MENU ZINFOS
Faits-divers

Opération routes bleues: 65 infractions relevées en deux heures par les forces de l'ordre


Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 20 Décembre 2019 à 09:04 | Lu 2451 fois

Les forces de l'ordre, Police Nationale et Gendarmerie Nationale de la Réunion, ont largement annoncé un contrôle concerté qui devait être réalisé ce jeudi 19 décembre dans le cadre des opérations "route bleue". Il a eu lieu en fin d'après midi et le bilan est sans appel.

En deux heures, 65 contraventions ont été relevées à l'encontre d'usagers de la route qui ont été interceptés.

Plus en détail: 19 excès de vitesse ont été constatés dont 3 à l'encontre de deux roues motorisés. Un des contrôle de vitesse a été réalisé à St André, à l'endroit même où un accident de la circulation a provoqué cette année le décès de deux personnes.

Treize manquements à des règles de conduites ont fait l'objet de verbalisation immédiate (3 franchissements de lignes continues, 2 non respect des distances de sécurité, 5 refus de priorité, 3 défauts d'aisance) ainsi que 9 conduites avec un téléphone tenu en main. Les défauts d'équipement de protection (ceintures, gants, casque) ont fait eux l'objet de 4 contraventions. Les manquements d'équipements affectant les véhicules ont été relevés également à 4 reprises (un défaut de compteur pour un deux roues motorisé, un échappement émettant des fumées, deux plaques minéralogiques non conformes).

107 autres usagers qui eux n'ont pas été interceptés ont tout de même été "flashés" en excès de vitesse au moyen d'un véhicule radar banalisé. Ils recevront prochainement leur avis de contravention, notamment le conducteur pressé qui circulait à 127 km/h sur une voie dont la vitesse était limitée à 90 km/h.

Enfin, 7 auteurs de délits ont fait l'objet de procédures: un conducteur ayant fait usage de stupéfiants, deux circulant sans assurance, deux autres conduisant sans permis et le porteur d'une arme de catégorie interdite.
Un conducteur tentait de se soustraire lors d'un contrôle de la Gendarmerie, il était intercepté et placé en garde à vue.
Un véhicule était immobilisé, un autre partait en fourrière.

2 heures, 172 contraventions, 7 délits alors que le contrôle avait été annoncé. Ces opérations seront renouvelées sans être systématiquement médiatisées. "En matière de sécurité routière, même en fin d'année, il n'y aura pas de cadeau", préviennent les forces de l'ordre.

À bon entendeur...




1.Posté par francais le 20/12/2019 09:25

3 défauts d'aisance !!!!! quelqu'un pourrait m'expliquer svp

2.Posté par PEC-PEC le 20/12/2019 11:28

Comment peut on être assez bête pour se faire prendre alors que tout est annoncé à l'avance...Ces conducteurs sont tout de même de sombres crétins, et ce qui leur arrive n'est que justice.

3.Posté par Tamere le 20/12/2019 11:53 (depuis mobile)

Il n'avait plus d'argent il n'était plus aisé.....défaut d'aisance....oui je sais c'est l'effet 974

4.Posté par Veridik le 20/12/2019 13:51 (depuis mobile)

@1 quelqu'un qui a échappé au contrôle d'alcoolémie

5.Posté par paulux le 20/12/2019 13:57

Le défaut d'aisance? quel article du code de la route? il ne peut pas y avoir de peine s'il n'y a pas une loi qui définit l'infraction...ça en dit long

6.Posté par CLAUDE MAYOT le 21/12/2019 19:49

En effet post 2, mais il faut dire qu’il y en a des gens qui entends qu’un fort cyclone s’approche, ben certains d’entre eux vont justement rester dans la ‘’case’’ attachée avec ‘’choka’’, juste et c’est le cas de le dire, pour braver l'événement …

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes