Zot Zinfos

Olivier Hoarau : "Préserver le commerce de proximité au Port"

Lundi 20 Janvier 2014 - 09:45

Dans le cadre de leur stratégie respective de développement, deux groupes de la grande distribution s’arrachent les consommateurs de la micro région Ouest. S’agissant du territoire de la commune du Port, le groupe Casino a obtenu une autorisation départementale d’extension significative de 7000 m2. L’association des commerçants du centre ville a, comme l’y autorise la loi, engagé un recours auprès de la Commission Nationale d’Aménagement Commercial. Maintenant que la décision de celle-ci est connue, tout en respectant sa souveraineté et sans préjuger de la suite de la procédure, je veux faire valoir mon analyse de la situation.

Il y a lieu, tout d’abord, de s’indigner quant aux méthodes visant à faire abandonner son recours par l’association de commerçants contre une somme d’argent et une promesse d’implantation d’une surface alimentaire en centre ville. Il y a là toute l’expression exécrable de la suprématie de l’argent.
Il y a lieu, également, de dénoncer l’attitude de la Municipalité du Port qui, sans concertation avec les acteurs concernés, a donné un blanc-seing à la grande distribution pour développer son activité en périphérie au détriment du commerce de proximité en coeur de ville. Même si en contrepartie, la proposition d’installer des box dans le marché couvert (fermé depuis 15 ans) respecte l’esprit de la loi, elle ne répond ni à la réalité de l’appareil commercial, ni à l’attente des commerçants. Nous ne pouvons que nous opposer à l’obstination de la Mairie à défendre ce projet jusqu’à la Commission Nationale à Paris le 15 janvier dernier, alors qu’elle avait affirmé avoir revu sa position sur le sujet. Il y a là toute l’expression affligeante de la soumission à l’argent.

Il s’agit bien, pour l’équipe sortante et son candidat de s’inscrire dans un mouvement ultra libéral qui favorise les grands groupes impersonnels en quête de toujours plus de profit, et destructeurs de dialogue social. Le pire, est d’apprendre qu’elle a attaqué le projet du groupe concurrent sur la commune voisine avec les arguments de nos commerçants du Port…Quel sentiment d’abandon pour ceux qui de génération en génération ont contribué à la prospérité de la ville ; pour ceux qui ont toujours façonné la cohésion sociale, qui par leur gestion familiale, de proximité, ont affirmé l’image d’un commerce traditionnel et tissé l’attachement de la population à ses acteurs !

Il est indispensable de refuser le diktat du libéralisme en menant, en priorité, la redynamisation du centre ville pour le préparer à résister aux nouveaux concurrents, susceptibles de s’installer en périphérie ; de considérer cette redynamisation sous de multiples aspects, tant commerciaux que d’accessibilité, de circulation, de parking, de sécurité (faut-il rappeler qu’il n’y a pas de police municipale au Port ?), d’animation et de qualité environnementale ; il faut surtout se faire un devoir d’examiner les projets dans la transparence et la concertation , car ce ne sont pas des décisions que l’on prend à quelques uns dans la confidentialité d’un bureau. Le centre ville est un centre commercial plus fragile que les autres, il faut engager des programmes forts pour le rendre attractif et concurrentiel.

Olivier HOARAU
OLIVIER HOARAU
Lu 368 fois




1.Posté par La sécurité a un prix le 20/01/2014 14:34

Pour préserver, encourager le commerce de proximité et inviter les portois à créer leur propre entreprise, il faut d'abord commencer par leur assurer sécurité en localisant les zones où sévisse la racaille et par la suite se réserver la possibilité d'en anéantir le contenu. Si cela n'est pas réalisé, rien ne changera dans cette ville croulant sous le poids d'un très grand nombre de logements sociaux, justement là où crèchent ces voyous... quand ils veulent bien dormir !

2.Posté par Arrêt bouch nout le 21/01/2014 09:15

Avec vous le port va prendre 10 ans de retard ! Si votre candidature était intervenue au moment de la création du jumbo il n'y aurait donc pas de centre commercial au port aujourd'hui ! Les commerces du centre ville sont ils pour autant morts? Les clients des villes environnantes qui viennent faire leur courses au jumbo seraient ils venus acheter dans les boutiques du centre ville? Que de mensonges !
Le vrai débat est l'aménagement et l'aide à la structuration du développement du centre ville. Comme tous les centres villes de l'île pas seulement le port est concerné! Vous êtes très vieux dans votre tête pour votre petite expérience politicienne monsieur HOARAU!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >