Faits-divers

Ouverture ce lundi du procès du Médiator

Lundi 23 Septembre 2019 - 08:58

Ouverture ce lundi du procès du Médiator
C'est ce lundi 23 septembre que s'ouvre le procès hors norme du Mediator à Paris. 14 prévenus, 11 personnes morales des laboratoires Servier et de l’Agence nationale de sécurité du médicaments seront jugés pour " tromperie aggravée par la mise en danger de l’homme", "escroquerie", "blessure involontaire" et "homicide involontaire".

450 avocats, des mois de débats et plus de 4 500 parties civiles et parmi celles-ci, plusieurs dizaines de victimes réunionnaises, représentées par Me Alain Antoine.

Procès du Médiator: Des victimes réunionnaises participeront au procès
NP
Lu 784 fois




1.Posté par durand le 23/09/2019 09:45

C 'est un scandale en effet et l'agence du médicament est plus forte que nos gouvernants !!!

Apres ils vont s'etonner que les gens ne se vaccinent plus et mettent en doute les propos tenus


2.Posté par Paul le 23/09/2019 10:54

Ce médicament était fait pour les diabétiques et non pas servir de coupe faim aux femmes qui ne voulaient pas réduire leur nourriture pour maigrir la prochaine fois elles se feront violence pour moins de goinfrer et ainsi elles maigriront.

3.Posté par SPARTACUS974 le 23/09/2019 19:15

Il faut rappeler les liens très étroits qui liait Sarkozy à Servier .Il fut l'avocat de Servier et lui a remis les insignes de la grand-croix de la Légion d'honneur .On peut douter de l'attitude de l'ancien président au moment de l'explosion de l'affaire.

4.Posté par mise en garde le 23/09/2019 19:50

Les médicaments sont des « drogues » des produits dangereux. Lorsqu’il s’agit de soigner une maladie, c’est souvent le seul remède, et l’on subit, souvent sans trop de soucis, les effets secondaires.
Par contre, le fait de prendre des médicaments dans un but uniquement esthétique peut mettre votre vie en danger.
Pour le Mediator, il faut savoir que ce médicament avait été mis au point pour soigner le diabète de type 2, il ne devait être prescrit que par les diabétologues. Or, certains médecins généralistes l’ont prescrit comme coupe faim, dans un but uniquement esthétique sans un régime alimentaire indispensable. On ne le répétera jamais assez : il ne faut pas abuser des médicaments quand ce n’est pas une nécessité absolue ! Or, en France, l’on consomme vraiment trop de médicaments et souvent n’importe comment !


5.Posté par Joseph322 le 24/09/2019 00:39

ça dure encore cette histoire...,?

6.Posté par Hans le 24/09/2019 07:58

Tout ça par ce que ces dames voulaient maigrir sans faire d'efforts la prochaine fois elles mettront un bémol sur la nourriture et faire un peu plus de sport au lieu de trainasser au lit ....

7.Posté par ROMEL le 24/09/2019 16:41

Si les seulement les femmes avaient fait l'effort de moins manger et de faire un peu plus de sport pour maigrir au lieu de prendre du Médiator comme coupe faim solution de facilité alors que ce médicament est fait pour les diabétiques et il marche très bien sur eux aujourd'hui elles ne seraient pas six pieds sous terre..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >