MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

On est tellement habitué


- Publié le Jeudi 30 Juillet 2015 à 11:42 | Lu 829 fois

Un surfeur tué par un requin rassemble les foules. Un piéton tué par un camion ne rassemble personne. On est tellement habitué, il est tellement banal de mourir sur la route, de donner à manger à l'ogre ( piétons, cyclistes, motards, autres automobilistes) qu'on n'y prête plus attention. Pourtant tout le monde connaît les coupables : la vitesse, l'alcool et les aménagements inconsidérés.
 La vitesse c'est pourtant simple : il existe des robots qui ne coûtent rien en charge sociale, mais au contraire rapportent de l'argent à la l'Etat, devant lesquels tous les motorisés filent doux : les radars. Pourquoi ne pas étendre de façon significative leur couverture du territoire?
 
L'alcool, évidemment il y a des frais de personnel si on multiplie les soirées alcootest, mais n'y a-t-il des dépenses somptuaires sur lesquelles on pourrait rogner? Le point important reste le niveau de consommation d'alcool record à la Réunion, principal cause du déficit budgétaire de la sécurité sociale!

La sous-taxation des alcools locaux y est évidemment pour quelque chose, mais aussi la présence partout des vendeurs d'alcool, pratiquement dans toutes les sortes de surface de vente, dont les stations-services! Le gros problème, c'est l'habituation très tôt de la jeunesse à cette omniprésence de l'alcool. On est loin de ces pays où l'on cache la bouteille dans un sachet opaque!

C'est également cette omniprésence de la publicité, en 4 par 3 dans toutes zones urbaines, avec pour seul concession un avertissement très petit de "l'abus dangereux" comme si le premier verre ne l'était pas! Il faut totalement interdire la publicité pour l'alcool, et les bouteilles qui le contiennent ne doivent pas arborer des illustrations et des couleurs alléchantes.

Les aménagements s'améliorent de plus en plus du côté de la sécurité, mais la prise en compte des piétons et des cyclistes reste encore  loin du compte comme le signalent régulièrement les associations d'usagers. Croire qu'un simple marquage au sol suffit à assurer la sécurité des piétons et des cyclistes est de la pure inconscience. Il faut une séparation matérielle : trottoir, muret, parapet..
Parallèlement, développons les transports en communs!
 
jean-pierre espéret




1.Posté par Nono le 30/07/2015 14:07

Pourtant tout le monde connaît les coupables : la vitesse, l'alcool et les aménagements inconsidérés.

La vitesse et l'alcool? Non, seulement des individus qui boivent et conduisent...

2.Posté par polo974 le 30/07/2015 15:11

Ne pas oublier la sempiternelle bouteille de wiski en produit d'appel dans les pub...

3.Posté par julie le 30/07/2015 16:02

oui on sait tous qui sont les coupables, mais il y a aussi les parents que dés leurs enfants ont un permis prends de suite un grosse voiture et le gamin il pousse sur le champignon et hop un accident qui entraine d' autres voitures avec, pour les motards c' est la vitesse moi même étant motard, on voit pas les dangers c' est quand on tombe ben c' est trop tard......c' est a nous de faire plus attention, c' est nous les dangers. un verre en trop et boum. C EST TROP TARD

4.Posté par Michel le 30/07/2015 23:51

Fais attention sur la route stp et pas d'alcool surtout!

5.Posté par J. Claude Barret MAR/LPLP le 02/08/2015 08:30

« Un surfeur tué par un requin rassemble les foules. Un piéton tué par un camion ne rassemble personne. », sans doute lo piéton lé pa domoune, sé la plipar du temps, in pove réniyoné, kan la prèss i azoute pa, li té soul, ivre, alcoolisé, tandis qu’un surfeur, blon au yeux bleux, ou konpran. Noute rokin la ozé, sate lé réniyoné i fé pa, atak in blan surfeur. Lé pa parèy, ou konpran.
"Le point important reste le niveau de consommation d'alcool record à la Réunion, principal cause du déficit budgétaire de la sécurité sociale!" J. Pierre lé inpé vré sate ou di, bé kisa la voulu le tou vwature la Réniyon, oute parti lé pa pou ariyin, kisa i fé dé vwature plin de puisanss non métrizab dosi mové somin la Réniyon, kisa i ankouraze par lo krédi l'achat de puissants bolide? J. Pierre est ce ke ou krwa vréman ke le réniyoné i konsome pliss l'alkol ke oute bann konpatriyote déor " tiyin, bin i tonbe biyin wala sate mwin la trouvé http://www.inpes.sante.fr/70000/dp/13/dp131107.pdf" Dans quatre départements d’outre mer (Guyane, Guadeloupe, Martinique et Réunion), d’autres enquêtes menées auprès d’adolescents montrent que les indicateurs d’alcoolisation régulière ou ponctuelle sont très proches entre eux, mais se situent à des niveaux très inférieurs à ceux de métropole
I fo zot i fé azot inn rézon, zot i yarète de vomir dosi lo réniyoné. Ou parle de la sous taxation des alcools locaux, konm Vergès, la ozé mètt l'octroi de mer dosi lo ronm - ou vé prive lo ti kréol de son ti ronm patriotique, ou koné li la pwin larzan pou pèye ali champaye èk wiwky konm oute bann.
"Le point important reste le niveau de consommation d'alcool record à la Réunion, principal cause du déficit budgétaire de la sécurité sociale! " tu sais bien que ce n'est pas la vérité, que si il y a un trou à la SS, c'est quelque chose d'organiser, par exemple, quand le gouvernement, que tu approuves, prétends alléger les charges des entreprises en leur donnant 50 milliards, les exonérant des charges sociales pour... créer de l'emploi, ousa ilé l'emploi quand le chômage ne cesse de grimper. Tu sais bien que ces charges sociales des patrons, c'est une partie des salaires volés aux travailleurs. Depuis longtemps, les gouvernements divers, droite gauche veulent détruire la SS, tous les servces publics etc... Il faut que les Maître/opolitins arrêtent d'abuser les réunionnais par des discours de lo sikré. Pourquoi tenez vous absolument à culpabiliser les réunionnais qui ne boivent pas plus que les français
http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/DP_DOM_alcool_et_drogue_190911.pdf
"Chez les adultes, l’alcoolisme est un problème majeur. Si malgré un volume annuel en hausse, la quantité d’alcool pur par habitant reste inférieure à celle de la métropole, l’impact de l’alcoolisme est important avec des conséquences sanitaires." - C'est l'évidence même, quand un pauvre, avec l'estomac quasiment vide avale un verre d'alcool, çà cause plus de dégâts que dans celui de ta communauté. Il faut que vous arrêtiez votre prêchi-prêcha de civilisateur. Nou vé pi komanadèr!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes