIA est dire qu'il ose encore se représenter. Je ne voterais surement pas pour lui.

2.Posté par Orezo le 06/06/2012 14:25

A cette époque M.D. Née À était son assistante parlementaire. Alors où était elle assise?

3.Posté par Max le 06/06/2012 16:43

@Orezo M.D. n'était pas dans l'avion mais il était accompagné de D.R.

4.Posté par Double-Rhum le 06/06/2012 20:45

Je vous livre un petit condensé sur la morale : « PENSÉES ET FRAGMENTS» de Arthur SCHOPENHAUER. Traduits par Jean BOURDEAU membre de l'institut.

i["L'égoïsme, par nature, est sans bornes : l'homme n'a qu'un désir absolu, conserver son existence, s'affranchir de toute douleur, même de toute privation ; ce qu'il veut, c'est la plus grande somme possible de bien être, c'est la possession de toutes les jouissances qu'il est capable d'imaginer, et qu'il s'ingénie à varier et à développer sans cesse. Tout obstacle qui se dresse entre son égoïsme et ses convoitises excite son humeur, sa colère, sa haine : c'est un ennemi qu'il faut écraser. Il voudrait autant que possible jouir de tout, posséder tout ; ne le pouvant, du moins voudrait-il tout dominer : "Tout pour moi, rien pour les autres", c'est sa devise. L’égoïsme est colossal, l'univers ne peut le contenir. Car si l'on donnait à chacun le choix entre l'anéantissement de l'univers et sa propre perte, je n'ai pas besoin de dire quelle serait sa réponse. Chacun se fait le centre du monde, rapporte tout à soi ; [….] Y a-t-il contraste plus saisissant ? D'une part, cet intérêt supérieur, exclusif, que chacun prend à soi-même, et de l'autre, ce regard indifférent qu'il jette sur tous les hommes. C'est même une chose comique, que cette conviction de tant de gens agissant comme s'ils avaient seuls une existence réelle, et que leurs semblables ne fussent que de vaines ombres, de purs fantômes."]i

5.Posté par CP le 07/06/2012 07:13

Juliana Payet, max : maguy, on t'a reconnu ! Tu as mangé ton pain blanc avec RPV, maintenant tu craches dans la soupe pour espérer manger dans une autre assiette ? Et pourtant, tu disais partout que Sarko avait un bon bilan : RPV a le même bilan que Sarko. T'as été virée, alors tu te venges comme ça. Au moins tu montres ce que tu vaux, et j'espère que ceux que tu soutiens aujourd'hui s'en rappelleront au moment de te remercier pour tes soi-disant services rendus

6.Posté par EU MD le 07/06/2012 07:37

Pierrot, ça vient de qui cette diffamation ? C'est pas comme ça que les électeurs de RPV se reporteront sur certains s'il était éliminé. René-Paul, t'inquiète pas, ce genre de diffamation nous soude derrière toi!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes