Société

Parc national: Sainte-Suzanne signe la convention d'application de la Charte

Samedi 3 Décembre 2016 - 08:29

Daniel Gonthier, le président du Parc national de La Réunion et Maurice Gironcel, le maire de Sainte-Suzanne, ont cosigné ce vendredi la convention d'application de la Charte du parc national.

La Charte du parc national est un projet de territoire pensé au bénéfice de la préservation et du développement des Hauts de La Réunion. 17 communes y ont adhéré. La convention d'application vise à formaliser l'engagement des commune en faveur de ce projet. Elle définit un cadre pour les actions menées sur les 3 années à venir. 

Plusieurs projets sont d'ores et déjà amorcés sur Sainte-Suzanne, comme la création d'un sentier pédagogique au centre culturel Zélindor, avec un travail sur les plantes médicinales et les personnages historiques de la commune. La cérémonie s'est d'ailleurs terminée par une plantation de tiges de vanille et de plantes médicinales dans les jardins de la mairie, avec des élèves de CM1 et l'équipe du centre culturel Zélindor. 

Lu 2092 fois



1.Posté par VIEUX CREOLE le 03/12/2016 10:58

POURQUOI "SEULEMENT " DIX - SEPT COMMUNES (SUR 24 ) ont signé ce protocole??? Les Maires des Sept autres communes sont -ils d'accord avec leur grand "Pharaon de la Pyramide inversée "pour que l'inscription de la Réunion au Patrimoine de L'Unesco lui soit rétirée dans un avenir proche ??? Et cela pour des raisons populistes ...ou plus intéressées et personnelles VRAISEMBLABLEMENT !!!

2.Posté par JUSTEDUBONSENS le 03/12/2016 11:29

A moins que cette résistance soit le dernier frein aux diktats de la direction du Parc qui interdira bientôt la possibilité, permise encore partiellement, aux Réunionnais de pouvoir randonner dans leur île sans l'obligation d'un guide ou accompagnateur. Pour qui emprunte les sentiers dont nombre sont interdits par arrêté préfectoral, il est évident que la liberté de les pratiquer se rétrécit comme peau de chagrin au prétexte d'état délabré mais en réalité pour nous priver de cette liberté ! La préservation des espèces végétales ou animales peut-elle à elle seule justifier ces interdictions de découvrir ou redécouvrir La Réunion ? Les randonneurs sont par essence des amoureux de la Nature. Leur permettre d'accéder partout est un gage de l'entretien de nos sentiers. Doit-on abandonner 80% de notre territoire pour satisfaire aux élucubrations de ceux qui vivent "sur la bête" et justifient de leur utilité par ces interdictions ?

3.Posté par DOGOUNET le 03/12/2016 11:47

Mais que fait encore là notre Mr Bean peï ? Lui qui à grands coups de menton et d'effets de manche avait réclamé avec la plus grande énergie, la démission de la ségoléne, coupable honteuse de l'éjection de notre bécassine à l'incompétence pourtant reconnue par les missions successives d'experts ? Couraz Mr Bean: Démission, mem si la lang na poin le zo et la pans lé touzour plein !

4.Posté par GIRONDIN le 03/12/2016 19:32

Arrête didiX la dit n'a pu le parc !!!!!!!

5.Posté par ste suzanne le 04/12/2016 06:31

avant d allez voir au parc donner un bon coup de pouce pour le P L U de votre commune MAURICE
depuis que vous êtes la vous avez fait que remplir votre poche st celle de votre famille et nous indure dans le mensonge le vol et la corruption quel honte pour cette commune de vous voir encore donner des leçons aux autres

6.Posté par cimendef le 04/12/2016 12:44 (depuis mobile)

Les 7 communes qui refusent de signer cette charte ont parfaitement raison de refuser de se soumettre à la nouvelle technocratie. L'ONF pouvait faire le boulot mais il a fallu créer une nouvelle structure logée royalement.

7.Posté par Question bete le 04/12/2016 13:05 (depuis mobile)

Les hauts de ste Suzanne à St André sont à protéger...la carte IGN donne le nom de cette espace...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter