Société

Paire de coeurs: "Une politique familiale qui n'est pas bonne et qui doit être revue"

Mercredi 17 Avril 2019 - 11:02

Quelques semaines après le triple infanticide perpétré dans la commune du Port, le président de l'association Paire de Cœurs tient à donner son opinion sur la politique familiale locale et nationale. Politique qui doit selon lui effectuer "un virage à 180". Son courrier :


Paire de coeurs: "Une politique familiale qui n'est pas bonne et qui doit être revue"
Bonjour à tous et toutes,

Suite à l'actualité récente de l’infanticide de la Commune du Port, nous sommes de nouveau amenés à donner notre opinion sur la politique familiale de l’île ou de métropole qui n'est pas bonne.

Tout d'abord, nous exprimons tout notre soutien à la famille et à leurs proches.

Un virage de 180 degrés est nécessaire.

Pourquoi ?

En effet, comment voulons nous amener l'apaisement au niveau de la famille et de l'équilibre homme-femme-enfant dans une société qui oppose en permanence l'homme et la femme, le papa et la maman ?

Nous sommes plutôt pour la journée de la famille que pour la journée de l'homme ou de la femme : réunir au lieu d’opposer !

Le combat des femmes est légitime, mais quand on leur dit qu'il faudrait la moitié d'hommes et de femmes par exemple chez les Juges aux Affaires Familiales et chez les assistantes sociales, elles rétorquent que ce sont des combats qu'elles ont a gagné, elles ne veulent pas que cela change.

Combattre ou obtenir des avancées dans l'esprit de revanche et de règlement de compte n'est pas bon et ne peut que donner de mauvais résultats.

Là aussi nous ne pouvons les suivre dans ce raisonnement opportuniste et destructeur.

Nous prônons une égalité, un équilibre homme -femme-enfant mais surtout pas de mauvais schémas institutionnels qui déséquilibrent la famille et amène des disparités homme-femme.

Notre système de communication n'est pas bon, tout d'abord il faut lutter contre toutes les violences hommes, femmes et enfants et non pas uniquement contre les violences faites aux hommes ou aux femmes ou aux enfants.

Majoritairement une violence des hommes existe dans la société mais en affichant principalement une violence contre les femmes, on renforce encore un peu plus l'image d'un homme ou d'un papa violent et cette image va s'inscrire dans le subconscient chez les enfants et la population.

On croit lutter mais en réalité, on renforce. J'ai déjà lu un article ou le journaliste commençait par les violences intrafamiliales et finissait par un système d'habitude par les violences faites aux femmes.

Tout ce qu'on nous montre dans les médias est violent dans le monde du travail, la société, la famille,etc...

Mais parallèlement, on ne montre pas ou peu les bons exemples.

Voilà l'image que nous donnons aux jeunes réunionnais et à la famille.

Bien sûr il faut combattre toutes les violences de toute nature : physique, sexuelle, administrative, judiciaire, psychologique (aliénation parentale ou autre).

Évitons les copier-collés et le système d'habitude.

Recentrons tout notre système de communication sur l'image, la présence et la parole de la famille, rassembler au lieu d'opposer.

Je vais donner des exemples concrets :

PMI Protection Maternelle Infantile devrait être PPI Protection Parentale Infantile

Au niveau des Préfets, Secrétaire d'état, Ministres et de leur missions ou l'affichage ne doit être pas uniquement hommes ou femmes mais famille.

Un autre exemple qui fera sourire, mais qui traduit bien que notre société ne suit pas l'évolution des jeunes papas qui veulent de plus en plus s'impliquer au niveau des jeunes enfants même en travaillant :
-installer des tables à langer dans les toilettes femmes et aussi hommes, ce qui est rarissime.
-lorsque une commune organise une sortie pas uniquement femme mais femme-homme et enfant lorsque c'est possible (vélo, randonnée, marche,etc....)
-favoriser les journées de la famille, colloque, informations, droits des parents,etc....

Lorsque nous discutons avec les citoyens tous nous disent que notre démarche est bonne mais pourquoi alors ce système d'opposition et de confrontation homme-femme et papa-maman ? pour l'argent ? par habitude ? copier-collés ?

Réveillons nous et changeons d'orientation et de politique familiale pour une meilleure pacification et un meilleur équilibre familial.

Nous avons tous un rôle à jouer : élus, médias, homme, femme, papa, maman, famille, institutions, privé, public,etc...

Je reste et nous restons optimistes car le changement viendra par une population jeune....

Soyons courageux et lucide pour l'avenir.

La Réunion peut être exemplaire et dynamique en la matière, mais un réveil est nécessaire.

BARSAMIAN Bernard
Président de l'Association PAIRE 2 COEURS

--
L'association Paire 2 Cœurs a notamment pour objectifs de défendre la qualité de parent, d'éviter la discrimination et de promouvoir la parentalité et le respect les lois paritaires éducatives.
N.P
Lu 1974 fois



1.Posté par Yes ! le 17/04/2019 11:22 (depuis mobile)

Vous serez heureux d''apprendre que père et mère ont disparus au profit de parent 1 et parent 2, on en est même à parent 3 avec les techniques de PMA....

2.Posté par MICHOU le 17/04/2019 12:23 (depuis mobile)

1Tout à fait d''accord comme pour la déclaration des droits de l''homme qui devrait être de l''être vivant! Et il faudrait aussi penser à ce droit donné à n''importe quel Homme de reconnaître un enfant sans justificatif ni témoin ni sanction

3.Posté par klod le 17/04/2019 17:14

belle interrogation de cette association qui montre ici sa lucidité et son pragmatisme . la mise au monde d'un enfant implique autant le père que la mère ..................... pas plus , pas mwin !

4.Posté par MARIE le 17/04/2019 21:15 (depuis mobile)

Mr Barsamian vous avez entièrement raison et votre démarche est honorable ! Mais les faits montrent malheureusement que ds la majorité ds infanticides se sont les pères qui sont impliqués. Cela ne veut pour autant pas dire que les pères s''occupent

5.Posté par MARIE le 17/04/2019 21:19 (depuis mobile)

Ne s''occupent pas de leurs enfants ! Loin de là, très souvent les hommes sont au dessus de certaines femmes (mère), tant au niveau de la patience que ds l''éducation et l''entretien des enfants ! Mais hélas ceux là on en parle pas.

6.Posté par Ken le 18/04/2019 01:28

Bon courage, noble cause, combat perdu...

7.Posté par Texto Sterone le 18/04/2019 09:23

Il me semble heureux que cette association ait mis quelque peu de l’eau dans son vin. A l’origine elle m’était apparue, à tort ou à raison, comme plutôt une association de pères cherchant à obtenir la garde des enfants, dans un combat contre les mères avec les enfants pris en otage. Des pères souvent immatures réagissant comme si les enfants leur appartenaient (et c’est vrai pour bien des mères aussi hélas…). Donc c’est bien que les mentalités aient évolué dans le bon sens. Il faut savoir tourner certaines pages difficiles dans l’intérêt même des enfants, ne pas se comporter en égoïstes, c’est selon moi la meilleure façon de ne pas les abandonner et leur permettre de grandir.

Et si tous les pères et mères pensaient et agissaient ainsi ça éviterait bien des drames qui surviennent lors des séparations.

8.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 18/04/2019 09:49

Je suis heureux que tu en viennes a reprendre mes Idées, enfin, comme :
"PMI Protection Maternelle Infantile devrait être PPI Protection Parentale Infantile".... Ou "Paire 2 Coeurs"...

Je m,associe a la peine et l’écœurement face a cette tragédie, qui frappe a nouveau les Enfants..
J'ai honte de ce qu'ils ont du subir de la part de soit disant "Adultes"...

quand a votre intervention policée...
Reste que votre démarche n'est toujours pas adaptée a la réponse, qui elle est INEXISTANTE...
les derniers événements montres qu'a réclamer silencieusement créé juste des "Gilets Jaunes" a terme...
et le Terme, on y est DÉJÀ, depuis longtemps, en dizaines d'années, NON ?...
personnellement je n'est rien pu obtenir en 18 ans de procédures... RIEN

La France est RÉGULIÈREMENT Condamnée par la Communauté Européenne pour son obstruction Intéressée en € a la Parité Éducative des Enfants (financement de la Monoparentalité Féminine par les Pères). Toujours pas de PARITE Votée entre Parents a la Naissance des Enfants, et ce sans qu'un Juge ne décide d'en exclure 90% des Pères et Enfants... Sous le silence complice de ceux qui en VIVENT...

La Vraie situation ? Le Juge du JAF demande a la Mère si elle consent a la Parité Réelle (partage équitable éducativ, la LOI FRANÇAISE QUOI), tout en prévenant la Maman que du coup elle renonce a la Moitié des Prestations Sociales, et LA, bien sure NON, refus de la Mère qui si elle ne travaille pas, ne peut plus en vivre...
Le Père est Donc CONDAMNE a voire ses enfants 1 weekend sur 2 et la moitié des vacances scolaires, (cad 15 fois moins que le nouvel ami de Maman, pour qui tout est gratuit et devient le Papa imposé) ce que le JAF comme 90% des Mères considèrent comme un droit NORMAL de PÈRE ...
VOILA LA VÉRITÉ ... au Pays de la Monoparentalité subventionnée a coup de devises Métropolitaine (le Plus gros budget de l'Ile), représentant 70 % du chiffre d'affaire du TGI Civil... allez vérifier vous "journalistes timides" et ambitieux..

Je souhaite simplement rappeler a l'attention du Ministère Public, comme du monde judiciaire, que: En gérant la Parité Éducative ainsi, et même en considérant que la proportion de violence peut être identique entre Hommes et Femmes, en sacrifiant 90% de Pères aux JAFs c'est bien eux qu'on incite a devenir Violents... Quoi qu'en disent la multitude d'associations des Droits des seules Femmes représentées au Département (pour les Hommes c'est 0)..
60% des couples séparés dont 90% de Pères séparés de force de leurs enfants, faites le calcul...

Bien sure, il n'est pas question de légitimer les violences vis a vis des Enfants ni contre les Femmes, mais bien de faire apparaître ce que chacun sait sans vouloir l'admettre....

Et RELÂCHEZ LES OTAGES FRANÇAIS, NOS ENFANTS DÉTENUS DE FORCE dans les POUPONNIÈRES DE "L,OUTREAU MERE" pour contrevenir a la faible Natalité de la Métropole..

La vérité n'est pas bonne a dire hein ?! quand on ose dénoncer des Magistrats et Auxiliaires de Justice qui salissent la France et leur déontologie (n'hésitant pas a Falsifier volontairement des dossiers judiciaires, a confirmer des peines de prison Contre l'avis du représentant du Ministère Public, a instruire a charge contre le Père et a décharge pour la Mère, etc, etc... (Preuves a disposition de JUGE HONNETE) pour des motifs politiques et économiques très très loin des notions élémentaires de "Liberté, Egalité Fraternité"

Moi j'y est perdu ma seule Chance, seule Vie sans ma Fille (18 ans de sanctions lourdes SANS SURCIS BIEN SURE, pas au JAF, de conditionnement Maternel après lesquels elle est censée renouer avec son Papa toujours saisi.. Quand on sait que Cahusac lui n'ira même pas en prison) et je ne suis pas prêt a pardonner ce que ces -------- lui on fait, nous on fait... La Vraie Justice n'est surement pas celle qu'on nous oppose sous contrainte de la Force Publique qui elle est détournée de son Rôle a cet effet...

C'est pas beau hein... le Fric mène a tout, mais surement pas a la JUSTICE...
M. Pierre ROYER au cas ou la Vérité devrait a nouveau ma valoir des Condamnations..
Venez me chercher dirait Macron...

9.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 18/04/2019 10:04

Ah si, j;ai quand même obtenu que ma Fille ne soit plus abusée chez sa Mère par un "......." qui dormait dans son lit, poursuivi par la Communauté Européenne pour Emploi Fictif, et ami proche du Mari d'ancienne Ministre de la République... oui je sais, dans cet engrenage la, il ne fait pas bon y tomber... surtout au TGI de st Pierre a la "belle époque" de Margouillat 1er dirait Tillier...
M. Pierre ROYER

10.Posté par Gajamuk le 18/04/2019 10:12

Et que dire des jugements, où dès que l'homme entre dans la salle, il a cette sale impression d'être déjà condamné par avance. Les mensonges d'une femme sont très crédibles en face d'une juge, il lui suffit de verser quelques larmes de crocodiles, et l'affaire est pliée : garde à la maman, et le papa qui demande à voir ses enfants le soir , à la sortie de l'école qui est à 2 pas de la maison du père, est nulle et non avenue, alors que la maman est incapable de le faire, la maman prétend que le papa refuse de voir les enfants, alors que c'est elle qui fait tout pour m'empêcher de voir les enfants, et lorsque je pose la question au juge en leur demandant si c'est ça l'intérêt de l'enfant, elle reste sans voix, et après quelques hésitations, elle me dit qu'elle se contente de juger. La mère se vante qu'elle peut avoir un avocat gratuit, alors que moi, travaillant, payant des impôts, une pension alimentaire élevé, je dois encore payer un avocat pour voir mes enfants. J'ai un droit de visite une fois tous les 15 jours. Quand vous aimez vos enfants, vous trouvez ça juste vous ? Je comprends pourquoi certains pètent un câble pour affronter toutes ces épreuves. J'ajoute que ces enfants m'ont été imposé par mon ex, alors que j'avais déjà la cinquantaine et que je ne voulais plus avoir d'enfants, vu ma situation financière. Cela ne m'empêche pas de les aimer, et de tout faire pour qu'ils aient une bonne vie.

11.Posté par MICHOU le 18/04/2019 11:30 (depuis mobile)

Des hommes se sentent condamnes et pourtant les droits des pères ont bcp évolué grâce à Ségolène Royal, les travailleurs sociaux font de leur mieux. Par ai!!leurs un père peut indéfiniment entamer des procédures au nom des enf qu''il va perdre

12.Posté par MICHOU le 18/04/2019 11:36 (depuis mobile)

2 mais c''est son droit.. Les parents veulent des enfants mais oublient souvent que c''est un. veritable engagement à vie, u e responsabilité morale, physique, matérielle, pas un bien qu''on dépose, qu''on jette quand on n''en. A plus. Besoin

13.Posté par oté le 18/04/2019 14:46

A post 10 Gajamuk.
Beau témoignage, émouvant. Je confirme. J'ai eu affaire à "la justice" une seule fois et j'ai compris comment cela se passait. Une juge partiale, des avocats qui s'arrangent entre eux, des pièces au dossier qui ne sont pas prises en compte dans les attendus et un jugement qui vous autorise à voir votre enfant 1 we sur 2 et la moitié des vacances mais à contribuer quasi intégralement à l'entretien matérielle de l'enfant même si la mère a une rémunération double de celle du père.. Alors que l'on vienne pas me dire que c'est dans l'intérêt de l'enfant de ne voir son papa que 4 jours par mois... foutaise..

14.Posté par BARSAMIAN Bernard le 20/04/2019 13:13

a post 4 MARIE

oui MAIS:

"En France, une étude de 2015 de l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales basée sur l'exploitation des données du Casier Judiciaire a établi que 70 % des meurtres d'enfant sur la période de 1996-2015 ont été perpétrés par une femme, et que dans 72 % des cas l'enfant victime avait un lien familial avec son bourreau.
La plupart des infanticides ont pour auteur la mère"

Merci

BARSAMIAN Bernard Président
06 92 32 78 35 et 02 62 68 16 00 avec répondeur
email:assopaire2coeurs@hotmail.fr
compte et page facebook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie