MENU ZINFOS
Social

P-H Maccioni : "Une poursuite nécessaire du dialogue dans le respect des libertés publiques"


Par - Publié le Lundi 26 Janvier 2009 à 19:21

P-H Maccioni : "Une poursuite nécessaire du dialogue dans le respect des libertés publiques"
Le préfet de la Réunion, Pierre-Henry Maccioni, a publié en fin d'après-midi un communiqué dans lequel il affirme attacher "beaucoup d’importance à la poursuite du dialogue avec tous les acteurs concernés par la crise économique. De nombreux représentants, d’association ou de syndicat, ont ainsi été reçus depuis plusieurs semaines".
Comme déjà annoncé le 16 décembre dernier, un dispositif particulier de suivi des situations individuelles des entreprises en difficulté a été mis en place. Ces entreprises sont par ailleurs fortement encouragées à se connecter au site www.mediateurducredit.fr pour signaler leur situation aux autorités.
Après la modification par le gouvernement du code des marchés publics qui permet d’ores et déjà une simplification des procédures, l’objectif du préfet est désormais de permettre aux entreprises viables mais en difficulté de stabiliser leur situation et d’accéder à nouveau à la commande publique. "Le gouvernement poursuit ses efforts dans ce domaine grâce au Fonds exceptionnel d’investissement. Il a également demandé aux collectivités locales de faire part de leur programmation d’investissement".
"Cette volonté réaffirmée de dialogue et de compréhension des difficultés rencontrées par les entreprises, et notamment dans le domaine du BTP, ne doit néanmoins pas se traduire par des atteintes répétées à l’ordre public. Le blocage des routes ne saurait devenir un moyen d’expression systématique des revendications. Il en va de l’intérêt bien compris des Réunionnais et de l’activité économique de l’île. C’est pourquoi un dispositif adapté a été mis en place, ce matin sur toute l’île, pour éviter les blocages annoncés. Il en sera de même à nouveau si nécessaire. Des consignes strictes ont été données pour la suite aux forces de police et de gendarmerie, en liaison avec le procureur général, afin que toutes les infractions à l’article L.412-1 du code de la route (délit d’entrave ou de gêne de la circulation) soit désormais constatées et réprimées", poursuit le Préfet.  
"Alors que la Réunion doit faire face à la crise économique, la solidarité de tous les Réunionnaises et de tous les Réunionnais est nécessaire. L’Etat, les collectivités territoriales (Conseil régional, Conseil général, intercommunalités, communes) et l’ensemble des acteurs économiques doivent unir leurs efforts pour rendre cette crise la moins douloureuse possible pour la Réunion. Il en va de notre avenir commun", conclut Pierre-Henry Maccioni.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Albert Ebasque le 26/01/2009 19:40

Quels que soient les problèmes financiers des uns et des autres, les prises d'otages pour obtenir quoi que ce soit ne sont pas admissibles...
Mais si les demandeurs ne sont pas écoutés ou reçus pour exprimer leurs revendications, on peut comprendre que par "énergie du désespoir" ils cherchent à se faire entendre...

2.Posté par David le 26/01/2009 20:58

Mr le Préfet a retrouvé sa machine à écrire ? Il la cherchait depuis la dernière grève des transporteurs...

3.Posté par Trouillomètre au maximum le 26/01/2009 21:53

C'est bien de faire connaitre l'article L.412-1 du code de la route. Bravo.
Maintenant, il faut faire connaitre les termes exacts du texte qui parle du droit de grève afin de rappeler de quoi il s'agit exactement ...
Je serais étonné de découvrir qu'il s'agit du droit de faire payer par les CONtribuables les pertes ou le manque à gagner des entreprises mal gérées.
Les entreprises mal dirigées doivent crever car il faut laisser place nette pour d'autres entrepreneurs qui eux peut-être sauront mieux gérer. Si les incapables restent en place, les capables ne pourront pas émerger. Surtout ne parlez pas d'emplois ! Les employés licenciés trouveront les mêmes postes mais avec d'autres patrons.

4.Posté par creolesreunionnais@live.fr le 26/01/2009 23:04

Sauf que par ses attitudes précédentes PHM est tombé dans notre estime.
PHM a discrédité sa fonction.
PHM a laisé le feu se raviver.
Le feu s'est ravivé.
Maintenant, il lui faudra plus d'énergie pour éteindre les flammes.
Mais ensuite, PHM saura t-il éteindre réellement le feu qui couve ?
Ou PHM se remettra t-il à tourner les créoles en bourrique pour passer la patate chaude à son successeur ?
Bon courage quand même !

5.Posté par papapio le 27/01/2009 07:49

Gros Moukatage de Monsieur le Préfet MACCIONI: Démonstration Interessée..
*"De nombreux représentants, d’association ou de syndicat, ont ainsi été reçus depuis plusieurs semaines".: Et OUI, l'aspect ECONOMIQUE, le FRIC, c'est tellement plus important que l'intérêt Supérieur des ENFANTS: Là M'sieu L'Préfet, y RECOIT: €€€€€...
*"Le blocage des routes ne saurait devenir un moyen d’expression systématique des revendications.": Ah OUI ? Pourquoi, vous seriez enfin décidé à nous recevoir et nous entendre aussi ? Non, je réassure chacun, le Préfet MACCIONI fait blocage contre les Pères qui Travaillent.. Il refuse de nous recevoir et explique qu'on ne doit pas bloquer: En Clair: taisez vous, je me moque des Lois Votées ou pas, d'être le Garant des Institutions, c'est moi qui décide de ce qui est IMPOTANT pour Vous...
*"en liaison avec le procureur général,": mais ça c'est pas possible pour cause de dissociation des Pouvoirs (enfin officiellement bien sure, sauf pour les réveillons de fin d'années ou l'on se tape sur l'Epaule en éclatant de rire): En clair: La Discrimination Éducative envers les Enfants et les Pères, est nécessaire à l'intérêt Général Économique en €, pendant qu'il faut poursuivre des Eses pour "Abus de Position Dominante": Mme ELIZEON ne démentira pas...
*"solidarité de tous les Réunionnaises et de tous les Réunionnais est nécessaire.": En clair: il demande aussi et SURTOUT aux Hommes, aux Pères, d'être solidaires alors qu'il se moque d'eux depuis sa nomination.. c'est de la Provocation Ouverte, Flagrante et Ignoble...

Quel Ecoeurement de voir tout ce qui peut être entrepris pour le FRIC sacré, qu'on ne fera JAMAIS pour les ENFANTS.... Quelle HONTE LAMENTABLE de faire encore la Sourde Oreille...

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/01/2009 02:11

concrètement, comment on dialogue quand on fait ce constat : + 74% de vie chère à la Réunion

http://consommaction.20minutes-blogs.fr/tag/dom

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes