Education

Parents d'élèves exaspérés : "Merci pour le travail accompli M. l'inspecteur"

Vendredi 26 Août 2011 - 14:38

Dans le bras de fer qui oppose les parents d'élèves mécontents des fermetures de classes dans l'île et le Rectorat, les premiers ne manquent pas d'imagination...


Parents d'élèves exaspérés : "Merci pour le travail accompli M. l'inspecteur"
 
Ils étaient une trentaine de parents d'élèves à s'être symboliquement rendus devant les locaux de l'inspection de circonscription de Quartier Français, à Sainte-Suzanne, ce matin.

Dans les bureaux, pas d'inspecteur de circonscription à l'horizon mais une secrétaire qui "transmettra le message". En guise de message, les parents d'élèves ont déposé trois gerbes de fleurs en l'honneur des trois classes que le même inspecteur avait promis d'ouvrir à la rentrée si le seuil de 26 élèves par classes venait à être dépassé, ce qui est le cas aux écoles Victor Hugo (29 chez les petites sections, 28 chez les moyennes sections et 29 chez les grandes) et à l'école José Barau (moins touchée mais certaines sections atteignent 29 élèves par classe).

Un message, "merci pour le travail accompli Monsieur l'inspecteur", a accompagné le geste ironique des parents d'élèves qui disent désormais vouloir s'adresser directement au Recteur. Ils comptent à ce titre aller faire entendre leur ras-le-bol mercredi prochain, sous les fenêtres du Rectorat cette fois.

Saint-Leu entre dans le rond

Autre exaspération notable ce jour, à Saint-Leu, où la nouvelle de la non-ouverture de classe a été annoncée aux parents. "La directrice nous a informé de la réponse négative du Rectorat", affirme un parent d'élève, accompagné d'une vingtaine de parents à l'école maternelle Centre de Saint-Leu. "Nous avons à ce jour une moyenne de 29,12 élèves dans les huit classes, dont deux classes de petite section à 31 élèves. C'est déjà beaucoup plus que d'autres établissements", précisent les parents d'élèves. Pour rappel, 26 était le seuil au-delà duquel une ouverture de classe devait avoir lieu.

L'établissement, qui est sur le point d'être classé en "Réseau réussite scolaire" se trouve toujours officiellement en Zone d'éducation prioritaire (ZEP). "Nous avons formulé une demande de rencontre avec le Rectorat hier, avec une réponse attendue avant midi ce vendredi. Nous ne cesserons pas la mobilisation", promettent les parents "indignés" de Saint-Leu. 
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1506 fois



1.Posté par PAS CONTENT le 26/08/2011 15:04

Mais que fait le recteur ! On n'a jamais vus ça...

2.Posté par SAINT-LEUSIEN le 26/08/2011 15:07

Des classes de 31 en maternelle à l'École du Centre de Saint-Leu : impossible de tolérer de tels effectifs.
Travailler plus (d'enfants) pour gagner moins (d'enseignement) !

3.Posté par une maman le 26/08/2011 15:52

il faut trouver une issue favorable à cette situation difficile.
à st leu centre,31 élèves dans les deux classes de petite section, c'est beaucoup trop!!!!
les quotas de 26 élèves par classe ont été fixés par des professionels de la petite enfance, avec la validation ministère, pourquoi ne les respecte-t-on pas ??
RESPECTEZ nos enfants!

4.Posté par Une maman concernée le 26/08/2011 16:14

Il faut bouger avant que ce ne soit pire encore
On peut toujours esperer des changements en 2012......................

5.Posté par Incognito le 26/08/2011 16:28

Encore un coup de rabot du gouvernement et c est les générations futurs qui trinquent!

6.Posté par parents inquiets le 26/08/2011 16:40

Nous avons peur pour nos enfants: la sécurité doit passer avant tout! Notre fils est à st-Leu en petite section, c'est intolérable, injuste, illégal! Parents nous devons tous réagir!

7.Posté par parents d'élèves le 26/08/2011 16:42

Parents enseignants GRAND RASSEMBLEMENT devant le Rectorat mercredi matin à 9h!!!! Faites passer le message, tout le monde se mobilise!

8.Posté par un habitant de st-leu le 26/08/2011 16:44

On paie des impôts pour que nos enfants aillent à l'école en sécurité! Mais que fait l'Etat? que font les élus???? On n'en a vu aucun monter au créneau sur le sujet!

9.Posté par un habitant de st-leu le 26/08/2011 17:20

à quoi servent nos impôts? où sont les élus? les maires?

10.Posté par CAZA le 26/08/2011 17:43

Je crois que notre gouvernement confond halte garderie et apprentissage de savoirs. Or avec un effectif de plus de 26 élèves par classe, je me demande comment les enseignants vont pouvoir transmettre des savoirs ? Si nous commençons à accepter plus de 26 élèves par classe d'ici peu de temps nous aurons 40 élèves par classe. Alors je dis stop au bradage de l'éducation.

11.Posté par Saint-Leusien le 26/08/2011 18:11

oui !!
allons tous au Rectorat mercredi pour dire à Mr. Le Recteur qu'il est hors-la-loi !!!!!
ici à St-Leu l'exaspération est palpable.....

12.Posté par PARENT le 26/08/2011 18:36

Dans l'Est nous sommes avec des classes de petite section à 29 enfants pour deux adultes l'instit et l'ATSEM. Ces enfants ont 3 ans et parfois moins, ils ont connu en crèche un meilleur taux d'encadrement : moins d'enfants par adulte. Parents à nous de faire bouger cette situation. Il y plus de 13 postes en réserve au Rectorat.

13.Posté par ndldlp le 26/08/2011 18:52

1/ moyens octroyés par le ministère au rectorat ?
2/ Besoins du rectorat par rapport à la demande et contraintes de seuil d'effectifs par classe

que le rectorat joue la transparence, à défaut, il faut inviter le recteur à envisager de s'épanouir professionnellement ailleurs.

Le temps de l'exigence est venu, le temps du laisser faire a passé !

14.Posté par ELECTEUR MUNICIPAL le 26/08/2011 20:51

À St Denis, le maire s'engage clairement dans le combat en faveur des enfants : un kakémono géant sur la façade de l'hôtel de ville.
Et, pendant ce temps, le maire de St Leu dévoile son pharaonesque projet de centre aquatique (avec de juteux contrats pour un montant global 36 millions et un montage juridique très bien adapté !) !
Les taux d'élèves à St Leu (maternelle du Centre) sont les plus importants du département et le seul maire qui ne fait rien, c'est celui de Saint-Leu !
Pendant ce temps, 3 maires se bougent pour leur ville.
C'est quand les municipales déjà ?...

15.Posté par un parent concerné le 26/08/2011 21:28

pour INFO:
sachez que le maire de St-leu avait soutenu la demande d'ouverture de poste en envoyant un courrier au recteur.
L'inspecteur nous a confirmé avoir demandé ce poste supplémentaire pour notre école.
La directrice était confiante.
Ici c'est la stupéfaction......

16.Posté par saint-leusienne le 26/08/2011 21:34

Trop c'est TROP!
il y a une moyenne de 29.12 enfants par classe à l'école maternelle du centre.
De plus, St-leu est une commune attractive, avec des logements en construction dans le secteur de l'école....il est probable que le nombre d'enfants augmente encore en cours d'année, comme celà a déjà été le cas l'an dernier!
jusqu'ou cela va-il aller????????????

17.Posté par papa inquiet le 26/08/2011 22:01

le temps joue contre nous, mobilisons nous rapidement !
c'est l'avenir de nos enfants qui en dépend.
si nous acceptons une telle situation aujourd'hui, de quoi sera fait demain??

18.Posté par papa en colere le 26/08/2011 23:45

scandaleux.... sans parler de la garderie à 1500€ l'année.... Dossier éducation à traiter d'urgence à saint Leu.

19.Posté par ndldlp le 27/08/2011 01:05

après "indignez vous"... "exigez"...puis "remplacer" si cela ne fonctionne pas.

20.Posté par Zum le 27/08/2011 04:58

Aujourd'hui tout le monde cri mais des classes de CP a 28 y en a eu beaucoup a St.-Denis ces dernières années et personne n'a bougé ! Attention aux récupérations politiques ; y a des choses a faire mais ça sera la fin du système actuel : profs non fonctionnaire, plus d'impôts, plus de contrainte pour de meilleurs résultats pas sur que tout le monde soit d'accord : vous suivez ?

21.Posté par parent d'élève St-LEU le 27/08/2011 08:54

Les parents se mobilisent mais que font les ELUS de ST-LEU? Le maire aurait envoyé une lettre, cela ne suffit pas! On ne les voit pas sur le terrain, ni dans les écoles, à nos côtés pour protéger les enfants! Nous payons des impôts pour cela, c'est leur travail. Mais y a t-il un spécialiste de l'éducation à la mairie?! Un élu? Quelqu'un qui viendrait voir les parents et les instits, qui demande quels sont les besoins avant d'attendre que ça craque? S'ils n'agissent pas en amont alors qu'ils réagissent au moins, qu'ils aillent voir le Rectorat, qu'ils soient sur le terrain.... Les parents ses entent abandonnés. On n'attend pas des effets médiatiques mais du CONCRET sur le terrain! On les attend lundi matin!

22.Posté par Indigné le 27/08/2011 09:00

Pour l'instant, revandication "pacifique" à St Leu mais si le rectorat ne bouge pas, cela risque de s'envenimer !!!
M le Recteur avait promis l'ouverture de nouvelles classes si les moyennes étaient supérieures à 28 (sachant que les classes de St Leu ne devraient pas exceder 26 élèves, chiffre du ministère !)... qu'il respecte ses engagements !!!

23.Posté par PARENT le 27/08/2011 09:29

Nos grands parents se sont battus pour que nous ayons une école de la République. Cette école qui est un espoir pour beaucoup de familles. Chacun veut la réussite de son enfant. Alors ne comptons pas sur les autres pour agir. Chaque école est concernée si ce n'est pas cette année pour vous ce sera peut-être à la prochaine rentrée. Faites des courriers, demandez des rendez-vous, allons au Rectorat demander la réouverture des classes ... mercredi. Moi je serai là-bas dès 9h00.

24.Posté par réactif le 27/08/2011 10:13

à St-Leu le collectif improvisé de parents ne relâchera pas ses efforts tant qu'une nouvelle classe ne sera pas ouverte...Que le Recteur pour l'instant sourd sache qu'il ne peut se permettre un tel mépris , même si ce mépris ets devenu la réaction favorite de nos dirigeants....

25.Posté par maman concernée le 27/08/2011 16:33

Les parents d'élèves de St Leu n'ont pas l'intention de lâcher l'affaire. Nous sommes et resterons solidaires pour nos enfants !!!

26.Posté par papa en colère le 27/08/2011 16:45

Mon fils est à l'école de St leu centre, sa classe est trop petite pour accueillir 30 enfants et de plus, il n'y a pas suffisamment de chaises pour tous les élèves !!! Je ne parle même pas de mes inquiétudes sur la qualité de l'enseignement que les profs vont pouvoir leur délivrer dans ces conditions (bien que je ne mette en aucun cas leurs compétences en doute),
Mr le recteur, que faîtes-vous de l'école de la République ?

27.Posté par ndldlp le 27/08/2011 19:00

Et que pensez, au delà des effectifs par classe ou des effectifs de prof par école, de l'absence de savon à disposition des élèves dans les toilettes, ou de cette pratique contraire aux recommandations de l'EN, sur la mise à disposition de papier toilette ... dans les bureaux des directeurs plutôt que dans les dites toilettes...

que pensent le recteur et les inspecteurs, de ces pratiques ? un gamin obligé d'aller quémander de quoi se torcher, comme d'autres aller oser demander un peu de liberté... ?



28.Posté par Sarkosy 2012 le 27/08/2011 19:27

Pour moi , l'école maternelle n'est pas obligatoire (sauf pour la GS) , les parents envoient souvent leurs enfants en maternelle pour que les profs les gardent toute la journée (comme dans des garderies) et les parents , eux se promènent sur les plages ou font bronzette ...
En maternelle :
matin : chants , goûter ,promenades
après-midi : sieste jusqu'à 15h30 (sortie)

Pas vraiment de travail scolaire .On ne peut pas toujours payer des profs pour faire de la garderie des enfants à la place de leurs géniteurs .

Du CP au CM2 , là , il faut privilégier les classes = école obligatoire !

29.Posté par Martine le 27/08/2011 23:08

Il existe pourtant un programme spécifique pour le cycle des apprentissages premiers (petite et moyenne section) comprenant 5 domaines de compétences que seuls des professeurs sont capables de dispenser.
Mais bien-sûr, si on ne leur donne pas les moyens de travailler dans de bonnes conditions, ils n'auront peut-être pas le choix de se limiter à des activités type "goûter et promenades" !!!
Nous devons nous battre justement pour qu'ils puissent enseigner et instruire nos enfants comme il se doit !
Une maman qui a autre chose à faire que bronzette qur la plage.

30.Posté par ras le bol le 28/08/2011 14:27

trop c'est trop!!
il va falloir passer à l'offensive!!
faisons entendre notre DROITet respecter les règles qui régissent notre école républicaine,
puisque les décideurs les bafouent !
signons la pétition pour st-leu!
mercredi 9 h devant le rectorat!

31.Posté par s.2012 ? le 28/08/2011 16:33

svp que les personnes pas suffisamment informées évitent de dire n'importe quoi ici....et d'insulter au passage les enseignants de maternelle en sous-entendant qu'ils font de la "garderie" et qu'ils ne proposent "pas vraiment" de travail scolaire....!!!! ce qui se passe à St-Leu et dans d'autres communes est tout bonnement inadmissible et révoltant quand on sait que le gouvernement limite un peu plus chaque année les moyens alloués à l'enseignement, bien évidemment dans le but de compliquer la tâche des enseignants qui sont là pour former des citoyens à part entière...quelle perte de temps , et quel retour en arrière....!!! dire qu'il n'y a pas si longtemps , notre enseignement était cité en exemple !!!

32.Posté par Zavirons le 29/08/2011 15:20

St Leu, Paul Hermann aux Avirons, Ste Suzanne....

Ca suffit M. Le Recteur.

Ouverture de classe indispensable et immédiatement.

RESPECT OUT LANGAGEMEN

Un avironnais mécontent et indigné !

33.Posté par Parent alarmée le 29/08/2011 17:39

Il faut dénoncer cette situation !


Parent des Avirons, je suis totalement solidaire au mouvement de protestation pour réclamer la ré-ouverture d'une classe dans l'école Paul Hermann.
Les enfants de CP sont à 28 ou 29 par classe, sans parler des autres niveaux...

C'est une véritable honte !
Je ne suis absolument pas politisée ni n'adhère à aucun parti. Je suis une simple parent d’élève qui se sent concernée car ce sont mes enfants qui se rendent à l’école chaque jour et que je souhaite qu’ils bénéficient de bonnes conditions pour leur travail de tous les jours.
Mais la franchement, il y a de quoi être révoltée.
M. Le Recteur ne semble pas se rendre compte que sa crédibilité est en jeu, tant face aux parents que face à toute la population réunionnaise.

J'appelle le maximum de parents à essayer de contacter les médias de METROPOLE pour leur communiquer ce qui se passe actuellement dans l'académie de la Réunion.
Comme ces derniers vont être en forte demande de sujets, pour, à leur tour, commenter l'approche de la rentrée en France, il me semble que de leur transmettre la triste image de cette rentrée outrageante pour nos enfants et enseignants à la Réunion, ne peut ensuite que conduire un certain remontage de bretelle d'un recteur qui ne commande plus la barque visiblement.
Prenons les devants : il faut dénoncer la situation des écoles à la Réunion, ce qui peut aussi amener les parents de métropole à être doublement vigilants eux aussi !

A tous ceux qui ont un contact à Europe 1, France 2, France 3, France Inter, RTL, Le Monde et j'en passe, envoyez les liens vers tous nos médias locaux qui relayent depuis plus d'une semaine et avec souvent des reportages de qualité, ces mouvements de protestations de parents indignés et non-écoutés.

Si on commence à en parler en France ces 3 prochains jours, je ne donne pas cher de l'image de notre recteur (et de sa future carrière...), s’il continuait à mépriser autant la population réunionnaise en refusant toutes ces invitations des médias de l’île et en ne répondant pas aux attentes des écoles en surchauffe.

A vos ordis, parents de toute l'île !!!


Une maman de l'école des Avirons outrée de la situation, mais décidée à ne pas baisser les bras !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter