Courrier des lecteurs

Oté… Ben arrête mal causer !!!!! (surtout à la télé)

Vendredi 18 Janvier 2019 - 14:52

Ils sont les premiers à défendre « nout’ kiltir (horreur, malheur)… nout’ patrimoine… nout’ richesse créole… nout’ ti pays… ». Et sont les premiers à massacrer notre langue créole. « D’ailleurs, mi koz com’ ça dépi mi néna 15 ans ! » (« Mi » néna, ouf !!! »)

Ben voilà le drame. Non seulement les Créoles ne savent que très peu parler un bon français, mais en outre… ben i gaingn pu koz créole in merde. Nos parents, faites excuse si j’vous d’mande pardon, nos parents ne parlaient pas ce sabir honteux.

Ne pas compter sur les journaux ou la télé pour se corriger : lé encore pliss pir.

Aux infos télé de ce midi, par exemple, sur une chaîne que je ne nommerai pas mais aussi nulle à chier que sa concurrente d’Etat, dans la bouche d’une présentatrice souriante mais qui cause comme in cochon, que je ne citerai pas plus, par pure charité chrétienne :
« Les mangues à 2 euros le kilo… Généralement vendues à 4 euros le kilo, les Réunionnais se précipitent sur… » Coupure aussi fausse qu’un billet de 3 dollars.

Relisez : « Généralement vendues à 4 euros, les Réunionnais se précipitent, etc. etc…. » Ce sont les Réunionnais qui se vendent à 4 euros ? Parce que pour moi, merci Le vieux Tangue, merci Pépé Justinien, il s’agit de ce qu’on appelle « phrases en apposition » dans le chapitre d’apprentissage de la langue française appelé « construction de phrases ». Comme il y a conjugaison, grammaire, vocabulaire, rédaction, dissertation, orthographe d’usage, il y a « construction de phrases ». Avec des règles précises. Par exemple : quand deux phrases sont en apposition, elles ont le même sujet.

Il suffit de modifier légèrement le topo. Par exemple : « Elle sont généralement vendues 4 euros le kilo. Les Réunionnais se précipitent donc sur ces mangues américaines, bla-bla-bla… »

Je ne suis pas le seul à avoir relevé cette faute grossière. Hein Gunet ? Mais le dire, c’est comme souffler dans une contrebasse. Ou pisser dans un violon. Ou acheter une capote polonaise de 3cm d’épaisseur en tricot. Ou manger du haggis. Ou voter Macro(n) : on s’enfonce.

Quand j’entends parler le « créole coma », c’est pas moins désespérant.

Dans l’temps, créole té qui koz. Coméla i zargonne !
Jules Bénard
Lu 1480 fois



1.Posté par A mon avis le 18/01/2019 16:59

Monsieur Bénard :
Le langage parlé accepte des "fautes" inexcusables dans le langage écrit.
« Les mangues à 2 euros le kilo… Généralement vendues à 4 euros le kilo, les Réunionnais se précipitent sur…»

C'est vous qui coupez la phrase selon votre interprétation de l'oral. Et sa phrase ne commençait pas par "Les mangues" : vous avez tronqué la phrase.

Je pense que votre exemple est mal choisi.
(Surtout que des Réunionnais qui se vendent pour 4 euros, ça n'existe pas, les tarifs de la corruption sont beaucoup plus élevés 😊😊😊)
Mais sur le fond, vous avez raison de critiquer le parler dans les médias !
(Sans évoquer le vocabulaire ordurier utilisé par certains ! 😊😊😊 )

2.Posté par A mon avis le 18/01/2019 18:52

A propos de faute grossière :
"Quand j’entends parler le « créole coma », c’est pas moins désespérant."


3.Posté par Kayam le 18/01/2019 23:20

...arrête mal causer ?

Dan l'oues nou di arète koz mal, nou. Lé pa loin ène-é-lote et pourtant y difér dan la manière yexprim.

Si in Réinioné y vo 4€, ben li na pi rien 🤔 La y pren kréol pou un mangue a tér la selmen hein...morço le zong vernissé y vo pliss !

Mwin t kroir t sava kontinié lo fraz ...."Les Réunionnais.e.s se précipitent sur le .... pie'd'boi" mwin !

O fait, dan'n bazar koté lakaz mangue José té 1€ kg talérla. Vien pi rodé, nou la tombe dédan 😉

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 19/01/2019 00:01

*Le jour où j'ai demandé à mon jardinier

*Que voulait dire "coma"

*Il a cru que je parlais médecine...

*Initiée, il y a plus de 50 ans au créole de Vabois,

*Je ne comprends plus celui qu'on baragouine aujourd'hui...

5.Posté par A Jules le 19/01/2019 03:39

J'ai fini par ne plus regarder aucune de nos chaînes télé !
Armand

6.Posté par Modeste le 19/01/2019 07:15

à 4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 19/01/2019 00:01, tout à fait d'accord avec vous du reste je m’abstiens de lire les commentaires en créole !


7.Posté par Atterré ! le 19/01/2019 08:51

Le patois réunionnais est dans le "coma" ! ! !

8.Posté par Atterré ! le 19/01/2019 09:26

Dès que j'entraperçois "KWZ" je zappe à la vitesse de la lumière ! ! !

9.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 19/01/2019 10:32

À Post.6 - Modeste:

*Tout comme vous, je ne lis plus

*Ce vilain "zembrocale" de "créole" écrit...

*Avec ingrédients à "géométrie-variable"

*Selon le goût de l'auteur- beurk !!

10.Posté par Pas toi le 19/01/2019 11:49 (depuis mobile)

Zamal la fini par faire devirer nout' langue regionale..

11.Posté par Kayam le 19/01/2019 15:10

De source sûre, à 100/100, en Roumanie, quand un enfant parle en créole au téléphone avec sa maman, la question adressée aprés : c'est quoi la langue ? Et d'entendre dire que " vous pouvez être fiers d'avoir une identité personnelle" et cela dit en anglais.

Moukate ali mém zot, reni ali mém tant kzot y vé...mé c pa zot rejet va fé ke li va aréte exister.

Fière ziska la fin.

12.Posté par L'Ardéchoise le 19/01/2019 21:44

"Ou manger du haggis."
Eh bien je préfère en manger du bon (si, si, il en existe !) que d'écouter ou de lire certains "journaleux"...

13.Posté par Michele Brunet le 19/01/2019 22:04

Pour info, Jules l'intransigeant, ce ne sont pas des phrases qui sont en apposition à d'autres phrases, ça n'a pas de sens.
Mais, à l'intérieur d'une phrase, des expressions qui viennent préciser des mots, et qui sont séparées d'eux par une virgule.
Exemple : Déçue, Michèle relisait avec perplexité l'article de Jules Benard, intéressant mais approximatif.
"Déçue", "intéressant", "approximatif" sont en apposition respectivement à Michèle et à l'article.
Ou à Jules, les deux conviennent.

Ceci dit, Jules Bénard a raison, ce sont bien les Réunionnais qui sont vendus à 2€ le kilo...
Mais quand on critique les autres, il faut être irréprochable.

Au fait, vous savez qu'au XVII°siècle cette construction était courante ? On la trouve chez Racine, et comme mauvais parleur, il y a pire..

Et l'on n'aurait pas eu à critiquer la jolie présentatrice à l'accent marseillais, qui, comme ses consoeurs d'ailleurs, parle de Madame Ode et de la cotte d'Azur...

Oui, Jules, moi aussi elles m'énervent. ..

14.Posté par klod le 19/01/2019 23:16

bravo post 11 !

tien bo larg pa , avec kwz , sans kwz , vive nout limaginaire nout ti péi,

kriké , kraké kossa un chose , kossa ou koné ? rakont à mwin mon zistoir ou raconte à moins mon histoire , la pareil , vive nout kosé, vive nout causé , sa meme mon péi !

oté créole, oté kréol , par koman larivé par comment larivé ?

oublie pa nout langage et nout largage ........................... ki sa ou lé ? ziskakan , foutor, na un peu y sa renié nout langouti , nout zarlor , nout limaginaire , la pa pareil derrière soleil , sa meme nout richesse .

15.Posté par Kayam le 20/01/2019 02:14

Oui, kom ou di ! Ziskakan ?
Les personnes élevées avec le créole et qui l'ont là 👉🏾💓 doivent vraiment se serrer les coudes pour le défendre hein !

J'ai eu l'impression qu'ils ont renié en bloc la source même de leur naissance ; à savoir le cordon ombilical qui reliait l'enfant à la mère, que peut-être le père a coupé !

Il faut se dire que nous sommes tous amenés à vieillir -et sans l'ombre d'un doute, nous le souhaitons le + possible-, mais est-ce la faute de nouvelles générations qui s'enchaînent ? Vous ne pouvez pas vous en prendre à tout quand même. La crise d"après 50 ans, vous la faîtes jusqu'à les 80 ans passés ? Chez qui il faut prendre les dispositions ? Donnez les conseils !

J'aimerais bien moi arriver encore + que j'ai en âge pour encore s'instruire mais qui sait ce que sera le langage adopté dans les prochaines quarante années ? Si j'y arrive, est-ce nécessaire de devenir aussi piqueuse ?

Sans être irrespectueuse, j'ai l'impression que vous ne supportez pas l'âge que vous avez. Pourquoi, ne pas vous dire que vous avez la chance de connaître et d'entendre une autre forme du créole parlé, au lieu de la piétiner comme cela ?

Je parie que lorsque vous serez étendu-e sur votre lit, dans les derniers instants, vous serez content-e-s d'entendre quelqu'un encore vous parler en créole version année 2000--- et vous sourirez au "coma"...

Vous êtes encore vivants, vous avez déjà ramassé beaucoup de mots comparé à plein de personnes, profitez encore, foutor !!

16.Posté par Olivier le 20/01/2019 08:32

bèkali, lès domoun kozé komm zot i vé, linportan sra touzour lo fon, kou koz a li an fransé, an langlé, an kréol, en lang' in lot' planèt, i an fout'sa !

17.Posté par Mortier le 20/01/2019 11:03 (depuis mobile)

Si quelqu''un veut bien m''expliquer comment conjuguer en créole les verbes ALLER et PARTIR au présent, à l''imparfait et au futur. Juste pour voir.

18.Posté par à post 17 le 20/01/2019 17:21

Ben mi essaye mounoir !
ALLER:
Présent : mi sava - li ou lu sava - nous sava - ou sava - zot y sava (2e pers du sing. très peu employée-enfin dans mon milieu)
Imparfait : moin té sava - ect ou alors la forme plus proche du français, plus actuelle : mi allait , lu allait ,nous allait... etc pas oublier le y pour la 3e pers du pluriel: zot y allait
Futur: M'a aller , li ou lu va aller , nous va aller...etc ( là on peut entendre la 2e pers du sing selon les endroits ce qui donne : toué va aller
PARTIR
Présent: mi part etc......zot y part
Imparfait: moin té y part ou la forme : mi partait - etc
Futur: m'a partir - li ou lu va partir etc....zot va partir.

Bon, là mi donne mon créole à moin, le créole y cause dan' mon coin, ça qu' mi entend et ça qu' mi dit . Pas besoin tombe su moin pou dit "y cause pas comme ça", "y écrit pas comme ça"; si un' n'a mieux, ben lu dit comment lu fait.

19.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 20/01/2019 18:44

*À Post.18 - à post 17:

*Miracle ! - J'ai TOUT, TOUT compris...

*Merci pour cette petite dose de créole réunionnais -perdu ?

*Non, car c'est bien celui que pratiquent (encore) les "Pat'jaunes".

20.Posté par Modeste le 21/01/2019 13:59

à post 18, là moi lé d'accord avec ou comme çà mi comprend mieux, merci allez ni retrouve!

21.Posté par Mortier le 21/01/2019 14:50 (depuis mobile)

A post 18. Si Juliette CARANTA-PAVARD t''a compris tu peux faire éditer ton livre de grammaire créole. Mais sans KWZ je t''en pris.

22.Posté par de post 18 à post 21 le 22/01/2019 11:52

Merci si ou l'a compris à moin, merci aussi à Mme Caranta-pavard et Modeste.
Mais pou l'affaire édite un livre grammaire, excuse mon pardon, créole la pas besoin grammaire. Seulement nena deux trois façons causer en ce moment depuis même un bon peu d'temps, lé pas correct pou nous les anciens lé habitués cause un' manière. "Mi néna" par exemple ça lé pas nout créole; mi , ou mette ça devant un verbe d'action; ou dit mi veut, mi mange- mi rit etc mais moin néna, moin lé content-.moin lé riche. Tout à fait d'accord ec Jules Bénard.
Pas de règle écrite, mais des règles quand même!
Mais coça va fait, le langage y évolue, ( pou le meilleur ???!!!) comment corrige tout ça? Le pire c'est le band' zoreils, bien intentionnés y mette à zot à cause comme ça...
Et pour finir: Mme Caranta -Pavard, ce créole lé pratiqué pas seulement par les Pat-Jaunes; allez la Rivière, saint Joseph, Plaine des Cafres: y cause comme ça! Et même un peu partout d'ailleurs.
à Mortier: ou l'a compris coça mi pense du KWZ.

23.Posté par Zkw le 22/01/2019 12:58

Mérsi post 18 pou out partisipasion. Ou lété plu rapid ke mwin.
Ou i èm pa lékritur zkw, mé kom ou konpran kréol, mwin lé sur ou konpran à mwin, pars mi ékri kom mi koz.
1- Ou la oubli la dezièm person' singulié : ou (vi) sava, ou té (i) sava, ou va alé...
2- dezièm pérson' plurièl i égzis an kréol : i di "zot" parèy trwazièm pérson'. Kan ou koz ansanm' pluziér moun, ou di : " kosa zot i ve ? "
Dernière remarque en français pour ceux qui en ont marre, faute d'habitude... Le verbe partir est peu employé en créole réunionnais. " Mi par " ne s'entend, à mon avis que dans les Hauts et un peu dans le sud.

24.Posté par Mortier le 22/01/2019 13:30 (depuis mobile)

A posté 22. Quand je disais que tu pouvais éditer ton livre de grammaire, c''était une façon de dire que ton causé créole me convenait. D''ailleurs c''est comme ça que je parle.

25.Posté par post 18 à post 23 le 23/01/2019 09:59

D'accord ec ou su la 2e pers; en effet, ou , ou bien vi ( y dépend des endroits) d'accord aussi pou le zot équivalent au vous pluriel . Dans le sud (la Rivière) pou la 2e pers sing, zot y dit "toué" comme dans "toué lé riche" Moin mi dit "ou lé riche".
D'accord pour partir très peu employé effectivement. Moin l'a pas voulu faire un précis de conjugaison.
Ou dit ou écrit comme ou cause, ben moin aussi mi écrit comme mi cause, l'important c'est que nous comprend à nous. Le créole lé avant tout un langage oral. Mi laisse les "linguistes" bataille pou l'écriture. Si tous les deux nous lire les 2 premières phrases de out commentaire à haute voix, nous va prononce exactement pareil; comme quoi, la façon écrire lé pas le plus important. Mais tout' de moune y connaît que nu cause pas partout pareil et que nu prononce pas pareil le même mot (le je, le ch etc.)

Bon pou complète nout z'histoire conjugaison: (ça pou Mortier)
le verbe aller au présent: mi sava mais à la forme négative, mi sar pas.(Mi sar pas l'école mi dit à ou!)
imparfait : moin té sava à la forme négative moin té sar pas
futur: m'a aller à la forme négative: mi sara pas ( enfin mi croit lé comme ça)
En fin d'compte n'a un bon peu d'zaffaires pou dit su nout façon causer!!!!!

26.Posté par Zkw le 23/01/2019 12:45

Mwin té koné nout de ou té sar tonm dakor... An tou lé ka, desu le prinsipal.
Mé lérk ou di lès bann linguis batay rant zot desu la grafi, mi di a nou osi nana nout grinnsèl pou rajouté.
In légzanp. Mi wa in pe partou " la mèr ", " la rivièr ", " in nafèr ",...
Si ou ékout byin tout Kréol koman i koz, ou antan " la mér ", " la riviér ", " in nafér ",...
Lé vré, pa vré ? Donk, a nou osi, bann pratikan la lang kréol, i fo nou vèy byin kèl koté tousala i ral a nou !
Ni artrouv.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie