MENU ZINFOS
Communiqué

Olivier Hoarau : "Ouvrons le champ des possibles, nous en sommes capables !"


Tribune libre d’Olivier Hoarau, maire du Port, Vice-président au Développement Économique et au Tourisme au TCO.

Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 4 Septembre 2020 à 09:21 | Lu 1803 fois

Le Premier ministre a présenté hier le plan de relance de l’État avec l’appui de l’Europe pour éviter la récession de tout le pays. 100 milliards d’euros au total seront engagés en faveur des ménages, des entreprises et des collectivités locales.
 
Les Outre-mer ont fait l’objet d’un volet spécifique. Une attention particulière qui mérite pourtant d’être détaillée. Sans préjuger de la pertinence du plan dessiné par le gouvernement, nous pouvons craindre légitimement qu’il y ait un décalage entre la volonté de la relance et son adaptation à nos réalités.
 
Bien sûr, que nous pouvons accueillir positivement les 3 axes qui préfigurent de l’application du plan de relance national sur nos territoires.
 
- L’axe de verdissement de l’économie que nous défendons depuis longtemps au Port et dans notre action politique. Nous devons faire de la transition écologique un atout et une exigence. 
 
C’est un atout pour la création d’emploi local. Notre ingéniosité créole, nos savoir-faire traditionnels, notre esprit d’innovation, la richesse de notre biodiversité doivent nous permettre de rayonner au-delà de nos frontières.
 
Je me réjouis que la préservation de la ressource en eau soit un enjeu majeur du plan de relance. C’est le projet que nous portons au Port avec la réutilisation des eaux traitées en sortie de station d’épuration et qui doit nous permettre d’économiser 46% d’eau potable. C’est notre ambition pour le Port et pour toute La Réunion.
 
C’est aussi une exigence car nous nous devons plus qu’ailleurs d’être exemplaire en matière de protection de l’environnement tant nous avons à protéger sur cette île.
 
- L’axe de renforcement de la compétitivité des entreprises car notre richesse repose sur l’énergie de nos forces vives. Cet esprit de résilience et cette volonté de se dépasser doivent être encouragés car c’est là que se situe la vraie richesse de notre territoire. Elle se trouve dans les femmes et les hommes qui le composent.
 
Or, à la lecture des éléments avancés par le Premier ministre sur le soutien à l’économie locale, une grande part est fléchée sur la Nouvelle Route du Littoral. Sauver un projet d’une telle ampleur grâce au plan de relance national suite à une crise sanitaire imprévisible, quelle irresponsabilité dans la gestion de ce projet. Pourtant, comme tous les Réunionnais, je souhaite que la route se finisse.
 
Je regrette que cela soit au détriment des petites entreprises qui espéraient beaucoup de ce plan de relance. Je regrette que la Région ne se saisisse pas de l’occasion de ce plan de relance pour inscrire un véritable réseau ferré ou type tram-train directement dans le chantier de NRL puisque 11 milliards des annonces sont consacrés au transport. Je regrette tout autant l’absence d’actions en faveur du monde culturel. Nous savons pourtant combien ce secteur économique est primordial à l’équilibre et au développement de notre territoire.
 
- Enfin, l’axe de cohésion sociale et territoriale est essentiel au regard de nos indicateurs sociaux : taux de chômage, personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté, surpopulation dans les logements, problème de décohabitation, décrochage scolaire…
 
Plus de justice sociale et une meilleure prise en compte des besoins exprimés par nos concitoyens font parties des éléments indispensables à une approche territorialisée du plan de relance.
 
Bien sûr, j’ai noté le renforcement de l’enveloppe de contrats PEC. J’avais d’ailleurs alerté Annick Girardin alors Ministre des Outre-mer sur la nécessité de conforter notre action collective sur la lutte anti-vectorielle, sur l’accompagnement des nouveaux besoins survenus à cause de la crise Covid et sur l’insertion dans le secteur marchand. C’est une bonne nouvelle mais cela ne doit pas être à nouveau un pansement sur une jambe de bois.
 
Je l’ai dit et je le répète, nous devons AGIR COLLECTIVEMENT si nous voulons réellement enrayer la spirale infernale du chômage à La Réunion.
 
Bien sûr, tout cela prendra sens à partir du moment où un projet Réunionnais de développement sera posé et défendu à l’échelle régionale.
 
Il s’agit d’arrêter la politique du saupoudrage pour définir une véritable stratégie de développement du territoire, concertée, participative et surtout qui permette une action collective des acteurs, moteur de ce développement.
 
Plus que se relancer, La Réunion doit prendre un nouveau départ, s’ouvrir un nouvel horizon.




1.Posté par Pinocchio le 04/09/2020 10:36

En espérant que vous serez Réellement candidat aux régionales en ne vous laissant pas faire par hb

2.Posté par GIRONDIN le 04/09/2020 11:59

Le temps jusqu'au régional va être long.
D'ici ce week-end on devrait avoir le prêche de la Possession.

3.Posté par La vérité si je mens ! le 04/09/2020 15:25

A encourager sans HB

Plussoie ! @ Pinocchio le 04/09/2020 10:36

4.Posté par Paulo le 04/09/2020 19:44

Pathétique. Vous croyez vraiment que vous etes capable de faire mieux. Pas sur

5.Posté par Eli le 04/09/2020 19:59

Voilà ! Enfin un élu qui défend le savoir faire créole ! Nous avons des jeunes compétents et nous peu fait nous meme pou Nou mem ! Bravo Olivier Hoarau !

6.Posté par Gina des hauts le 04/09/2020 20:44

A peine réélu et il brigue déjà un autre mandat. Ceux qui ont voté pour lui se sont bien fait avoir...

7.Posté par Pierre Balcon le 05/09/2020 07:56

Voilà maintenant près de 10 ans que la centrale thermique du Port a déménagé .

Et depuis plus rien sur l'ancien site .

En façade de l'ancien port , les anciens logements de fonction DDE sont eux mêmes désertés.

Des friches urbaines lamentables , indignes d'une ville qui se veut moderne se sont constitués sur ces plateformes qui occupent pourtant des lieux stratégiques .

Une mission d'étude d'aménagement avait pourtant été confié à Vergès fils et puis plus rien ...
.
Que la maire du Port s'occupe donc de sa ville avant de donner des leçons sur la NRL , qui lui est un chantier qui a été mené rondement et qui serait presque achevé si les activistes de gochos bobos ne s'évertuaient pas à mettre des bâtons dans les roues .

Olivier Hoarau a sans doute oublié les oppositions qu'avait rencontrées EDF lorsqu'il avait proposé la nouvelle centrale .

Les verts sont les ennemis du progrès et ceux qui s'allient avec eux sont des cyniques opportunistes .

8.Posté par Le pouvoir le 05/09/2020 08:04

Il est surtout capable de remplir sa poche sur le dos des contribuables en manipulant les plus démunis.

9.Posté par Badouin le 05/09/2020 08:39

Facile de faire des phrases Mr le maire. Vous visez les régionales alors que vous venez être élu par les portois. Ça l'assoiffement du pouvoir. Restez à votre échelle. Être président de région n'est pas être maire d'une commune de 36000 habitants.

10.Posté par William Comble le 05/09/2020 09:01

un chantier qui a été mené rondement et qui serait presque achevé


Un chantier mené rondement qui mène à l'océan indien, un chantier rondement mené avec à minima 3 ans de retard.


Il y a deux gestes qui peuvent rendre les chiens hargneux :

- leur enlever leur gamelle ;
- leur mettre un miroir sous le museau .

Leur renvoyer l'image de leur gueule les rend carrément fous parce que les pauvres bêtes n'ont pas , en réalité , conscience de ce qu'elles sont ! Et alors elles se mettent à tourner sur elles mêmes et à se mordre la queue.

Essayez ! Vous allez voir !

Bon voilà que je me mets , comme Olivier , à parler par métaphore.

C'est peut être mieux que de faire de la philosophie à coup de marteau ..

11.Posté par Citoyen lambda le 05/09/2020 10:24

Le Port, ville béton, béton, béton.... Arrêté de construire à la va vite? Il n'y a rien de cohérent au point de vue circulation, voir même de plan d'infrastructure, tout est en désordre. Nettoyer devant votre porte Mr le Maire, quand vous aurez de l'ancienneté et la sagesse de vos prédécesseurs, là vous pourriez peut être postuler sans cumuler d'autres mandats.

12.Posté par Portoise le 05/09/2020 11:01

Et les chiens errants au niveau du stade cotur. Ou sont passés les agents de la fourrière

13.Posté par Bèf moka le 05/09/2020 12:40

Commence par arrêt brade terrain lo port pou bann promoteur privé. Mais etonne pas moin, pou in moune i ose dit ke li fé pas logement social car '' ces gens là ne paye rien'' ha bon i paye rien? Facture do lo ki sa i paye sa!? Taxe habitation ki sa i paye sa? Madame béton?
Commence par mèt la propté dan l'espace public. Embauche do moube pou approté m, pas pou veil fanm si bor la route. Ou bien pli zoli, i gare loto fonction si parking après i fé la sieste. Ala ousa mon zimpot i passe.

14.Posté par Lora le 05/09/2020 14:22

Je souhaite des transports collectifs propres par ex électriques et un verdissement de l’ile par les énergies renouvelables.

15.Posté par vanessa law tong ki le 05/09/2020 21:46

olivier ne te laisse pas faire par ta voisine illégitime a 25% de la possession elle a les crocs longs meffies toi et surtout de son doberman 1er

16.Posté par vive Olivier Hoarau le 06/09/2020 11:03

En tous les cas si Olivier HOARAU se démarque complètement d'Huguette la vieille je voterais pour lui ! Sinon ce sera Vanessa !

17.Posté par klod le 06/09/2020 11:14

bravo M. le président de région , pardon, j'anticipe, bravo M. le maire du port.

18.Posté par 97420 le 07/09/2020 12:25

Tartuffe

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes