Société

Paillotes de l'Hermitage: Dernier jour de leur AOT

Samedi 30 Juin 2018 - 10:45

Aujourd'hui 30 juin 2018, les AOT des restaurants plage de l'Hermitage arrivent à expiration. Pour le moment, rien de concret ne semble être annoncé et les paillotes vont poursuivre leur activité ces prochains jours.


Paillotes de l'Hermitage: Dernier jour de leur AOT
Malgré leur interdiction d'exercer leurs fonctions à partir de demain, 1er juillet, les restaurants de plage ont continué de prendre des réservations, que ce soit pour dimanche ou les jours à venir. 

La Mairie et la Préfecture se relancent la balle et restent muets comme des carpes. Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul, ne souhaite pas s'exprimer et se tourne vers la Préfecture lorsque la question fâcheuse de "quelles actions seront prises contre les paillotes?" lui est posée. Car, en effet, seul l'Etat est en capacité de donner un PV pour occupation non autorisée. Une fois ce dernier établi, elle pourra engager des démarches judiciaires pour réclamer l'expulsion des restaurateurs. 

Lors de sa visite en juin, Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat, avait pourtant déclaré "Nous avons laissé du temps aux restaurateurs pour qu'ils puissent trouver une conformité ailleurs (…) Mais je dois maintenant rappeler qu'il y a urgence à respecter le droit. Les occupations du domaine public doivent désormais cesser dans des délais assez courts", comme le souligne le JIR. 

Cependant, pour l'heure, rien ne semble bouger.  Un arrêté administratif pourrait être exigé et les restaurants de plage seraient dans l'obligation de fermer leurs établissements du jour au lendemain. Ce qui serait cependant un coup dur pour les salariés. 

De leur côté, les restaurateurs ont tenté de prouver jeudi l'existence d'un bail commercial. Le but est ainsi de pouvoir être indemnisés, pour quitter la plage et s'installer ailleurs. 

Le collectif DPM a annoncé dernièrement un prochain rassemblement le 14 juillet prochain, pour un pique-nique sur la plage de l'Hermitage. Le porte-parole Karl Bellon a déclaré: "le 14 juillet soit une fête de libération du DPM". Le collectif a notamment déclaré que les AOT n'avaient aucune base légale. La décision est attendue pour le courant du mois de juillet. 
Charline Bakowski
Lu 4759 fois



1.Posté par RÉUNIONNAIS le 30/06/2018 11:08 (depuis mobile)

Fou dehors.

Allez les bleus.

2.Posté par Protection plages le 30/06/2018 11:12 (depuis mobile)

Il faut mettre fin à ces millionnaires qui ne paient pas leurs impôts et qui dégradent l environnement et qui n investissent pas à la Réunion.

STOP AUX PAILLOTTES

3.Posté par Madigator le 30/06/2018 11:50 (depuis mobile)

Enfin ils vont dégagée de notre plage,

4.Posté par Malagasy le 30/06/2018 12:25

La Loi ne peut pas s' appliquer comme en métropole
car c'est un tel foutoir que plus personne ne sait où on en est
C'est le laxisme de la Justice grandement aidé par les pots de vin
versés aux bonnes personnes et oui c'est ça les iles....

5.Posté par Zarin le 30/06/2018 12:38

cachez cette laideur que je ne saurais voir !

6.Posté par klod le 30/06/2018 14:41

a force d'abuser ............... et "la bobine " a plus qu'abusé ................... mais bon : abuseur un jour , abuseur toujours ......................

7.Posté par bloody cafrine le 30/06/2018 14:49

Demain soir je vais savourer mon petit coktail sur la plage: un DTC avec de la glace pilée avec un gros marteau

8.Posté par zistis 2 viteses le 30/06/2018 15:00

la loi c'est la loi..., plus de permissions donc fermeture et remise en état de la plage.

9.Posté par Kanal bisik le 30/06/2018 15:11 (depuis mobile)

Ôté sarda toué la roul a nou...la fo fou déor !

10.Posté par pipo le 30/06/2018 15:46

Les paillotes seront vite remplacées par des bâches, des sonos, ainsi que de la cuisines aux feux de bois! pfeuuuu

11.Posté par je me tire une balle dans le pied le 30/06/2018 16:46

Courage aux restaurateurs, leurs employés et leurs familles, face à quelques excités aux QI de mouettes et qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Où est la pollution, où est l'envahissement de la plage?. La seule nuisance c'est pour la propriété du meneur du collectif DPM qui a su manipuler quelques agités qui ne mettent jamais les pieds à la plage.
En métropole, les restaurants qui s'étaient vu supprimer leurs AOT ont pu continuer leurs activités plusieurs années, alors ne vous inquiétez pas et continuez à travailler pour nourrir les 150 familles et pour le bonheur des touristes et de vos clients.

12.Posté par Antiflic le 30/06/2018 16:56

Bande de ploucs !
Ou iront nous manger maintenant ?
Chez Carl Belon?

13.Posté par Lév la tét le 30/06/2018 17:53 (depuis mobile)

Super dernier jour pou band todi i pollué bon débarras

14.Posté par klod le 30/06/2018 18:11

A POST 11 . et les éternels , la France lé meilleur : oui , c'est agréable de manger prés de la plage ............... comme sur toutes "les iles" ............ oui aux "farnientes touristiques et endémiques sur transat" .................

mais les "50 pas du roi" .......... c'est agréable aussi de les respecter ; COMME POUR DES CONTRUCTIONS INDIVIDUELLES : le drame de la réunion : la loi que pour certains ..............

état de droit ??????????

vive la république , la RUN en est loin , république bananière ? pov run : transi entre "bourbon c'est la France depuis 70 ans et ses vira et autres ................ " et "une décolonisation réussie" ............


antilles framçaises ; pacifique framçais ; océan indien framçais ................ des "confettis" comme disait le d'estaing ........... , sans oublier l'ile proche framçaise du Canada ( que des "ti blancs" , et c'est pas un moucatage ,pour les malcomprenants .) ( ha .le Giscard .........) à l'émancipation créole ou amérindienne ( tous mort en fait sur les "iles caraibéennes " ...........ha , l'histoire ...............) ou indo pacifique ............ de wallis à kanaky .......... en passant par les iles "de l'espace pacifique" ............ grand merci la France et ses iles "ex colonies" , n'en déplaisent à certain révisionniste réunionnais ( comme d'hab: la run : plus framçais que les framçais , de debré e passant par le vira au dernier "historien( sic!!!) de l'année dernière et ses suiveurs" ............. //) rien de nouveau)


les "ex colonies iloises framçaises " face à leur avenir .............. vive les "RUP" ? merci la France , merci l'Europe ............

comparons les "iles indépendantes" et les iles de l'espace framçais .......... y a pas photo , mais quand meme : de la condescendance de certains à la bétise d'autres depuis 70 ans ..............

civilisation créole ?


vive la République .

15.Posté par Thierrymassicot le 30/06/2018 19:25

@11 et 12 En accord à 100% avec vos propos.....Et en plus quand on regarde la photo de présentation de l'article, on constate que l'intégration dans le paysage est parfaite....Bien plus agréable au regard que les "tentes sauvages" de picnics qui envahissent les fronts de mer (du Port par exemple) dès le vendredi et avec des sonos qui poussent à fond ...Quand on à pas grand-chose à se dire, les décibels à outrance masquent ainsi le vide!!!

16.Posté par Ikki le 30/06/2018 20:05 (depuis mobile)

Les plages sont pleines de plastique et de mégots. L'eau est coupée à la pisse et à la crème solaire. Bref bientôt des rondavelles miteuses et un jour de l'an cataclysmique. Ces restos dégagent mais le problème perdure.

17.Posté par vital le 30/06/2018 20:21

l'Etat en la personne du préfet montrera sa faiblesse si ces verrues continuent de fonctionner après le 30 juin . si certains peuvent s'asseoir sur la loi ,pourquoi les maisons construites sans permis devraient être démolies.

18.Posté par Nobread le 30/06/2018 20:51 (depuis mobile)

Pour laisser des picniqueurs laisser leurs dechets et couper les filaos pour faire le barbecue . dans parler de jeter mégots et bouchons de dodos .... C est sur le seul pbm a l hermitage ce sont les paillottes : trop fort la reunion

19.Posté par cmoin le 30/06/2018 21:02

Ils n'ouvrent pas et les autres ne viendront pas non plus sur place pour tout casser.

20.Posté par Kayam le 30/06/2018 21:06

@7 bloody cafrine

en cocktail j'ai entendu parler du TGV : Téquila Gin Vodka mais qu'est-ce donc le DTC ?

(l'abus d'alcool...)

21.Posté par Sophie le 30/06/2018 21:16

Longue vie à la BOBINE:::::::

22.Posté par tikaf le 30/06/2018 22:38 (depuis mobile)

Allez vite....rends Anou nout plage.

23.Posté par Pro no stick le 30/06/2018 22:51 (depuis mobile)

11.
Ecervelé va ! En.plus tu fais de.la.desinformation..allez casse toi sous d'autres cieux..

24.Posté par Pro no stick le 30/06/2018 23:09 (depuis mobile)

21.
La bobine est au bout du fil..

25.Posté par Madigator le 30/06/2018 23:22 (depuis mobile)

Arrêt exploite mon pays te,

26.Posté par zistis 2 viteses le 30/06/2018 23:28

@ KLOD rien à dire où plutot tout est dit!!!
@@ je me tire une balle dans le pied; des fous, des existes on en trouve dans le collectif et même partout ( politique, religion, patron, employés bref) mais vous avez vous connu cette plage avant ou pas? non je ne pense pas... après que Belon and co se fasse remarquer moi je vois une plage défigurée par les paillotes mais je vous rassure qu'il se presente à la mairie mr bellon je reflechirais 2 fois...excité or not excité? :-)
@antiflic; ironie ou pas? car reponse 1; si ironie top! si reponse 2: si pas ironie c un peu comme la france contre le danemark votre humour ;-)
Apres oui sur l'ile y a des porcs reunionnais aussi faut pas etre aveugle mais mais respectons l'ile car elle est pas extensible et sa commence par ce fais divers.

27.Posté par Patoche. le 01/07/2018 02:10

@ 11 "pour nourrir les 150 familles et pour le bonheur des touristes et de vos clients."

Merci de prouver vos dire en montrant les 150 CDI qui existent grâce à l'activité économique des ces paillotes.

Que les responsables de ses établissements prouvent qu'ils emploient 150 personnes en CDI.


28.Posté par Zarin le 01/07/2018 09:59

Point de non-retour

Un point de non-retour est dans un continuum spatiotemporel un lieu et/ou moment (un seuil) à partir duquel un évènement ou une action en cours ne peut plus être arrêtée, ou à partir duquel il devient impossible de revenir sur une décision. C'est le point d'irréversibilité d'un processus, au-delà duquel la résilience par exemple devient impossible ???
Wikipédia

29.Posté par je me tire une balle dans le pied le 01/07/2018 12:11

@ post23 . Je suis en métropole et dégoûté de la Réunion donc j'ai déjà dégagé pour soulager certains créoles dont tu sembles appartenir;
Alors tu me préviendras quand les autorités enverront les bulls pour détruire les restaurants. Je pense, contrairement à ce que tu penses, qu'il y en a pour quelques temps...


30.Posté par Halte au chantage au chômage le 01/07/2018 12:41

Allez, fermez les portes, allez ailleurs. Ca suffit. Comme ça suffit le chantage au chômage.

Et comme dit le pot 27, c'est quoi ce délire du post 11 de 150 familles au chômage?

Au pire, ce serait 150 personnes peut-être saisonniers. Où sont les 150 CDI?

Et même si c'était le cas, ça fait des années que l'illégalité perdure. Alors STOP main,tenant. chômage ou pas.

Et même si le problème de la propreté des plages demeure plus jamais.

Allez, dehors, ouste, dégagez!

On attend l'arrêté du préfet aussi.

31.Posté par GIRONDIN50120 le 01/07/2018 12:54

POST 10 !!!
Tout à fait d'accord , vive la crasse !

32.Posté par loulou le 01/07/2018 17:46

poste 11 vous avez raison qu'ils continuent éviter de jouer à ce jeu vous risquerez fort de vous brûler, sommes nous les dindons de la farce?

33.Posté par loulou le 01/07/2018 17:49

poste 29 restez là bas vous avez raison ne revenez plus votre rêve c'est nous mener en bateau , allez bon vent je respire mieux maintenant

34.Posté par loulou le 01/07/2018 17:53

poste 12 chez les ploucs c'est chaud et avarié vive la cuisine des ploucs

35.Posté par je me tire une balle dans le pied le 01/07/2018 21:34

Dites donc Loulou, vous devez vous ennuyez grave dans votre trou qui doit manquer d'animations. Certainement que la gaieté des restaurants de plage doit vous dépasser et quand vous faites le déplacement à la plage ils doivent beaucoup vous faire flipper.
Vivement que ces kilomètres de plage soient enfin libérés de l'occupation étrangères!!!!!!!!!!

36.Posté par loulou le 02/07/2018 08:27

poste 35 j'ai connu l'hermitage dans les années 60 il y avait une forêt de filaos et du sable à outrance, je ne fréquente plus st gilles depuis fort bien longtemps je suis mieux au 27 èmes à la plaine des cafres , l'île se dégrade de jours en jours avec du béton de partout , st gilles le centre est mal penser il fallait le faire autrement c'est moche, je ne suis pas contre les étrangers je suis contre leurs attitudes construire des paillotes c'est moche ça fait taudis ils peuvent travailler en faisant mieux et plus jolie., lors de la forte houle j'ai bien vue leurs constructions des clous du fer, bizarre des roches de rivière pour les gabions , les gens ont tendance à croire que le créole est le petit toutou qui ne dit rien , j'ai des amis métropolitains qui disent que nous sommes trop bon et que nous sommes trop dans la tolérance, si vous aimez la réunion revenez si non bon vent sous d'autres cieux

37.Posté par fiesta le 02/07/2018 11:24

Mr le maire de Saint-Paul
vous avez interdit deux soirées dans un restaurant par peur de débordements. Vous devez en faire de même et interdire tout rassemblement initié le 14 juillet par un collectif bidon qui va se décharger du problème en disant qu'il n'est responsable de rien. N'est-ce pas là aussi de la provocation? J'attends votre arrêté et la présence des forces de l'ordre pour l'interdire.
Il est grand temps également que la justice et les autorités s'occupent du meneur qui a mis un bazar impensable sur cette île.

38.Posté par loulou le 02/07/2018 12:00

poste 37 vive la fiesta et le 14 juillet et la fête sans déranger les autres en vases clos salle de spectacle ou boîte de nuit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter