MENU ZINFOS
Santé

Octobre rose: Les prothèses mammaires pour aider à survivre


Par Soe Hitchon - Publié le Mardi 30 Octobre 2018 à 09:56

Octobre rose, c'est l'occasion de revenir sur le cancer du sein qui touche une femme sur huit en France. Pour les survivantes, la suite n'est pas sans souffrance. Une ablation du sein est souvent nécessaire pour compléter l'efficacité de la chimio ou la radiothérapie et c'est alors une autre vie qui commence pour ces femmes. Dominique Froment, qui travaille dans l'appareillage et les prothèses depuis 20 ans, a récemment ouvert sa propre société, Orthopédie Conseil Réunion, aux Camélias, Saint-Denis. Genouillères, ceintures lombaires, bas de contention... Tout est remboursé par la sécu. Et une petite salle au fond, comme une cabine d'essayage, est remplie de boîtes roses contenant des prothèses mammaires en tout genre.
 
Beiges, marrons, noires, rondes, triangulaires, petites ou plus grosses… Ces prothèses ont pour but de redonner confiance aux femmes qui n’ont plus qu’un seul sein. "Ce sont plus souvent les plus jeunes qui ont recours à une reconstruction. Pour les femmes plus âgées ou celles qui ne souhaitent pas replonger dans les chirurgies, les prothèses conviennent", explique Dominique Froment. Mais elle ajoute que même en cas de reconstruction, il peut s'agir de plusieurs années avant qu’elle ne soit possible. "La prothèse permet à la femme de moins sentir ce vide mais aussi d’oser se montrer en public, affirme-t-elle. Même en cas de reconstruction, il y a une cicatrice importante et le chirurgien doit attendre longtemps avant de pouvoir tatouer un nouveau mamelon. C’est pour cela que nous proposons aussi des mamelons adhésifs".
 

Si les prothèses sont remboursées, les soutien-gorges ne le sont pas et coûtent environ 50 euros. "Il faut se rendre sur le site du rezo rose pour pouvoir bénéficier de soutien-gorges à moindre prix", précise-t-elle.
 





1.Posté par fan de ruffin le 30/10/2018 14:59

il faut mettre la photo du deputé UMPS qui veut supprimer le remboursement des chirurgies du cancer qui ne sont pas faites dans les hopitaux surchages avec des listes d'attente interminable.

2.Posté par jean claude le 30/10/2018 16:11

Je trouve cet article un peu trop favorable aux protheses car cela ne dure pas a vie et peut representer un danger.

Ma copine a vecu le cancer du sein et ma posé la question.

je lui ai répondu que c est un choix qu'elle doit faire pour elle et non pour moi ou les hommes en general.

Son choix a ete de ne pas se faire operer.

3.Posté par Justine le 30/10/2018 17:54 (depuis mobile)

Je suis une femme et je suis soulagée et contente que l on me propose une prothèse, l explication de la dame est rassurante et permet d enlever le sentiment tabou et de cupalbilité de ne plus se sentir femme sans un sein!
Merci Madame

4.Posté par Marie le 30/10/2018 20:04

il faut juste reserver une autre opération dans dix ans qui ne sera pas prise en charge

5.Posté par Ménard Philippe le 23/11/2018 09:02

Je suis chirurgien,et reste convaincu que la suite de l'amputation,demeure chirurgicale, pas aux prothèses. Mes propos ne sont pas liés à des calculs financiers mais de vivre avec son temps. La reconstruction est remboursée par la sécu (pas les éventuels dépassements). A ce sujet j'ai toujours pensé qu'un gouvernement responsable devrait interdire tout dépassement, mais il est tellement plus facile de ne rien changer.
Dr Philippe Menard.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes