MENU ZINFOS
Economie

Outre-mer : 5 à 24 millions d’euros de perte par jour de confinement


L’économie va-t-elle se remettre de cette crise sanitaire sans précédent? L’Association des CCI des Outre-Mer a fait réaliser une étude pour en mesurer l’impact. Pour l’ACCIOM, "la crise majeure pour les Outre-Mer sera aggravée par tout retard dans la reprise".

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 1 Juin 2020 à 18:57 | Lu 1994 fois

Selon les territoires, l'ACCIOM a estimé les pertes d’activité en Outre-mer de 5 à 24 millions d’euros par jour de confinement. Seuls les territoires du Pacifique parviennent à tirer leur épingle du jeu en raison d’un confinement plus court. 

La crise économique touchera plus durement le secteur privé ultramarin que métropolitain. La baisse de l’activité privée sera de 5,7 à plus de 10% sur l’année. "Les secteurs de la construction, de l’hôtellerie-restauration et du commerce ont été particulièrement impactés avec des baisses d’activité de 70 à 90% pendant la période du confinement. Au total, ce pourrait être jusqu’à 60.000 emplois menacés en Outre-Mer du fait de cette baisse d’activité". 

Pour l’ACCIOM, il y a urgence à la reprise de l’activité. "Les entreprises ultramarines ne peuvent plus attendre", alerte l’association réunissant les CCI des 5 DROM, des 5 COM et de Nouvelle-Calédonie . "Les conséquences de cette crise se feront donc probablement sentir pendant les dix prochaines années". 
 
Elle propose donc différents leviers d’action. "Pour limiter la vague de fermetures d’entreprises qui s’annonce dans les prochains mois, il est nécessaire d’encourager la consommation en Outre-Mer".  Pour ce faire, diminution des prélèvements obligatoires, augmentation de la commande publique, diminution des délais de paiement des collectivités locales, soutien aux petits travaux (notamment de réhabilitation) ...peuvent être mis en oeuvre. 

"Une politique de réduction des coûts de production ainsi qu’un soutien à l’innovation et à la modernisation des appareils productifs sont nécessaires pour soutenir la croissance de long terme".

L’ACCIOM appelle donc "l’Etat à réunir urgemment tous les acteurs de l’économie des Outre-Mer pour définir ensemble, en amont de la prochaine loi de finances, les dispositifs de sortie de crise économique".




1.Posté par Pascale le 01/06/2020 19:36

MDR quelle hypocrisie!!!!!!!!! :)

2.Posté par Jp POPAUL54 le 02/06/2020 10:01

Sacrée étude avec une belle marge d'erreur !!
Entre 5 et 24 millions d'euros par jour d'estimation de pertes.

3.Posté par Veridik le 02/06/2020 12:05

On parle de perte ou de manque à gagner ?

4.Posté par Nootfierte le 02/06/2020 13:05

Bah c la perte habituelle le metropole y envoie l'argent et nou on pleure comme un clochard quand il fait la manche

5.Posté par gramoune le 02/06/2020 13:31

Si les hôtels/restaurants ont perdu entre 5 et 24 MILLIONS d'Euros PAR JOUR, en cas de fermeture,
c'est qu'en cas D'OUVERTURE, ILS GAGNAIENT ENTRE 5 ET 24 MILLIONS, PAR JOUR.. SI C'EST
VRAI, C'EST UN BEAU BÉNÉFICE QUI PERMET DE VIVRE LONGTEMPS SANS TRAVAILLER...
Ou alors, l'article est complètement nul...

6.Posté par Marc le 02/06/2020 13:33

2. Ce n'est pas une marge d'erreur, c'est un éventail: c'est 5 millions pour un territoire et 24 pour un autre. C'est plus clair par exemple sur outremers360: http://outremers360.com/economie/il-faut-tout-faire-pour-accelerer-la-reprise-alerte-lassociation-des-cci-des-outre-mer/ D'ailleurs, ils mettent en lien le rapport complet et on y voit que les 5 millions d'euros de pertes quotidiens c'est en Guyane et les 24 millions d'euros de pertes quotidiens c'est à La Réunion.

7.Posté par philmarlowj le 02/06/2020 14:19

Vous avez la réponse de Girardin qui n’aime pas La Réunion à cette catastrophe annoncée :
Le fameux dispositif testé pour... repousser les touristes à Gillot et de fait l’interdiction de voyager hors de La Réunion pour les réunionnais, la quasi impossibilité des créoles de métropole de débarquer à la maison .
Multiplication des tests ( on se rattrape, avant il n’y en avait pas) et confinement à l’arrivée pendant 7 ou 14 jours.
Bravo !

8.Posté par Réveillez vous le 02/06/2020 14:35

"Les CCI des Outre-mer plaident aussi pour une utilisation de l'épargne des consommateurs"

"Les ultramarins, comme tous les
Français, ont épargné pendant cette crise et il faut les inciter à utiliser cette épargne pour
consommer."


Compris ? alors...sortez vos cartes bleus !!!!

9.Posté par Veridik le 02/06/2020 14:59

@5
Ne pas confondre chiffre d'affaires et bénéfice...

10.Posté par Pascale le 02/06/2020 17:21

@philmarlowj: si les créoles de métropole ne peuvent rentrer chez eux... ben alors qui donc arrivent tous les jours dans des vols remplis a ras bord sans respects des mesures barrières??? :)
En fait j'ai déjà ma réponse car on n'a pas arrêté de se foutre de nous depuis le confinement! :)



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes