Société

Office de l'eau : La dégradation de l'eau à surveiller

Lundi 16 Octobre 2017 - 12:05

L'office de l'eau, dans sa chronique du 13 octobre, dresse l’état physico-chimique et chimique des cours d’eau et des aquifères du bassin Réunion. Un état dressé d’une part selon la grille d’évaluation DCE (directive cadre européenne) et d’autre part sur la base de critères prenant en compte les enjeux du contexte réunionnais.

"Les résultats présentés sont issus des réseaux d’observation de l’Office composés de 32 stations en cours d’eau et 44 stations en eau souterraine", précise la chronique.

27 stations dans un état satisfaisant, 4 en état moyen et 1 en état médiocre

Au regard des critères de la DCE, la qualité des rivières et des aquifères reste satisfaisante, indique l'office de l'eau.

"En rivière, 27 stations traduisent un état satisfaisant. 4 stations sont en état moyen et 1 station est en état médiocre. L’état qualitatif des eaux souterraines est bon sur 71% des points suivis", est-il précisé.

Une dégradation à surveiller

Toutefois, les évolutions sont à surveiller. "Les cours d’eau présentent des contaminations récurrentes d’origine urbaine ou agricole mises en évidence par la présence de micropolluants et de nutriments sur les zones aval de plusieurs bassins versants" souligne le bulletin. Il s’agit principalement des rivières Saint-Jean, Sainte-Suzanne et Rivière des Roches.

L'office de l'eau précise en outre que "les tendances à la dégradation déjà identifiées sur certains forages ou aquifères perdurent, ainsi que les contaminations persistantes à certains types de polluants, notamment les pesticides dont certains ne sont plus autorisés depuis plusieurs années".

Office de l'eau : La dégradation de l'eau à surveiller
N.P
Lu 3512 fois



1.Posté par Info le 16/10/2017 12:12 (depuis mobile)

D'après l'Office de l'eau, ce qui est dit ici est faux. Vérifier vos infos. Manque de sérieux sur zinfos

2.Posté par zamal le 16/10/2017 12:32

Rien ne va plus sur cette ile,biento ont achètera de l eau en bouteille pour boire!
Ou va t on?

3.Posté par Hugh le 16/10/2017 18:08

Voilà ce que je viens de regarder sur le site de l'ARS.


"" RESEAU ORANGERS-BOUILLON
Commune : SAINT-PAUL
Gestionnaire : La Créole
Population : 10890 hab.
Nature de l'eau : Eau souterraine / superficielle.
Procédé de potalisation : Désinfection au chlore gazeux sans clarification.
Risque microbiologique potentiel
Risque microbiologique potentiel

Commentaire sanitaire

L’insuffisance du traitement de potabilisation au vu de la nature de l’eau constitue un facteur de risque.

Aussi il est recommandé pour les personnes immunodéprimées, les personnes âgées de plus de 75 ans, les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes de :
- Ne pas boire l’eau du robinet ;
- Consommer de l’eau embouteillée ou à défaut, faire bouillir au préalable l’eau du robinet au moins 3 minutes.

En revanche, l’eau du robinet peut être utilisée pour les autres usages sanitaires (toilette, lavage, WC)."""


Et après la Créole demande à ce que je paie ses factures ?
Je vais déduire mes achats de bouteille d'eau et leur envoyer.

Je trouve que c'est un scandale de ne pas pouvoir consommer de l'eau potable dans les hauts de St-Paul.

4.Posté par max cilaosa le 16/10/2017 19:48

Notre politique de gestion de l eau n est plus adaptée, autant de station que de communes, avec le résultat que nous connaissons.
L office de l eau devrait faire comprendre a son CA et aux élus des communes la nécessité de changer de braqué, construire de grandes retenues de plusieurs millions de m3 dans nos rivieres avec pour chaque retenue ou l eau a eu le temps de se reposer , une station d épuration de qualité. Ces retenues ayant plusieurs missions, protection de l'environnement, économique, touristique, sportive.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter