Société

Ouverture du premier Diplôme Universitaire pour l'accompagnement des personnes autistes

Samedi 18 Février 2017 - 01:17

"Comment communiquer à propos et avec des personnes ayant des difficultés à communiquer ?" Ce vendredi 17 février à la Technopole a été officialisé l'ouverture du diplôme universitaire "Approches théoriques et pratiques de l’accompagnement des personnes avec Troubles du Spectre Autistique (TSA) ".

Cette nouvelle formation prend ce "problème de société à bras-le-corps" , entame Gilles Lajoie, président du Conseil Académique de l’Université de La Réunion. Ce diplôme s’étale sur deux ans et a pour but la "professionnalisation des acteurs de santé", selon Valérie Robilliard, directrice adjointe du Centre de Ressources Interrégional pour l’Autisme (CRIA). Il valorise les apports théoriques complémentaires, mettant en jeu différents acteurs de la santé, la capacité à s’adapter aux recherches autour de ces troubles du développement mais aussi les pratiques locales, ajoute Marie-François Petersen, pédopsychiatre et responsable pédagogique du DU. Ces recherches et les ouvrages se multiplient ces dernières années pour pallier le retard de la France dans ce domaine.

C’est donc après deux années de travail et de nombreuses réunions avec les différents acteurs universitaires et associatifs que le nouveau DU ouvre ses portes. Le début de la formation est prévue pour le 6 mars, la première promotion se compose d’une vingtaine de personnes pratiquant divers métiers de la santé dont des éducateurs spécialisés, psychomotriciens, médecins et infirmiers.

Pour Rachelle, travaillant à l’IME de Levavasseur, "ce DU arrive à point nommé", de part la situation actuelle de l’autisme comme sujet de débats. De plus, cette formation "permet d’avoir un socle théorique solide pour mieux accompagner" face à "des demandes quotidiennes ", selon Geneviève, éducatrice spécialisée.

C’est grâce à ce "volontarisme de synergie", explique Marie-Françoise Petersen, que ce diplôme vise le "partage et la réflexion sur les connaissances" pour améliorer l’aide des personnes atteintes de troubles du spectre autistique. 
Lu 17733 fois



1.Posté par Jeune&con le 18/02/2017 11:06 (depuis mobile)

Great ! Très bonne initiative

2.Posté par Jacques PELLIER le 18/02/2017 17:41

Ce n'est pas seulement la réussite de ce projet qui est à saluer, mais aussi les efforts conjugués de l'ensemble des acteurs médico-sociaux du département qui ont su dépasser les individualismes institutionnels pour construire une approche plurielle de la problématique de l'accompagnement des publics porteurs d'autisme. Cette initiative collective concrétise la logique de transversalité dans laquelle nous devrions matérialisée l'ensemble des politiques nationales et régionales en faveur des personnes en situation de handicap. Un autre succès à porter au crédit de ces directeurs d'ESMS aura été de parvenir a construire un véritable terreau de coopération entre différentes associations du département. S'ils ont été soutenu par leurs associations respectives, le challenge aura bien été pour ces hommes et femmes de bâtir un espace de réflexion commun, faisant fi des individualités, d’où ont émergé, outre le DU autisme, des journées de rencontre professionnelle inter-établissement qui ont réuni à chacune des occasions plus d'une trentaine de professionnels.. Quant on connaît l'histoire de notre secteur, on connaît le chemin parcouru dans leurs réflexions et leurs pratiques par ces associations et ces directeurs et directrices. Cette initiative, concrétisée au travers d'un collectif de directeurs, le Collectif TSA Réunion, a gagné a être soutenu à sa création par l’agence régionale de santé qui y a vu le potentiel et le bien fondé évident au vu des enjeux de mise en synergie et de renforcement de la qualité des réponses offertes aux publics porteurs d'autisme. Cette initiative a eu peu de redondance sur l'ensemble du territoire et nous pouvons en être fier.A l'heure ou on parle, en cette journée du handicap, à la nécessaire collaboration des acteurs du soins pour apporter une réponse commune de qualité aux personnes handicapées, le secteur médico social réunionnais a su démontrer sa maturité et sa détermination à dépasser les contraintes pour œuvrer au "bien-accompagner" les publics porteurs de handicap.

3.Posté par SOUPRAMANIEN le 19/02/2017 22:31 (depuis mobile)

C'est dans quel université ? SVP

4.Posté par simon marjorie le 21/02/2017 00:54 (depuis mobile)

Dans quel departement se trouve ce DU?.est il accessible sur montpellier Toulouse?

5.Posté par Laurence LIPPERT le 21/02/2017 13:01 (depuis mobile)

bonjour Auxiliaire de puériculture dans un service Petite Enfance, nous avons parfois des enfants autistes ou suspectés dans nos structures. ce serait bien aussi pour nous puisque nous travaillons en liaison avec le CAMSP

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter