MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Parc du Colosse : Il est urgent d’intervenir !


Par Un groupe d'usagers de la commune - Publié le Mardi 10 Mai 2016 à 11:25 | Lu 970 fois

Parc du Colosse : Il est urgent d’intervenir !
Quel dommage !  Alors que ce magnifique parc commençait à être végétalisé et était relativement bien entretenu et aménagé, voilà que de nombreuses nuisances commencent à se faire jour ! On y allait jusqu’à présent pour en apprécier le paysage, se détendre en famille, faire un « changement d’air »…

D’une part, il manque encore d’aménagements  de la responsabilité de la commune-: De vrais kiosques où l’on puisse mettre plus de 3 personnes,(comme à Takamaka) de grandes poubelles régulièrement vidées (en particulier les samedis et dimanches)  Un vrai parcours-santé constitué d’éléments indestructibles, des bancs en pierre plus nombreux notamment en front de mer, l’enlèvement des carcasses rouillées de la plage de galets mais surtout la prolongation  du sentier littoral de l’Etang Cambuston  jusqu’à la rivière du mât et la consolidation de structures depuis trop longtemps « interdites » : ponton bois descendant sur l’étang du colosse et accès au front de mer côté  étang Cambuston. Par ailleurs, à l’heure où la dengue sévit, il serait grand temps de décontaminer- ou nettoyer-  les eaux stagnantes et fort odorantes (notamment au bout du chemin l’Etang)…

Mais c’est aussi l’évolution négative des comportements des familles qui occupent les lieux en particulier le week end  et durant les vacances scolaires et les incivilités de plus en plus fréquentes qui nous inquiètent …développant les nuisances à la vitesse V :  Entrée de plus en plus fréquente des voitures sur le site détruisant les pelouses et nous abrutissant de décibels (alors qu’il suffirait de mettre des barrières cadenassées aux points stratégiques notamment côté Cambuston), saleté repoussante du site lors du départ des familles les samedis et dimanches vers 17h (alors qu’il suffirait de mettre des poubelles indestructibles plus grandes et plus nombreuses et pourquoi pas quelques éco gardes avec des chiens susceptibles de mettre un avertissement (en notant les noms et adresses) avant de mettre des contraventions aux contrevenants aux jours et heures où les familles ré-emballent leurs affaires.). On commence même à voir deci-delà des restes de petits feux de camp…

Arrachage par des enfants ( notamment à cause des familles qui laissent faire, voire s’en amusent) ou écrasement par les voitures  des petits plants positionnés pour embellir le site etc etc… Pourquoi ne cadenasse  t’on pas les barrières durant les W.E , vacances et jours fériés ?  Pourquoi ne met-on pas quelques éco-gardes ou autres fonctionnaires  à ces moments stratégiques pour éviter les nuisances ?
A quand parallèlement un bassin d’eau de mer pour la baignade – comme on a su le faire à Manapany par exemple- ?  Ce serait un vrai plus dans notre zone qui en est privée, l’accès à la piscine n’étant autorisé que le midi et en fin d’après midi (car réservé aux scolaires). Et pourquoi ne pas ensemencer l’Etang de petits poissons comestibles et faire une activité pêche encadrée ?
Comme vous le constatez Monsieur le Maire, il est aujourd’hui URGENT d’ INTERVENIR …! Nous comptons sur vous !
 
Un groupe d'usagers de la commune
   




1.Posté par cimendef le 10/05/2016 12:12 (depuis mobile)

Et si les cochons ramenaient leurs déchets chez eux pour les mettre dans leurs poubelles..Devant le manque de savoir vivre il ne reste plus que la répression et les amendes. A un certain niveau de pourriture, le temps n'est plus à l'éducation.

2.Posté par moi le 10/05/2016 12:09

Le constat est bien mais en gros se sont les gens qui ne respecte rien et peut importe les éléments mi en place les gens trouveront toujours un truc à faire pour nuire à l'environnement. La je pense que la commune ne peut rien contre les imbéciles

3.Posté par Mille milliards de mille sabords ! le 10/05/2016 16:47

À Saint-André, quel que soit le lieu où vous vous trouvez, ça empeste le fayard ! Et, quelque rapidement que vous pourriez fuir, l'odeur vous rattrapera toujours. Seule possibilité, fuyez cette ville détournée du bien... sabordée !

4.Posté par Louis Pariot le 10/05/2016 18:41

Le vivre ensemble est bien égratigné par tous ces bougs qui viennent èk music et décibels à gogo. Quand je lis que certains veulent un parcours santé... au Colosse ? Avez-vous déjà été vous promener sur les chemins qui longent la mer ? Regardez bien dans le sol on voit certains morceaux de plastique qui dépassent et si vous allez regarder depuis la plage vous allez voir des couches et des couches de déchets cachés sous la terre mais la mer a érodé et donc on voit : on voit quoi ? Que le site du Colosse a du être une immense décharge à déchets. Qui se souvient de l'avant-Colosse ?

5.Posté par Stan le 10/05/2016 18:08

Oui il y a beaucoup de cochons y oublis ramène leurs déchets zot cases, mais quand une collectivité investie de l'argent public dans un équipement, il faut aussi prévoir l'entretien, le fonctionnement etc....
Es ce que les orientations budgétaires on connaît à st André?

6.Posté par Touseul le 10/05/2016 21:02

Ce n'est pas la peine de signer l article par "un groupe " On sait pertinemment que vous êtes seul à écrire mais pas à penser et constater cela. Bravo.

7.Posté par Un jeune le 12/05/2016 09:21

Un gros tas de saleté se trouve derrière une barrière en feuilles de tôles à l'entrée du colosse, un tas de cochonnerie de plus sur cet espace agricole, personne ne réagit.........lamentable

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes