MENU ZINFOS
Société

"On ne choisit pas de naître, on devrait pouvoir choisir comment mourir"


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 10 Septembre 2021 à 15:16

Jean-Luc Roméro-Michel est le président de l'association "Le droit de mourir dans la dignité". Il milite pour obtenir le choix de mourir comme et quand on le veut. Il répond aux questions de Pierrot Dupuy dans cette interview : 
 





1.Posté par polo974 le 10/09/2021 17:10

"On ne choisit pas de naître, on devrait pouvoir choisir comment mourir"

dans le même style:

"On ne choisit pas ses parents, on devrait pouvoir choisir ses enfants"

et bien non ! ! !

bref, rhétorique foireuse... le sujet mérite mieux.

2.Posté par Thierry Massicot le 10/09/2021 18:30

1.Posté par polo974 le 10/09/2021 17:10


Ok.. " Ma vie m'appartient, ma mort également"... C'est bon ? Où tu souhaites faire intervenir un troisième personnage, dont le nom commence par D ?

3.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 10/09/2021 19:48

Choisir sa mort, le rêve.
Je pense au foot-balleur JP Adams resté 39 ans dans le coma et mort ce mois-ci à 73 ans à l'hôpital de Nîmes.
Désolé, pas pour moi.

4.Posté par Thierry Massicot le 10/09/2021 21:52

3.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 10/09/2021 19:48

Oui terrifiant.. J'ai entendu cette terrible histoire dans la revue de presse sur Inter de Claude Askolovitch.. C'est véritablement affreux.

5.Posté par klod le 10/09/2021 23:32

du libre arbitre : de l'art de vivre et de mourir.

à paraitre sous peu .

6.Posté par MON ANGE le 11/09/2021 00:06

Soit !!!
Mais moi je préfère VIVRE dans la dignité.

7.Posté par Antipode le 11/09/2021 07:13

Nous sommes un peuple archaïque, je crains que la civilisation n'arrivera pas jusqu'à nous !

8.Posté par Non aux Makes le 11/09/2021 09:12

Non aux Makes !!!!!!!

9.Posté par DLT le 11/09/2021 13:33

On devrait pouvoir sur info974, choisir les thèmes de discussions pour le week-end. Si si, on devrait 🤔

10.Posté par polo974 le 11/09/2021 14:16

2.Posté par Thierry Massicot le 10/09/2021 18:30
"""
Ok.. " Ma vie m'appartient, ma mort également"... C'est bon ? Où tu souhaites faire intervenir un troisième personnage, dont le nom commence par D ?
"""

C'est mieux.
Pour M. D, si c'est du mec omniscient qui ne lève jamais le petit doigt dont tu parles, autant le laisser faire sa sieste (ou son coma) éternel...

11.Posté par thierrymassicot le 11/09/2021 16:23

10.Posté par polo974 le 11/09/2021 14:16

"C'est mieux.
Pour M. D, si c'est du mec omniscient qui ne lève jamais le petit doigt dont tu parles, autant le laisser faire sa sieste (ou son coma) éternel..."

Nous sommes par conséquent, bien d'accord, surtout concernant l'hypothèse basse de l'existence de M.D...
Bon week-end

12.Posté par Jackie974 le 11/09/2021 20:42

Lorsque vous verrez et entendrez souffrir votre conjoint ou conjointe pendant des jours et des jours .. peut-être comprendrez vous qu’on devrait en effet pouvoir mourir dans la dignité… je le dis par expérience w

13.Posté par Kayam 🖊 le 12/09/2021 11:16

KayaM
Je pense que les gens ne doivent plus faire d'enfants. L’extinction de l’Humain entraînera la fin de la mort ; de mourir dans la dignité ou pas.

Nous sommes dans une société où il y a apparemment trop de monde, dans cette société les enjeux pour assainir l'environnement ne sont pas suivis et parmi d'autres choses, à La Réunion, il y a de moins en moins de place pour construire car la moindre petite parcelle - non constructible pour certains qui se font expropriés - devient constructible à coup de blocs de béton et de portefeuille qui déborde pour d'autres ; dénaturant de fait notre île.

Nous sommes arrivés par un cycle d'habitude de nos parents : selon notre âge, certains de nos parents n'avaient pas de moyens de contraception. Quelque soient les conditions rattachées : pauvreté, croyance, besoins physiologiques, etc. les questions ne se posaient pas ; d'où la grande famille (14 enfants des fois) bien typique des Réunionnais-e-s d'antan.

Pourquoi je pense que les gens ne doivent plus faire d'enfants ? parce que nous sommes tous coupables de signer leur arrêt de mort le jour même de leur naissance. Et quand ils partent avant nous, nous sommes responsables d'avoir causé le trop grand chagrin indescriptible.

Pensez-vous que l'on doive en vouloir à nos parents de nous avoir fait ?
Et si certains couples ne peuvent pas avoir d'enfant... d'une part c'est une grande souffrance, certes, mais ne pas avoir à transmettre la fin d'une vie qui sera inéluctable, n'est-ce pas un moyen de ne pas faire souffrir ?

Est-ce que l'on peut penser que de vouloir avoir un enfant est égoïste ? En sachant que la vie est le cordon ombilical qui relie à la mort, n'est-ce pas juste des propres plaisirs ?? Commencés en complicité de couple : attraits physiques, amour sexuel, bienfait parental et tout ça pour jouir tout simplement de la vie mais c'est aussi égoïstement pour la descendance, le foyer, l'équilibre psychologique (?) --- Le bonheur je le classerai comme partage.

Ma vision des choses est également contradictoire car sans regarder la limite de la vie et le point de non-retour qui sera imputé à un premier petit-fils ou première petite fille, il me tarde d'entendre une annonce de grossesse...en égoïste, je ne souhaite pas, du coup, que les gens arrêtent de faire des enfants ! 🤷‍♀️
Des exemples de voir perso qui amènent à la réflexion sur ce thème qui est vie et mort.

En faisant l'amour et en créant une vie, on provoque involontairement une MST : Mort Sexuellement Transmissible.
Pas besoin de regarder les femmes enceintes avec des gros yeux hein !! 😏

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes