National

Paris: Mort suspecte d'un jeune homme après un contrôle routier

Dimanche 31 Mars 2019 - 23:29

Paris: Mort suspecte d'un jeune homme après un contrôle routier
Mercredi 27 mars, un homme de 32 ans, Ange Dibenesha est interpellé à 1h50 du matin, vers la porte d’Italie, à Paris.

Né au Congo et originaire de Grigny, dans l’Essonne, il n'a plus donné plus signe de vie à sa famille depuis ce jour.

Et ce n'est que vendredi que cette dernière apprendra, par un employé de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, que le jeune homme est entre la vie et la mort.

Il décèdera quelques heures plus tard, mais l’annonce de sa mort n’interviendra que samedi dans l’après-midi, rapporte Le Point.

Selon le journal, le conducteur aurait été interpellé au volant de son véhicule, mercredi sur le périphérique parisien, par un équipage de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC).

Ce jour-là, il "aurait ingéré plus d’une dizaine de grammes de cocaïne", indique l’hebdomadaire.

Il aurait été transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière après être entré en convulsion. Il y est donc décédé le samedi.

De son côté, la préfecture de police affirme que le 28 mars 2019, à 1h50, "lors d’un contrôle routier au niveau de la porte d’Italie, le conducteur d’un véhicule de marque BMW, en situation d’annulation de son permis de conduire, était dépisté positif au test de l’imprégnation alcoolique. À 2h10, alors que les fonctionnaires interpellateurs étaient en attente d’un véhicule de transport de l’interpellé, ce dernier a ingéré une substance non identifiée. Il a alors été pris de convulsions".

Et la préfecture d’ajouter : "L’intervention des sapeurs-pompiers était immédiatement sollicitée par l’équipage interpellateur, via Police Secours 17. Rapidement sur place, les pompiers, dès leur arrivée, effectuaient un massage cardiaque sur le conducteur du véhicule. Le Samu se présentait sur place quelques minutes après l’arrivée des pompiers, prenait l’individu en charge et le transportait à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière".

Le parquet, informé des faits, a chargé la brigade de stupéfiants de la direction de la police judiciaire de Paris de mener une enquête afin de déterminer les circonstances de la mort du jeune homme.
Pierrot Dupuy
Lu 1474 fois



1.Posté par Quelle malchance... le 01/04/2019 20:11 (depuis mobile)

Quelle malchance de perdre une perle pareille, une chance pour la France qui nous quitte...
Dramatique !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >