Société

Parents et forces de l'ordre luttent contre l'insécurité aux abords de la Cité scolaire de Roches Maigres

Mercredi 28 Février 2018 - 19:37

Ce mercredi une action de sécurité routière a été menée devant le lycée professionnel Edmond Albius à Roches Maigres à St-Louis à la sortie des classes. Une opération initiée dans le cadre du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) de la ville dans lequel, gendarmerie, police municipale, mairie, établissements scolaires, agents de médiation et parents travaillent de concert pour lutter contre l'insécurité aux abords de la cité scolaire. 

Des parents formés au préalable et qui depuis le mois de décembre deviennent acteurs du processus puisque, sur la base du bénévolat, assurent deux fois par semaine des contrôles inopinés devant le lycée. Sur le terrain, ils sont aidés de policiers municipaux, d’agents de médiation et de patrouilles de gendarmerie. "Un dispositif pilote à La Réunion", explique Jean-Hugues Philéas, chef de la police municipale et coordonnateur de sécurité de prévention et de la délinquance à la mairie de Saint-Louis.

L’accent est aujourd'hui mis sur la prévention routière et le contrôle des vélos. " Des élèves ont parfois une conduite dangereuse et se mettent à circuler à deux voire même à trois sur un même vélo".  

Une bonne initiative pour les parents qui disposent de plus d’information, ont la confiance des élèves, ajoute Clémentine Murat, parent-acteur. Entre le collège, les deux lycées et l’école primaire, environ 3 000 élèves fréquentent la cité scolaire de Roches Maigres.

PB
Lu 2097 fois



1.Posté par MT CRISTO le 01/03/2018 14:26

Quelle Honte pour La Réunion ! Cela fait des dizaines d'années que l'insécurité frappe ce quartier parce que les interventions sont molles.

2.Posté par Stef le 02/03/2018 05:49 (depuis mobile)

Une bonne initiative de la part des citoyens et des forces de l'ordre. Enfin du concret. Je pense qu'il faut encourager ces formes de partenariat et ne pas écouter ceux qui critiquent juste pour critiquer assis dans leur canapé derrière leur écran!

3.Posté par le 02/03/2018 08:15 (depuis mobile)

Et les parents ils ont droit d'être armés ? Ou bien ils ont droit de mettre des coups? Ces parents sont ils de confiance. Bossent ils ?

4.Posté par Benny le 02/03/2018 13:19 (depuis mobile)

Très bonne initiative ! Il faut montrer à la population qu''elle n''est pas laissée pour compte... Raison de plus pour l''inclure dans cet élan !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter