Faits-divers

Parents de Carl Davies: "Pour les gens qui l’ont tué, la vie n’a pas de prix"

Vendredi 17 Mai 2019 - 17:44

"Je suis innocent, je suis fatigué. Je suis désolé pour la famille mais refaite votre enquête !". Ces mots de Vincent Madouré ont eu le don d’agacer les proches de Carl Davies, au troisième et dernier jour d’un procès en appel qui a été pénible pour l’ensemble des acteurs.

"J’écoute ce qui se dit. C’est cruel. Ce n’est pas une chose, c’est mon fils ! Ma fille n’est pas venue cette fois. Elle ne peut supporter la douleur (de cette disparition). Parfois j’ai envie de mourir, de ne plus être ici. Ce qui me fait tenir debout : c’est de rester pour mon mari, ma fille. C’était mon bébé c’était mon fils, c’était moi !" tient à partager la maman de Carl Davies, Carla. 

A ses côtés, son mari Andy dresse le portrait d’un enfant bien éduqué et qui s’était mis au service des forces spéciales britanniques. 

"Nous avons veillé à ce qu’il soit correct et honnête"

"C’est la deuxième fois que nous venons ici à La Réunion. Nous avons toujours été accueillis avec amitié, je ne souhaite pas dire de mal de l’île mais mon fils est tombé sur les mauvaises personnes. Nous avons veillé à ce qu’il soit correct et honnête. Il était dans un corps d’élite de l’armée britannique. Il a appris à être correct avec des gens corrects", décrit-il la personnalité de son enfant. 

"Depuis sa mort, notre vie a complètement basculé", ajoute-t-il. C’est extrêmement pénible de réentendre les circonstances de la mort de notre fils. Vous parlez de cadavre mais en Angleterre, nous dirions un corps, pas un cadavre, même si je sais que nous avons des cultures différentes, mon fils n’était pas un cadavre ! Notre vie a complètement changé. Nous avons dû vendre notre maison pour continuer. D’un coup, nous n’étions plus les parents de Carl mais les parents dont le fils a été tué", témoigne-t-il de cette dure épreuve. 

"Nous aussi nous sommes fatigués"

"C’est parce qu’il a voulu protéger sa liberté qu’il a perdu la vie. Pour les gens qui l’ont tué, la vie n’a pas de prix, alors que la vie de mon fils avait un prix. Eux, ils sont là, ils tuent mon fils, ils font les malins et c’est moi qui doit m’excuser pour les avoir traités d’assassins. Nous ne sommes pas venus ici pour nous venger mais pour connaître la vérité sur la mort de notre fils. Je crois que ce n’est pas trop demandé ! Nous aussi nous sommes fatigués. Nous aussi nous en avons marre, marre de ne pas savoir. Le plus fatiguant est d’être sans notre fils. Notre vie a été complètement bouleversée. Nous sommes là aujourd’hui pour lui, pour dire que nous sommes avec lui. Je ne peux pas arrêter d’être en colère", livre le père de Carl Davies.
R.Labrousse - L.Grondin
Lu 3905 fois



1.Posté par Dom974 le 18/05/2019 11:22 (depuis mobile)

Courage pour la famille face aux merdeux du bas de la rivière et leurs bandes .

2.Posté par Maylis LAPOUBLE le 18/05/2019 11:55

A la Réunion l'Etranger a toujours tort ! Pauvres parents de Carl Davies ! Compassion !

3.Posté par Pffu le 18/05/2019 14:09 (depuis mobile)

@Marylis lapouble.... pas que les étrangers.... dés que tu es blancs. Le vivre ensemble n est qu une façade.

4.Posté par Juju le 18/05/2019 15:03 (depuis mobile)

Créole@ ...ah oui! Acquitté, alors!

5.Posté par balayedovant zot porteavan le 18/05/2019 18:27

@ poste 2 et 3 arrêtez vous allez me faire pleurer les loups veulent se faire passer pour des agneaux j'ai vécu en France le vivre ensemble n'existe pas merci grâce à vous je passerai un super Week end!

6.Posté par Joseph le 18/05/2019 19:19

Pauvres gens, être confrontés à la lie de nos bas-fonds, et en plus ne pas obtenir justice à ce drame sans nom.
A quand une enquête digne de ce nom, pour redorer notre blason ?

7.Posté par Joseph le 18/05/2019 20:01

Pauvres gens, être confrontés aux étrons de nos bas-fonds, et en plus ne pas obtenir justice à ce drame sans nom.
A quand une enquête digne de ce nom, pour redorer notre blason ?

8.Posté par noe le 18/05/2019 20:23

Ne jamais cesser de croire en I ’espoir parce que les miracles se produisent chaque jour !
Avant toute chose, lorsque nous avons un moment d’égard, il faut continuer d’avoir foi en nous-mêmes et croire en l’univers. La souffrance a lieu seulement lorsque nous avons besoin d’apprendre quelque chose de la vie, et l’obscurité est nécessaire afin que nous puissions apprécier la lumière. Nous trouverons notre chemin … Nous devons juste continuer à monter les marches et ne pas laisser les pensées négatives nous décourager.
« En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout. » (Albert Camus)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Septembre 2019 - 07:46 Guerre des pizzaiolos au Tampon