Société

"Osmose": L'informatisation pour améliorer le parcours des personnes en situation de handicap

Lundi 29 Octobre 2018 - 12:17

A la Réunion, 5,6% de la population est en situation de handicap (soit 47 381 personnes au 31 décembre 2016). Un chiffre en augmentation de 9% par rapport à l’année précédente. Parmi ces personnes en situation de handicap, environ 5% sont orientées vers des structures médicosociales.

Le projet OSMOSE (Orientation et Suivi en Structure MédicO-SocialE), lancé par l’ARS en collaboration avec le Département, vise à faire évoluer l’organisation et la coordination de tous les acteurs impliqués dans l’orientation des usagers en situation de handicap. Une démarche qui consiste en une informatisation du suivi des orientations des personnes en situation de handicap à la Réunion, depuis la notification envoyée par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH), jusqu’à l’entrée en établissement ou service médico-social (ESMS).

Formations aux changements de pratique

Ce nouveau système ambitionne ainsi d'assurer meilleur suivi des décisions d’orientations des personnes en situation de handicap en leur proposant une offre médico-sociale mieux adaptée, de mettre en place un outil communicant entre les systèmes d’information des MDPH (Maisons Départementales de Personnes Handicapées) et celui des établissements ou service médico-social, mais aussi de faciliter les parcours des personnes en situation de handicap.

Tout au long de la mise en œuvre du projet, les différents acteurs ont été impliqués dans la construction et l‘élaboration du Système d’Information OSMOSE, et ont été formés, de septembre à octobre 2018, aux changements de pratique.

Le projet OSMOSE est actuellement en phase de mise en œuvre sur le territoire réunionnais et sera lancé sur le territoire mahorais en 2019, après la prise en compte des spécificités du département et en collaboration avec les partenaires locaux.
N.P
Lu 1026 fois



1.Posté par ZembroKaf le 29/10/2018 12:54

Encore une autre cuisine...qui ne va servir...à rien....pour les personnes handicapées !!!
Entre un MDPH qui prend 6 mois au minimum pour statuer sur votre "taux d'handicap"....a renouveler pour certains cas tous les 1 à 2 ans...comme si votre "handicap" va s’atténuer...(par exemple comme si un aveugle va retrouver la vue...lol !!!)

2.Posté par Manu le 29/10/2018 19:56 (depuis mobile)

Du vent du rêve rien des pénalité qui grossise les caisse qui crée de l emplois a cette organismes qui doit être heureux nous rien de rien !! 6% on s en fous formé formations intégrations !!puit rentre chez toi merci pas de budgets Pour

3.Posté par SITARANE le 29/10/2018 20:38

Belle photo, il n'y a que des valides, c'est assez symbolique!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par Thomas GILBERT le 30/10/2018 06:34

Le chiffre donné, 47 381, est le nombre de personne recensées grâce à une demande par la MDPH, pas le nombre de personnes handicapées à la Réunion. Le taux admis est 8 % de la population.

Ce dispositif ne concerne QUE les orientation en établissement médico social. Donc quelques centaines de personnes, ou enfants. Et pas 47 381…

L'ARS est à fond (fonds) pour les ESMS en ce moment.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter