Communiqué

Papangue : Un exercice interarmées des FAZSOI sur l’île de la Réunion

Vendredi 13 Avril 2018 - 11:01

Papangue : Un exercice interarmées des FAZSOI sur l’île de la Réunion
Du 13 au 18 avril, l’exercice "Papangue" se déroulera sur l’île de la Réunion. Déploiement de moyens militaires terriens, aériens et navals des Comores,  Madagascar, l’île Maurice et les Seychelles, il a pour but de faire travailler en collaboration interalliée les forces armées, unités et le soutien, des pays de la ZSOI.

D’une portée internationale, l’exercice met en œuvre de nombreux militaires et matériels internationaux mais aussi des familles et des associations des cinq nations, cet exercice revêt une dimension particulière.

Cet exercice, tantôt sur l’île de la Réunion, tantôt à Madagascar, prend cette année une dimension particulière en y associant des civils, le thème étant l’évacuation de ressortissant étrangers.

"Papangue" basé sur un scénario fictif est composé de quatre phases :
    •    La première phase, du 11 au 13 avril, est réservée à l’installation.
    •    La deuxième phase, le 14 avril, concerne le déploiement de la force c’est-à-dire la mise en place des moyens humains et matériels  sur différentes zones.
    •    La troisième phase, du 15 au 17 avril, est le cœur de l’exercice : extraction, sécurisation et transferts des populations évacuées.
    •    La quatrième phase, le dernier jour de la manœuvre (18 avril), permettra aux invités d’observer les actions menées. Ensuite, les forces se désengageront de l’exercice.

En plus de s’entrainer dans des conditions réelles, l’exercice Papangue permet de renforcer les liens entre les FAZSOI et les forces armées de la ZSOI et se préparer à une situation réelle.

Le mercredi18 avril 2018 se déroulera le VIP Day (pour lequel une note aux rédactions suivra lundi 16/04):
    •    8h démonstration dynamique la zone de saut du golf de l’étang salé.
    •    12h00 : cérémonie de clôture au DA181.

Les FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Elles constituent le point d’appui principal dans la zone océan Indien pour lutter contre les menaces régionales, telle que la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.
NP
Lu 558 fois



1.Posté par Simandèf le 13/04/2018 12:34

Entre nous soit dit la Réunion ne profite pas beaucoup de la ZEE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter