MENU ZINFOS
National

Paris: Une malade violée à l'hôpital par un infirmier récidiviste


Par - Publié le Jeudi 10 Mai 2018 à 17:26 | Lu 10214 fois

Paris: Une malade violée à l'hôpital par un infirmier récidiviste
Une patiente de 32 ans a été victime d'un viol, en pleine nuit, dans sa chambre, au sein du prestigieux hôpital américain de Neuilly. L'auteur de l'agression, un infirmier de l'établissement de 49 ans chargé de lui faire prendre chaque soir ses médicaments, a été mis en examen le 14 février dernier, révéle Le Parisien.

C'est après 22 heures, une fois le compagnon de la jeune femme parti, que l'infirmier est revenu dans la chambre de la patiente, alors que celle-ci se trouvait dans un demi-sommeil. Elle a alors entendu l’infirmier lui parler et la toucher. Elle a eu l’impression d’une relation sexuelle mais, assommée de cachets, elle n'a pas réagit sur le coup. Ce n'est que le lendemain, alors qu'elle ressentait des douleurs dans son bas-ventre à son réveil, que lui est revenu le souvenir d’un homme qui l’aurait contrainte à une relation sexuelle, raconte le journal.

La jeune femme porte plainte et l'enquête permet l'arrestation de l'un des infirmiers de l'établissement, un homme de 49 ans dont le nom apparaît dans le Fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles (Fijais), car déjà condamné pour agression sexuelle sur personne vulnérable il y a sept ans.

Arrêté, le suspect a commencé par nier le viol. Mais des traces de sperme ont toutefois été retrouvées et des échantillons sont en cours d’analyse.

L'infirmier a été rapidement mis à pied à titre conservatoire par la direction de l'hôpital, qui a ensuite procédé à son licenciement.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Prison le 10/05/2018 18:19 (depuis mobile)

Mis à pied ?
On se Fou de notre g...

Prison

2.Posté par Koollman le 10/05/2018 18:43

De nos ont se trouvent en danger partout.A l hopital,au travail,sur la route,même dans sa famille,ect... Nous vivons dans un monde pourri jusqu a l os.C est un monde qui vit dans les ténèbres.

3.Posté par Santa le 10/05/2018 18:48 (depuis mobile)

Put de professionnels chez les fonctionnaires moi j'y suis et j'en vois même des gamins résonne mieux vivement les contrôles externe inopiné

4.Posté par Nobread le 10/05/2018 19:50 (depuis mobile)

Une verif casier judiciaire jamais ....?

5.Posté par dadou le 10/05/2018 20:02

embauché sans controle de son casier judiciare???!!! bravo l'hopital!cest vrai qu'il y a une forte demande mais quand meme, un minimum de précautions!!

6.Posté par Responsables le 10/05/2018 20:21 (depuis mobile)

L infirmier violeur (présumé) ne doit pas être le seul responsable.
Languette toute la ban.

7.Posté par Marie le 11/05/2018 06:18

la plupart de ce type de faits divers sont toujours par des RÉCIDIVISTES......y en a marre de ces individus!,

8.Posté par Beber974 le 11/05/2018 06:19 (depuis mobile)

Vs êtes un malade mental, et les traces de votre sperme ont été retrouvées. Vous pouvez tjs nier mais je pense que vs allez faire un long séjour en prison, car la justice dispose de deux circonstances aggravantes....Je vs laisse deviner!!!

9.Posté par huguette le 11/05/2018 07:03

Ca montre simplement le laxisme de notre societe

10.Posté par wench le 11/05/2018 06:51

Un fait divers terrible mais cela ne veut pas dire que des dizaines de sadiques travaillent dans les hôpitaux. La question est effectivement de savoir si la direction était ou aurait dû être au courant de la précédente condamnation.

11.Posté par momo le 11/05/2018 08:59

merci a la justice complice

12.Posté par noe le 11/05/2018 10:09

Comme quoi ce sont tj des hommes et parfois "infirmiers" qui violent !

13.Posté par Y bouge pi le 11/05/2018 22:02 (depuis mobile)

Noé c fini pour toi. Ou bouge pi.

14.Posté par polo974 le 12/05/2018 18:31

7.Posté par Marie le 11/05/2018 06:18

""" la plupart de ce type de faits divers sont toujours par des RÉCIDIVISTES......y en a marre de ces individus!, """

La première fois, ils ne l'étaient pas, ce qui démontre la connerie de ce propos...

Mais n'enlève rien au coté abject de ce personnage.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes