Société

One Voice conteste le plan de lutte contre l’errance animale du préfet

Samedi 4 Février 2017 - 00:06

Communiqué :


L’ONG métropolitaine One Voice a mis le préfet de l’île en demeure de prendre des mesures utiles pour lutter contre l’errance des chiens et des chats et de mettre un terme aux euthanasies massives d’animaux en bonne santé.

Le nombre d’animaux euthanasiés ne diminue pas en dépit des campagnes de stérilisation qui sont reconduites chaque année.

Pour l’association One Voice, les nouvelles campagnes de stérilisations annoncées ne serviront à rien si elles ne sont pas adossées à d’autres mesures comme la gestion durable des chats et des chiens libres, prévue par les textes, ou la sensibilisation du public.

One Voice déplore à cette occasion que les associations locales de protection animale ne soient pas impliquées dans ce plan de lutte, dont le financement bénéficie toujours aux mêmes acteurs. L’étude coûteuse qui doit être réalisée sur les causes de l’errance est, selon l’association One Voice, totalement inutile puisque de telles études ont déjà été réalisées à La Réunion avec le GEVEC (Groupement d’étude vétérinaire sur l’errance des carnivores), mais également en Guadeloupe et en Martinique où sévit un phénomène similaire, ou encore par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

En 2008, les rencontres « Animal et Société » avaient elles-aussi listé les facteurs à l’origine de cette errance, et identifié la possibilité de relâcher les chiens dits libres une fois qu’ils sont stérilisés. Une mesure qui n’a pas été mise en place à La Réunion.

One Voice n’exclut pas de saisir le tribunal administratif de cette question. 
Lu 1967 fois



1.Posté par vacanciere le 04/02/2017 01:38

Bravo one voice, oui un préfet , des élus , organismes qui vivent dans leur petite bulle et surtout indifférents à la détresse animale , vetos véreux qui se remplissent les poches, des subventions non utilisées pour le but initial. Voilà , c est une mafia qui se sert de la détresse animale car la situation s empire . 100 000 euros pour une etude qui n est que de la poudre aux yeux.......

2.Posté par mi vote Penelope ! le 04/02/2017 04:43

Est-ce-qu'ils ont été oublié par 'l'arosage' ?

Me semble qu'il y a beaucoup de monde qui se bagarre pour le "pactole Sorain" dans le monde animalier.

Mais au fonde, je suis bien d'accord avec eux: surtout la fameuse 'étude' à 100.000 € et plus que douteuse.
(elle arrosera certainement qq.amis de notre cher Préfét Sorain, avant qu'il sera remplacé en Mai) . Un joli pactole doit faire d’appétit et à mon avis: un enieme gaspillage de fonds publiques.
Sera intéressant de mener une enquête, s'il n'a pas arrosé d'auters copains/copines de cette manière.

Vive la 6ieme - et je souhaite à Monsieur Préfét Sorain bon vent pour sa prochaine mission au Kerguelen - ou en Antarctique.

3.Posté par Crikotte le 04/02/2017 05:36

les défenseurs de la cause animale remercie One Voice pour leur intervention et souhaite vivement qu'il y ait une suite à leur intervention quitte à manifester et descendre dans la rue car on en a ras le bol du je m'en foutisme de nos élus à cette cause et du gaspillage d'argent par des études inutiles faites certainement par les petits copains......! nous avons quand même noté au passage que les animaux passés en fourriere devaient être stérilisés et relâchés alors que chez nous ils sont euthanasiés, il suffit de voir les piles de cadavre dans la fourriere de l'est chaque semaine, écoeurant!

4.Posté par d'adou le 04/02/2017 05:05

Encore des études pour arroser des copains sûrement! Plutôt faire plus de campagne de stérilisation et surtout mieux informer les gens

5.Posté par Samwinsa le 04/02/2017 09:04 (depuis mobile)

Zumins avan zanimo aprè. Na un pe chiens ek chats i mange mieu ke domoun. Donne largen là le moun i giny pa termine le mois. Sak i aime zanimo garde sak ta zot zot case et pb lérance nora pu.

6.Posté par politic parnoumim... le 04/02/2017 09:35

le prefet est a la botte des zelus mafieux dans ce pays!! les vacs ont assez durés pour ces fonctionnaires de passage.

7.Posté par TICOQ le 04/02/2017 10:39

Je n'ai pas lu une ligne de proposition de One Voice dans cet article. On fait quoi des chiens et chats mis en fourrière ? Stérilisation et remise en liberté pour aller divaguer et propager des maladies ??? Un aller simple en métropole ? Au frais de qui ? Encore du bla-bla pour le principe de s'opposer à une mesure de salubrité publique.

8.Posté par lol ! le 04/02/2017 15:08 (depuis mobile)

One voice dans sa grande générosité va adopter tous les animaux errants, comme ça tout le monde sera content. Ce ne sont pas eux qui subissent les conséquences...

9.Posté par pascal le 04/02/2017 22:51

ce qui me choque et m’indigne ce sont les milliers de chiens et chats qui sont euthanasiés, chaque année, dans les fourrières animales de l'île. Il faut savoir qu’avant l’euthanasie, l’animal ressent des émotions : angoisse, stress, l’odeur de la mort qui rode dans les fourrières, etc.... Il y a quelque temps, j’ai eu connaissance d’une histoire incroyable qui m’a profondément bouleversé : dans une fourrière animale, un pauvre chien a senti qu’il allait subir l’injection mortelle et au moment fatal, il s’est mis à verser des larmes, les larmes coulaient réellement de ses yeux et il était terrifié, à ce moment là l’employé de la fourrière et le vétérinaire (habitués aux séances d’euthanasies) sont restés sous le choc, tant ils étaient émus, cela a réveillé la conscience du vétérinaire qui a refusé de l’euthanasier. Au final, ce chien a eu la vie sauve et cette histoire a super bien fini car il a été adopté très rapidement par une grande amie des bêtes bouleversée par l’histoire de ce chien. C’est vraiment touchant et cela laisse à réfléchir, les chiens ne peuvent parler mais ils comprennent rapidement et souvent il ne leur manque que la parole. Pour en revenir à l’euthanasie animale pratiquée abusivement dans les fourrières, il faudrait revoir rapidement la loi pour que l’euthanasie ne soit pratiquée que d’une manière exceptionnelle (animal gravement malade incurable.....).

10.Posté par jerome le 04/02/2017 23:11

@3.Posté par Crikotte . Effectivement on en a ras le bol des cadavres d'animaux qui sortent des fourrières à longueur d'année, aucune semaine de répit, des pauvres bêtes y entrent vivantes et en ressortent dans un sac en plastique, c'est scandaleux et plus que choquant, quand allons-nous respecter ces animaux ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter