MENU ZINFOS
Communiqué

PCR: N’est pas rassembleur qui veut !


- Publié le Vendredi 18 Décembre 2015 à 10:01

La culture du débat politique des communistes réunionnais est fondée sur la recherche du consensus. C’est parce qu’ils savent identifier, avec des partenaires qui l’acceptent, les éléments communs qui peuvent fonder un programme politique unanimement partagé que le PCR a pu travailler avec autant de forces politiques différentes jusqu’à maintenant, avec le succès qu’on connait sur l’égalité sociale, les énergies renouvelables, le logement, le transport, le développement économique… Ces succès ont fait peur à certains, qui ont souhaité montrer qu’ils pouvaient faire mieux que le PCR, sans le PCR. 

Les échecs qu’ils subissent depuis 2 ans devraient les ramener à plus de raison : n’est pas rassembleur qui veut. L’esprit du consensus est une culture qui ne se décrète pas, qui ne s’impose pas, mais qui se construit honnêtement.

A Saint-Paul, depuis que Huguette Bello a décidé, en 2012, de transformer les contestations qu’elle peinait à faire partager en interne en véritable affrontement public au PCR, la gauche a perdu toutes les élections locales. Pire, au premier tour des Régionales, l’union PLR-PS a recueilli 26,7% de voix en moins que le seul PLR en 2012, et près de 50% de moins que l’union PLR-PS aux municipales de tout juste l’année dernière !

Tirant les leçons de cette sanction populaire, Huguette Bello a décidé de démissionner du Conseil Municipal de Saint-Paul. Elle abandonne ainsi encore un peu plus Saint-Paul. Elle aurait pu tenir compte « des liens tissés avec les Saint-Paulois », démissionner de sa fonction de député (qu’elle avait promis d’abandonner de toute façon dans 2 ans) et faire le choix de la proximité. Elle a préféré trahir les 24 591 Saint-Paulois qui lui ont fait confiance en 2014, et garder les indemnités les plus élevés.

Le spectacle navrant du 2nd tour des Régionales –qui voit une union de circonstance éclater moins de 24 heures après la fermeture des bureaux– nous fait ne pas regretter d’avoir été exclus des négociations. En revanche, nous retenons que quelque chose de positif s’est déroulé à gauche lors du 1er tour. Quelque chose à construire, patiemment, respectueusement, honnêtement : un nécessaire rassemblement des forces du changement, comme celui qui a permis de reprendre la mairie en 2008, 50 ans après en avoir été chassé par l’administration post-coloniale.

Pour les communistes Saint-Paulois,
Philippe Yée-Chong-Tchi-Kan,
Secrétaire de section
 
 
PLR à Saint-Paul
Voix
%
2012
Législatives
14 735
50,0
2014
Municipales
20 877
46,5
2015
Départementales
4 064
13,7
2015
Régionales
10 810
33,3

Depuis 2012, l’union autour du PLR, excluant le PCR, a perdu toutes les élections à Saint-Paul.





1.Posté par Nico le 18/12/2015 09:20 (depuis mobile)

Ary..le pcr est moribond..faut savoir tourner la page.

2.Posté par hella le 18/12/2015 09:13

Quand le pcr a t'Il remporté une élection à St PAUL ?

3.Posté par créole le 18/12/2015 11:13

Madame Bello si vraiment ou t défend les réunionnais et les saint paulois ou n'aurait garde out mandat de conseil municipal pour être au plus près d' eux mais vous avez préfèré garder votre mandat de député qui vous rapporte beaucoup plus Comme quoi les politiques y regardent zot poche avant

4.Posté par Clara le 18/12/2015 13:55 (depuis mobile)

Philippe les arrangements avec la droite pour eliminer huguette sont loin d''etre fini.faut que le pcr arrete de penser a vos interets personnel.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes