MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Oui, une réforme mais pas celle-là, et surtout pas comme ça


Communiqué du Sgen-CFDT.

- Publié le Mardi 9 Septembre 2014 à 17:54 | Lu 484 fois

Oui, une réforme mais pas celle-là, et surtout pas comme ça
Oui, une réforme des rythmes scolaires était nécessaire ! Elle était d’ailleurs demandée par la majorité des syndicats et des parents d’élèves, ainsi que par les spécialistes des rythmes biologiques des enfants. 

Oui, il fallait une réforme qui prenne en compte la globalité du temps de l’enfant, une réforme qui diminue les temps journaliers d’apprentissage et mette l’élève en situation de réussite, une réforme qui laisse la place à des activités plus diversifiées permettant la valorisation de nouvelles compétences.

Oui, une réforme mais pas celle-là, et surtout pas comme ça. Alors que les enjeux étaient importants - tant pour les élèves que pour les personnels - , la mise en place de cette réforme va à l’encontre des intérêts de tous…
Alors que l’école avait besoin d’aide et de soutien pour faire un travail d’équipe avec les collectivités, les associations, les enseignants, les syndicats et les parents d’élèves, beaucoup ont fait le jeu d’une  anti-réforme :
- Les mairies, ayant vu un enjeu politique au détriment des élèves, ont proposé une offre périscolaire très limitée, peu diversifiée et sans gage de qualité, des garderies débordées (avec un seul choix pour les parents : soit la garderie, soit le périscolaire), des horaires incohérents et incompatibles avec ceux des parents mais surtout incompatibles avec le rythme des enfants. C’est un véritable scandale !
- Les syndicats ayant refusé toutes réflexions et négociations nécessaires à l’amélioration du projet.
- Le nouveau ministre éphémère Hamon ayant permis un "assouplissement" de la réforme au point d’en retirer tout bénéfice pour les élèves et toute évolution positive 
pour la communauté éducative.
 
Le Sgen-CFDT a toujours travaillé pour mettre l’enfant au cœur du système éducatif ; seuls sa réussite et son épanouissement justifient son action.

Compte-tenu de l’échec flagrant de cette réforme dans la plupart des communes, le Sgen-CFDT continuera à revendiquer un réel changement : diminution des effectifs par classe, journée moins chargée avec un allongement de l’année scolaire, formation réelle et de qualité des animateurs et partenariat fort entre chaque acteur du système éducatif.





1.Posté par mi marche ec Melenchon le 09/09/2014 18:47

la CFDT se reveille a cause des elections en fin d'année, alors qu'elle a rien branlé quand Peillon etait en place. Aussi minable que l'UNSA collabo qui a approuvé la reforme

2.Posté par Laurent le 09/09/2014 22:14 (depuis mobile)

D'accord avec post 1. La CFDT, l'unsa sont des collabo. Ils ont participé a l'élaboration de cette loi. Seule la Cftc et la CCT s'y sont réellement opposés. Ils faut maintenant une opposition réelle de la société afin de revoir cette loi.

3.Posté par Laurent le 09/09/2014 22:14 (depuis mobile)

D''accord avec post 1. La CFDT, l''unsa sont des collabo. Ils ont participé a l''élaboration de cette loi. Seule la Cftc et la CCT s''y sont réellement opposés. Ils faut maintenant une opposition réelle de la société afin de revoir cette loi.

4.Posté par le CFTC? le 10/09/2014 20:12

est ce que les commentaires 2 et 3 peuvent nous faire un renvoi sur des liens pour verifier quoi et quand?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes