MENU ZINFOS
Economie

"Pacte Artisans Réunion": Les Investissements repartent pour les artisans


La Chambre de Métiers et de l'Artisanat de La Réunion a signé une convention en partenariat avec la BRED. Cette convention fait écho à une précédente signature signée au niveau nationale l'an passé. Côté local, 15 millions d'euros ont été débloqués pour venir en aide aux investissements des artisans réunionnais.

Par - Publié le Mercredi 29 Août 2018 à 17:08 | Lu 1599 fois

Pour faire suite à la convention signée au niveau national entre la Chambre de Métiers et de l'Artisanat et le groupe BPCE, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de La Réunion (CMAR) a signé à son tour ce mercredi 29 août 2018 le "Pacte Artisans Réunion" avec la banque locale BRED. 

Les entreprises ont du mal à se faire financer. C'est pourquoi une enveloppe de 15 millions d'euros a été mise en place pour aider tous les artisans inscrits à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de La Réunion à investir et ainsi à aller au bout de leurs projets. "Le but est de faciliter l'accès au crédit pour les entreprises de l'artisanat", précise Bernard Picardo, président de la CMAR."Du moment que le projet semble pérenne, il sera financé", confie Stéphane Urbain, président de la BRED. Les dossiers qui dépasseront les 40 000 euros de financement seront quant à eux traités en commission. 

Une somme dite "assez intéressante" pour Bernard Picardo, même si les syndicats ne sont peut-être pas tous d'accord. "15 millions d'euros, est-ce suffisant, ça me parait très léger", confie Maurice Profit, président U2P. "Ce que je propose c'est que l'on utilise déjà l'enveloppe et le directeur de la BRED l'a confirmé, on peut aller encore plus loin", précise-t-il. 

La banque confie que désormais les artisans auront des réponses beaucoup plus rapides. Qu'elles soient positives ou négatives, la BRED s'engage à donner des nouvelles sous les 48 heures. En cas de refus de dossier, elle s'engage également à donner des explications aux artisans sur la raison du "non". Ils pourront par la suite rectifier les choses qui ne vont pas et réitérer l'envoi de leur dossier. Le Président de la CAPEB demande également à ce qu'il y ait une plus forte réactivité dans la prise des rendez-vous. 

Plusieurs référents seront mis en place aussi bien du côté de la CMAR, que de la BRED, où une interlocutrice a également été désignée: Françoise Marchat. Bernard Picardo précise également que la CMAR mobile sera bientôt inaugurée. Ce mini bus ambulant permettra également d'appuyer cette proximité avec les artisans sur le terrain. 

La CMAR informe avoir également fait la demande à la Caisse d'Epargne pour signer cette convention. "Aucun monopole pour la BRED", précise Bernard Picardo. Il ajoute même que si d'autres banques sont intéressées pour investir dans un tel projet, ce ne sera que bénéfique pour les artisans réunionnais. 


Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Santa le 29/08/2018 19:16 (depuis mobile)

Oui ben c''est pas avec ton vice-président que ou va allez loin Mr picardo

2.Posté par Desireless le 29/08/2018 19:23 (depuis mobile)

Ma ... petite entreprise.... ne connait pas la crise 🎼🎵🎶

3.Posté par Georges 974 le 30/08/2018 04:01 (depuis mobile)

Aller dire sa à mon conseiller 😡 Celui qui aura 1000€ je voudrai le connaître pour avoir un rendez-vous sais le parcours combattant il y a trop à dire .apres plus de 30 année d''artisanat je ne crois plus .....???

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes