Social

Olivier Hoarau: "Les grévistes se battent non pas pour des avantages mais pour des privilèges"

Jeudi 13 Avril 2017 - 11:26

Le bras de fer continue entre le maire du Port et les grévistes FO et SAFPTR pour le deuxième jour consécutif. Olivier Hoarau vient de livrer ses impressions sur le mouvement de certains agents municipaux qui a notamment pour conséquence de priver les écoles des repas scolaires.

Rappelons que le mouvement entamé hier devant la cuisine centrale et la mairie est lié au refus de certains agents de voir les jours travaillés (et payés jusqu'à présent) pour les dimanche d'élection transformés en jours de récupération.

Le maire a mis les points sur les "i" en parlant de "privilèges", pour un mouvement de grogne qui ne touche que "10%"* du personnel et en rappelant que les agents mobilisés pour tenir les bureaux de vote ne l'étaient, de toute façon, que sur la base du volontariat.

Par ailleurs, le mode de rétribution qui prévalait jusqu'à présent avait des conséquences financières lourdes pour la commune, soit 200.000 euros par jour d'élection car ces heures travaillées étaient comptabilisées en heures supplémentaires.

Alors que les deux camps s'écharpent sur une délibération municipale de 2002** qui donnerait raison à l'un ou l'autre des deux parties, selon leur lecture, la mairie a donc choisi, en 2017, de rétribuer les agents mobilisés les jours de vote (samedi préparatoire et donc dimanche de vote) par trois jours de récupération chacun. Une compensation qui semble plus qu'équitable pour le 1er magistrat, affligé par ce comportement. "Cette mesure a été décidé en raison des restrictions budgétaires. J'aurais pu accorder ce que veulent les grévistes, mais en augmentant les impôts", affirme, un brin agacé, le maire. 

"Ce sont des grévistes qui se battent non pas pour des avantages mais pour des privilèges", estime Olivier Hoarau qui s'apprête, entre midi et 12H30 à rencontrer les grévistes. La demande a été acceptée par les syndicats.

Sur le plan juridique, la mairie a été contrainte d'engager une plainte pour entrave au service public, alors que 4000 repas - destinés aux marmailles des écoles de la commune - sont en souffrance. Peu après 11H, les grévistes ont lâché un peu du lest en autorisant des camions à sortir de la cuisine centrale. 

*A midi, la mairie informe que le taux de grévistes ce jour au Port est de 7%
**portant sur le régime indemnitaire des agents pour ces jours d'élection



Marine Abat sur place
Lu 8061 fois



1.Posté par RIPOSTE974 le 13/04/2017 11:59

Olivier Hoarau voit avec l'hologramme de Mélenchon parce que mardi prochain ça va être la K ' ta si ces grévistes n'assistent pas au virtuel

2.Posté par krilin le 13/04/2017 12:29

fout tous band la paresse la dehors don na demoune y veut vraiment travail ! pff

3.Posté par Jamais content le 13/04/2017 12:51

Bien dit Mr Hoarau, la France et la Réunion sa mem se meurt des petits privilèges de tous ces fonctionnaires. Comment font les autres? Priver les marmailles de repas pour négocier c'est honteux. Ces nantis devraient aller travailler à l'usine pour voir la chance qu'ils ont!! les jours de récupération c'est bien pour profiter de sa famille !!! on voit bien qu'ils ne sont attirés que par l'argent ces employés.

4.Posté par Le Jacobin le 13/04/2017 12:58

TOUJOURS PLUS TOUJOURS PLUS TOUJOURS PLUS.

5.Posté par gavroche le 13/04/2017 13:04

total soutient au maire du Port. Premièrement : les enfants ont été impactés par cette grève est c'est innacceptable. Deuxièmement : avoir 3 jours de repos contre 1 jour travaillé j'aurai aimer avoir la même chose avec mon patron dans le privé!!! troisièmement si ces grévistes sont payés ca sera sur l'argent public et avec l'argent des impots... donc Bravo pour votre fermeté Mr Le MAIRE

6.Posté par HISTORIEN DU FUTUR le 13/04/2017 15:45

Les travailleur la commune, gros vantard qui pète plus au haut que leur ki parce que "Mi travail la commune". Ouais ouais, quand mi vois le quotas de travail fournit par jour, 5% d'activité, et 95% de jeu de carte dans un local à l'abris des regards, 95% de ladi lafé assit sur un chaise caché dans une pièce à côté de la cantine, 95% du matériel communal utilisé à des fins personnelles, et le pire que zot doit finit à l'heure voir même avant l'heure, pas question fait heures supp. Alors arrête fait rire mon gueule, parce que là s'est un Gros foutage de gueule !!!

7.Posté par Claudio le 13/04/2017 15:53 (depuis mobile)

Total soutient aux grévistes. Le maire du port se bas pourquoi lui ? Si c''est pas pour son privilège. Faut toujours tirer sur les petits salariés avec leurs salaires de misère. Pendant que ses élus se gavent.

8.Posté par cimendef le 13/04/2017 16:55

1 jour travaillé = 3 jours de repos et nos syndicalistes protestent ? donc pour le premier tour le samedi et le dimanche seront travaillés et cela fera 6 jours de repos ! pour les deux tours cela fera 12 jours de repos ! je comprend que certains fainéants qui ne foutent rien de la journée protestent puisque ils sont en permanence en congé même sur leur lieu de travail.

9.Posté par ti artisan le 13/04/2017 17:43

" Ce sont des grévistes qui se battent non pas pour des avantages mais pour des privilèges", estime Olivier Hoarau.

- C'est marrant comme le maire du Port peut faire preuve de lucidité dans certains cas !!!.

Je lui suggère d'insister auprès de son homonyme de la C.G.T.R, un certain Yvan Hoarau qui fait perdre des millions chaque année à l'économie réunionnaise avec la bénédiction de sa mentor la dépitée-démago-Bello !!!

10.Posté par Portois le 13/04/2017 18:55

Je soutien les grevistes. Le plus grand manipulateur c'est vous Monsieur Le Maire. Si une grève ne dérange pas un service, ça n'a pas de sens. Vous avez dit que vous serez à l'écoute du personnel et en une semaine pas capable de régler un conflit? C'est vous Le coupable si les enfants n'ont pas de repas.

11.Posté par zarlor le 13/04/2017 19:08

tout ça pour ça . bravo les syndicalistes pour une fois que la cgtr était pas présent .

12.Posté par Sa mêm mêm le 14/04/2017 06:22 (depuis mobile)

En 41ans que je travaille j''ai jamais connu de grève . C''est une première pour moi.Y a un malaise vraiment ,et pourtant c''est eux qui ont voulu le changement de la municipalité.allez i fo goûter les gars .Pa fini encore .

13.Posté par Zoby le 14/04/2017 08:25 (depuis mobile)

Voilà le changement, en faisant la grève ou tire un peu d''argent dans zot bouche, zot y gagne pas assez su le dos la population, zot train fait Baise zot gueule , cette argent y profite aux dirigeants. Satisfait a ou avec un pti contrat!!!

14.Posté par Patrick le 14/04/2017 10:42

creole l" pas solidaire, nous travail dur pour meme pas 3000€, zot calcul nous roule su l'or koué? arrete deconner dont la fini le temps l'escalvage!

15.Posté par Bad boy 420 le 14/04/2017 10:46

pas fini sa, depui maire la la rentré lu fait sont ti chef ek nous, avant mi prenai travail 08h mi té fini 12h, coma la li oblige a nous reste jusqua 4h, lé fou kosa? sa nout acquis fo pas toucher la tjs été coma .sinon ou va gagne cosement monsieur le maire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter