Océan Indien

Ouverture de la première unité de production d'éthanol à Madagascar

Jeudi 24 Juillet 2014 - 16:02

Image d'illustration
Image d'illustration
La première unité de production d'éthanol a été inaugurée lundi, à Madagascar, plus précisemment à Ampa­sim­potsy Ranomafana, dans le district de Brickaville. Comme rapporté par nos confrères de l'Express de Madagascar, cette unité, appartenant à la Madagascar Energy Company, pourra produire plus de 2.000 litres d'éthanol par jour.

Produit dans un  premier temps pour un usage domestique (pour la cuisson), cet éthanol est un premier pas en faveur de l'écologie, comme l'explique le ministre de l'Industrie et du développement du secteur privé, Roland Jules Etienne. "C’est un projet écologique visant à réduire la déforestation (...) Mais c’est aussi un projet économique, car le promoteur va pouvoir gagner de l’argent et créer des emplois. Notre objectif est donc d’ouvrir d’autres unités dans d’autres régions", a-t-il déclaré.

Comme l'écrit l'Express, la Grande île "ambitionne de devenir un pays producteur d’éthanol depuis de nombreuses années".

Le quotidien ajoute que "plusieurs projets de production étaient déjà en gestation, mais ils se heurtaient à un problème juridique, faute de loi régissant la filière".

À terme, entre 50.000 et 100.000 emplois devraient être créés grâce à l'arrivée de l'éthanol sur le marché.
S.I
Lu 1587 fois



1.Posté par Isabelle le 24/07/2014 20:55

bof, nous ca fait longtemps qu'on fait ça à Cilaos.

sans deconner, qui est assez debile pour croire que l'ethanol ne vas pas accentuer la deforestation à Madagascar?

2.Posté par KLOD le 24/07/2014 22:58

Au lieu de vous réjouir que Mada évolue, vous critiquez, un peu d'humilité, ce n'est pas si courant sur mon ile et c'est bien dommage !

3.Posté par pipoteur le 25/07/2014 09:14

@post2: L'éthanol est tout sauf durable. Sa production se fait au détriment des cultures vivrières et dans votre pays la sécurité alimentaire n'est pas assurée puisque l'importation de riz y est importante et le kéré sévit chaque année dans le sud.
Les dirigeants élus amorphes feraient mieux de se concentrer sur cela plutôt que d'éructer inutilement.

4.Posté par tonton le 25/07/2014 14:05

à Brickaville se trouvait une ancienne sucrérie qui a été laissé en abandonne sous le regime de Rasiraka.
Depuis des nombeuses années le pays n'est pas auto-suffisante dans la production de sucre.

je me demande s'il n'auais pas été plus intélligente de produire du sucre à la place de l'éthanol qui est certainement destiné à un pays européen (ou l'Amérique).



5.Posté par Borlo le 25/07/2014 17:17

A post 1, 3 et 4:
Une production de 2000 litres/ jour est une production artisanale, Realisee a partir de culture annuelle et produit localement, cette ethanol vient alimenter la cuisine et remplace le bois colecter en foret.
Le gouvernement malgache est un ramassis de branleurs: ils ne font que poser et féliciter un entrepreneur qui gagne trop peu pour le spolier immediatement et tuer son entreprise par incompetence.
La famine est principalement localisée dans les zones de faible accessibilité ou meme l'aide alimentaire a du mal a parvenir en raison justement de la debilite des gouvernements Malgaches sucessifs ( pas de developpement des infrasteuctures, de la securite des personnes et des biens etc...)
Bref, la production artisanale d'Ethanol est une excelente nouvelle, cela ouvre la porte a la crzation d'un nouveau metier qui pourra se decelopper dans les vilages les plus reculer. Disposer d'ethanol pour la cuisine pourra aussi permettre l'emergznce de projet de mecanisation agricole dans des zones ou les carburants petroliers sont aussi rares que cher et dont la disponibilité est erratique.
A bien y reflechir, probablement une tres bonne nouvelle pour le developpement endogène de Mada qui passera peut-etre directement de l'ethanol a l'electrique sans passer par la case petrole et polution de l'air au microparricules...

6.Posté par Bayoune le 25/07/2014 18:14

A nou la Réniyon, Minatchy la di la kane sé lavenir la Réniyon. A partir 2017, toute réniyoné va suss la mare kane, pourquoi cette production ne serait pas valable à la Réunion. Nous savons très bien qu'à partir de la canne on peut faire aussi du papier et bien d'autre produits chimique, éther, du palstique, isi i ferme luzine si napi sibvansiyon.

7.Posté par Isabelle le 25/07/2014 18:30

ca date de 2009:


Présentés comme un bon moyen de lutter contre le changement climatique, les biocarburants sont de plus en plus vus par des experts comme une menace à la forêt tropicale qui joue un rôle majeur pour limiter les émissions de CO2 dans l'atmosphère terrestre.

8.Posté par KLOD le 25/07/2014 23:37

Ethanol, pourquoi pas ? cela permettra effectivement de faire rebondir un peu l'essor économique malgache. Je rejoins totalement l'avis de Borlo sauf à un détail près : les termes choisis pour définir l'incompétence des autorités sur place ... mais vous devez avoir vos raisons et vos sources pour les jauger avec autant de verve. Par contre, Isabelle, mis à part le commentaire sur l'impact négatif de la production de l'éthanol sur l'écologie qui semble pertinent, comparer ce projet (certes ambitieux) des acteurs économiques malgaches à la mise en pratique, depuis belle lurette, de cette production à Cilaos, dénote une fois de plus la suffisance de ceux qui "nagent en plein bonheur du progrès"...Encourager ces initiatives, qui seront apparemment cadrés (dixit le ministre de l'Industrie et du développement du secteur privé), et qui en plus seront génératrices d'emplois , ne serait vraiment pas un luxe (que vous connaissez déjà sûrement ! j'en suis sûr).

9.Posté par Ady gasy ("à la malagasy") le 29/07/2014 08:59 (depuis mobile)

1 opportunité pour le devt local... au contraire des grandes concessions type tozzi green (jatropha) pour exportation ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter