Education

Parents en colère à St-Pierre: Vers une classe de CP supplémentaire ?

Lundi 20 Août 2012 - 15:02

Parents en colère à St-Pierre: Vers une classe de CP supplémentaire ?
Ce matin, la Frape (Fédération réunionnaise des associations de parents d'élèves) a manifesté devant la grille de l'école Jacques Prévert de Saint-Pierre, entourée de plusieurs parents d'élèves. Même si la rentrée a pu avoir lieu dans cette école primaire du Sud de l'île, plusieurs dysfonctionnements ont été pointés du doigt par les parents d'élèves, notamment le problème d'accueil d'enfants handicapés et les classes de CP surchargées.

Après la manifestation, un inspecteur académique de la circonscription de Saint-Pierre est venu faire un état des lieux dans l'école. "Il est venu pour compter les effectifs présents ce matin, mais il faut savoir que 14 enfants ne sont toujours pas inscrits dans l'école en raison d'un problème de dérogation", explique Joël Arthur, membre de la Frape. Lorsqu’un enfant doit s'inscrire à l’école, il n’est pas possible pour les parents de choisir l’établissement, cela dépend de la carte scolaire. Mais il est parfois possible d’obtenir des dérogations.

"On se retrouve aujourd'hui entre 30 et 32 élèves par classe de CP, c'est affreux de voir ça, l'instituteur ne peut pas s'en sortir", souligne-t-il. L'inspecteur académique a entendu la demande des parents d'élèves et de la Frape et ce dernier doit remonter l'information auprès du rectorat. "Devant cette situation, on pourrait peut-être avoir l'ouverture d'une troisième classe de CP à l'école Jacques Prévert", ajoute Joël Arthur.

Reste toujours le problème de l'accueil des enfants handicapés. "On a toujours une Avsco (auxiliaire de vie scolaire collective) pour six enfants autistes, mais maintenant se pose également le problème de la pause méridienne. Les enfants n'ont toujours pas de personnels pour s'occuper d'eux. Ce sont des enfants autistes avec un comportement différent", souligne-t-il. Concrètement, le poste de l'auxiliaire se chargeant des enfants handicapés le midi n'a pas été renouvelé, il s'agit d'un contrat aidé.

Les parents ont été reçus en fin de matinée à la mairie de Saint-Pierre pour tenter de trouver une solution.
Lu 1159 fois



1.Posté par noe le 20/08/2012 19:00

On trouvera très vite des solutions !

Ayons confiance en l'Education Nationale ...
Ce mercredi on réajustera les postes !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >