MENU ZINFOS
Faits-divers

Panique au tribunal : Baston générale entre condamnés et police


Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 20 Avril 2018 à 12:37 | Lu 55775 fois

Ils n'ont pas accepté leur condamnation. Trois hommes et une femme étaient présentés en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Saint-Denis ce vendredi matin. A l'énoncé du jugement, un membre du public, dalon du groupe, s'est approché pour parler à l'un des condamnés. Les policiers, faisant leur travail, lui demandent de reculer. Et là, tout le monde s'excite. Au point où un condamné, menotté, donne un coup de tête au policier en charge de son escorte.

Mais l'acte de rébellion ne s'est pas arrêté à ces seuls coups puisque l'atmosphère s'est électrisée dans la salle d'audience. Les condamnés s'en prennent à la police, d'autres officiers et agents de sécurité se précipitent dans la salle, la procureure sort en courant, le public s'en mêle, les femmes hurlent... Et là, mouvement de foule du public qui se précipite vers la sortie du tribunal et l'homme, celui qui a voulu parler à son dalon dans la salle d'audience, est plaqué au sol et emporté. 

Ils s'approvisionnaient dans les supermarchés

Les proches et amis des quatre voleurs des Leader Price insultent les forces de l'ordre et applaudissent les condamnés. Deux personnes ont été interpellées pour violences sur agents dépositaires de l'autorité publique. Deux fonctionnaires ont également été blessés.

Retour en prison pour les trois hommes et la femme. Les peines varient entre plusieurs mois et plusieurs années.

Les quatre personnes présentées ce matin devaient répondre de vol de bouteilles d'alcool dans plusieurs Leader Price de l'île, dont celui du Moufia.

Ces habitants du Port sont déjà tous connus de la justice. Deux d'entre eux cumulent les condamnations alors qu'ils viennent tout juste de passer la vingtaine d'années. Un autre, récent récidiviste, est sorti de détention il y a deux semaines.  




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par fundisantim le 20/04/2018 15:25

On est parti pour vivre dans une societe ou l'autorite n'a pas voix au chapitre, la loi pas de sens et le premier kaniar venu des droits avant des devoirs . J'ai souvent reve, etant petit , devenir policier. Ben heureusement que la vie m'a emmene ailleurs.
ROUV' L' APECA !!!! BANN' G....RS!!!

10.Posté par cmoin le 20/04/2018 15:15

Toujours le port évidemment!

9.Posté par cmoin le 20/04/2018 15:14

Qu'on rajoute 5 à 10ans ferme à tout ceux qui ont agressé ou insulté les policiers!

8.Posté par Choupette le 20/04/2018 15:12

Quelle engeance.

Ceux qui applaudissent sont dehors mais vous, vous êtes dedans, pour un bon bout de temps.

Quel honneur pour leur famille.

Voler de l'alcool au lieu d'ouvrir un livre. Quelle vie minable ... .


7.Posté par UnBougMoinKouyonKeBana le 20/04/2018 15:10

Consternant de voir la violence entrer au sein même des tribunaux !!! Peut etre les procureurs (qui est parti en courant !!! lol) vont enfin reprendre pied avec la réalité du terrain ! Celle que les policiers subissent tous les jours

Et les dalons qui applaudissent ? apologie de délit ? c'est tolérable ça ?

6.Posté par Choupette le 20/04/2018 15:08

A Nicolas Payet, auteur de l'article :

"Ces résidEntS du Port sont déjà touS connuS de la justice. Deux d'entre EUX cumulent les condamnations alors qu'ILS viennent tout juste de passer la vingtaine d'années. UN autre, récent récidiviste, est sortI de détention il y a deux semaines".

Au lieu de (votre version ) :
"Ces résidant du Port sont déjà toutes connues de la justice. Deux d'entre elles cumulent les condamnations alors qu'elles viennent tout juste de passer la vingtaine d'années. Une autre, récent récidiviste, est sortie de détention il y a deux semaines".

5.Posté par Père vert le 20/04/2018 15:07

Mais où est Ratenon ?!?

4.Posté par bull le 20/04/2018 12:04

Ou va t'on ! arrivé à applaudir des voyous dans un tribunal ! chapeau ! on voit bien que le gouvernement ne peut plus lutter avec toutes CETTE Racailles ! dans 6 mois rebelote !

3.Posté par Kkd le 20/04/2018 15:03 (depuis mobile)

La procureure sort en courant ....

2.Posté par Titi le 20/04/2018 12:02

Heureusement que force est restée à la loi !!!

1.Posté par Domi le 20/04/2018 15:00 (depuis mobile)

« Le Port ça même même » disait l’autre c’est ça ???

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes