MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Courrier des lecteurs

Omicron fait perdre leur sang froid au préfet et à la directrice de l'ARS


Par Fabian GORCE - Publié le Samedi 4 Décembre 2021 à 09:33

Omicron fait perdre leur sang froid au préfet et à la directrice de l'ARS
Comme bon nombre de réunionnais depuis la réouverture des frontières avec l’île sœur, j’ai voulu y aller me la couler douce malgré les contraintes imposées par les autorités mauriciennes à savoir, un vaccin, un test PCR négatif juste avant le départ et un test antigénique négatif à l’arrivée.

Dix jours plus tard le moment de rentrer au pays des droits de l’homme était venu.

Mais depuis deux jours, l’île au lagon bleu turquoise est passée au rouge écarlate sur l’échelle de la Covidie.

En cause, un passager venant d’Afrique du Sud aurait attrapé ce nouveau variant à Maurice, en tout cas c’est ce que veulent bien nous faire croire, sans preuve bien sûr, les autorités dont l’ARS et la Préfecture.

Depuis 3 jours, c’est donc le branle-bas de combat à l’ARS et à la Préfecture qui ont décidé d’imposer à tous les voyageurs ce que le gouvernement n’a oser imposer qu’à ceux qui ne sont pas vaccinés (https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/maurice/) à savoir, le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 48 heures avant le vol, un test antigénique obligatoire à l’arrivée et une quarantaine obligatoire de 10 jours.

Si on ne peut pas reprocher à ce terrifiant binôme de faire le nécessaire (en tout cas de leur point de vue) pour éviter la propagation du virus, encore faudrait-il qu’il limite leurs actions à ce qui est légal et ne profite pas de l’ignorance et la naïveté des réunionnais.

Pourtant, force est de constater que l’aéroport de Gillot est devenu une zone de non droit.

Au débarquement des passagers, une seule sortie : celle qui vous amène directement au test antigénique.

Dans ces conditions, les autorités ont créé une situation de fait laissant croire que le test est obligatoire alors qu’il n’en est rien.

Madame LADOUCETTE et Monsieur BILLANT, je vous saurai gré de bien vouloir m’indiquer le texte obligeant à réaliser ce énième test à la descente de l’avion et justifier les atteintes à l’intégrité physique des passagers que vous avez organisées en extirpant leur consentement.

Par ailleurs Monsieur le Préfet, même si votre fonction vous donne des pouvoir exorbitants, vous n’êtes pas autorisé à employer votre fonction pour donner un ordre illégal aux forces de l’ordre.

Il n’était pas question pour moi de me voir notifier un arrêté préfectoral de mise en quarantaine alors que j’avais été testé négatif deux fois en 24 heures.

Il n’était pas question pour moi de ne pas reprendre mon activité professionnelle libérale car je ne perçois des revenus que si je travaille....Mais ça le préfet n’en a cure tel que me l’a fait comprendre son représentant à l’aéroport.

J’ai donc refusé de signer l’arrêté de mise en quarantaine et de donner mes coordonnées, ce qui a fortement surpris et profondément agacé les sbires de la préfecture présents sur place.

Et dans ce cas, rien n’est prévu pour avoir les coordonnées des récalcitrants sauf à donner un ordre illégal aux forces de l’ordre de récupérer l’identité.

C’est ce qui a été fait.

Une fois sortie de l’aéroport, quelle ne fut pas ma surprise d’être interpellé par deux policiers venus me demander pourquoi je ne voulais pas donner mon adresse à la préfecture alors que tout le monde l’avait fait....j’étais le vilain petit canard parmi le troupeau de moutons.

Après quelques explications qui n’ont pas convaincues, l’un d’eux m’a demandé une pièce d’identité et mon passe sanitaire, ce que je n’ai évidemment pas refusé de donner tout en leur expliquant que ce contrôle était illégal, ce qu’ils savaient évidemment, mais les « ordres » sont les « ordres ».

Ils sont immédiatement retournés dans l’aéroport transmettre mes coordonnées à ceux qui voulaient m’imposer la quarantaine.... Le but était atteint, peut importait le moyen... Un vrai scandale.

C’est pourquoi, il sera déposé plainte contre le Préfet de la Réunion pour avoir, le 03 Décembre 2021, ordonné un acte attentatoire à ma liberté individuelle d’aller et venir, en l’espèce d’avoir demandé aux forces de l’ordre de m’interpeller illégalement afin de recueillir mon identité et mon adresse.

C’est pourquoi, il sera également déposé plainte contre la directrice de l’ARS de la Réunion pour avoir le 03 Décembre 2021 organisé un acte attentatoire à mon intégrité physique, en l’espèce d’avoir ordonné au personnel de l’hôpital de Saint Benoit de procéder à un test covid 19 sur ma personne.

Madame LADOUCETTE, Monsieur BILLANT, nous sommes dans un état de droit. Essayez de vous en souvenir si vous ne voulez pas que les moutons cessent de bêler et se rebellent un jour.




1.Posté par Atterré le 04/12/2021 10:00

R A F ! ! !

2.Posté par Pas con du tout le 04/12/2021 10:13

De quoi faire perdre son sang-froid à l'ARS ! On a interdit aux soignants refusant la piqure dite vaccinale et pourtant testés négatifs de travailler, alors qu’ils ne peuvent pas contaminer. Ou alors comment? Expliquez nous ! A l'insu de leur plein gré !

Résultats des dégâts collatéraux : manque de personnel hospitalier. Difficultés pour les employés dans les entreprises.

Par contre, les vaccinés, qui sont, pourtant porteurs et contaminants non pas soupçonnés mais établis, ne sont pas testés de façon systématique. On se demande pourquoi si ce n'est de peur de démontrer que la vaccination est inutile. Non Ils sont bons à l'insu de leur plein gré.

Résultats : des contaminations sans origines avouées.

Comment voulez-vous freiner le développement d’une vague que tous peuvent voir avec cette application aussi stupide ?

Autre cas parmi d'autres : dans un couple de vaccinés, le mari qui a quand même attrapé la covid doit rester à la maison sans traitement alors que des possibilités existent comme en Inde, comme au Japon.

3.Posté par Emmanuelle Hoarau le 04/12/2021 11:13

Dès que l'on accepte, de se faire inoculer, ce soit disant vaccin,(qui n'en est pas un) on met sa liberté sous condition !
Pour dire oui à la liberté, il faut dire non au PASS ! Mourir peut être, vivre à genoux jamais !

4.Posté par A mon avis le 04/12/2021 13:44

Fabian GORCE

Et vous êtes fier de votre exploit !

Et vous le faites savoir bien sûr.
Vous ne faites qu'exprimer votre vanité. Vous avez oublié de dire dans quel hôtel luxueux vous avez séjourné à Maurice ?

Vous n'avez fait que compliquer la tâche des fonctionnaires chargés de faire respecter les consignes sanitaires.

Et vous allez encombrer la justice avec vos dépôts de plaintes qui dénotent un esprit vaniteux de contestation plutôt stupide dans le contexte de pandémie actuel !

5.Posté par A mon avis le 04/12/2021 16:37

@ 3.Posté par Emmanuelle Hoarau
vous écrivez : " , ce soit (sic) disant vaccin,(qui n'en est pas un) "

ce que vous écrivez là est une ÉNORME BÊTISE SOTTISE STUPIDITÉ !

6.Posté par Lulu le 04/12/2021 18:18

pfff on en a rien à foutre de votre histoire!

7.Posté par Ma poissonnerie le 05/12/2021 06:18

bravo.
on a hâte de lire le jugement.

8.Posté par E H le 05/12/2021 11:34

@ poste 3 4/12 16.37 il y a un proverbe créole qui dit "prend deux p'tits bois et allé jouer dans" je pense que vous avez deux bouts bois, pour le reste, je peux vous le procurer !
NB, j'avais écrit autre chose à votre intention,/// j'ai été censuré !

9.Posté par @5 le 05/12/2021 15:49

A partir du moment où on se l'injecte tous les 5-6 mois, c'est un traitement (…)

10.Posté par A mon avis le 05/12/2021 19:00

@ 9.Posté par @5
Ce que vous dites est complètement faux.

Un traitement soigne une maladie déclarée : par exemple la coqueluche, maladie respiratoire due à des bactéries se soigne par un traitement antibiotique.
Il existe un vaccin préventif anti- coqueluche administré aux enfants, combiné à d'autres vaccins (Tétracoq par exemple). Des injections de rappel sont nécessaires.

Dans le cas du Covid 19, à ce jour il n'y a pas de traitement efficace reconnu. (des médicaments sont en cours d'essais)

Les vaccins préventifs (Pfeizer, Moderna Sinofarm etc.) ne sont pas des traitements. Ils sont bien administrés à titre préventif pour stimuler notre système immunitaire.
Malheureusement, leur efficacité diminue rapidement, et il faut effectuer des rappels de vaccination (qui ne sont pas un traitement), pour entretenir la stimulation de notre système immunitaire.

Peut-être que la 3è injection sera efficace plus longtemps ?
Peut-être qu'il faudra modifier le vaccin en fonction des nouveaux variants ?

Pour l'instant, personne ne connaît la réponse à ces questions.
Mais ce n'est pas une raison pour ne pas se faire vacciner.

11.Posté par Emmanuelle Hoa(rau E H le 05/12/2021 20:56

Posté par @ 9 @ 5 a toujours raison,mais a vouloir trop prendre les autres pour des abrutis il finit par
perdre les pédales ;Il a du mal comprendre qu'un vaccin une injection et un rappel c'est bon ,s"il faut en faire un tous les 6 mois , ce n'est plus de la vaccination ,donc plus un vaccin ;Il prétend même que ces injections facilites les menottes numériques

12.Posté par Jacques le 05/12/2021 23:06

Bravo.
Avec votre maîtrise de la loi et votre savoir, vous pensez être bcp plus malin que les autres et ne voulez pas vous soumettre à une "obligation" imposée a tout le monde. C'est a cause de gens comme vous qui, individuellement passent outre les consignes et donnent de mauvaises idées à d'autres qui vont essayer de jouer au plus malin et faire pareil qu'on est ds cette situation.
Libéral vous êtes? Si vous avez autant de couill... pour affronter le préfet et les forces de l'ordre, en aurez vous autant pour publier vos noms, profession et lieu d'exercice pour voir si les gens continuent à faire appel à vous? Parce que oui, effectivement pour vous, pas de travail pas de salaire, donc pas de clients pas de CA. Je doute que la majorité de vos clients aient la même manière de penser que vous. Osez donc qu'on voit le résultat. A jouer au plus malin, on finit par jouer tout seul. Et c'est bien a cause de gens comme vous, avec ce genre de mentalité et de comportement que tout le reste du monde fini par payer les pots casses alors qu'eux, suivent les directives même si ça les embête. Pressé de lire votre prochain poste lorsque vous serez cloué sur un lit d'hôpital en train de lutter pr votre survie alors qu'il aurait été tellement plus simple de suivre une directive pour le bien de tous, y compris le votre.

13.Posté par JANUS le 06/12/2021 08:52

Euuuuhhhh !!! Monsieur GORCE, depuis quand les policiers n'ont-ils pas le droit de procéder au contrôle de l'identité de n'importe quel citoyen sur la place publique ???

S'ils le font dans le cadre de leurs missions de "gardiens de la paix", leur contrôle est tout à fait légal ☺☺☺

Quand à vous faire passer pour un "rebelle" qui brave la Loi, nous avons connu mieux ☺☺☺

14.Posté par ZembroKaf le 06/12/2021 10:29

Un futur "zazalé" 😂
@Lulu
👍

15.Posté par Gringo le 07/12/2021 06:29

Me Fabian Gorce, avocat de la place ... J'espère que vous ne finirez pas comme votre collègue de l'est .... Ça craint d'être grande gueule à notre époque... Soit dit en passant ... Vous n'avez que lancé un coup d'épée dans l'eau .... Paix à votre profession !

16.Posté par MICHOU le 09/12/2021 13:14

A12 en quoi ça vous dérange? Vous pensez avoir fait ce qu'il faut tant mieux laissez les autres penser différemment. Il ne vous oblige en rien ne vous critique pas, il explique simplement ce qu'il a vécu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes