MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Obligation vaccinale : Le combat continue après les premières décisions en référé


Une première vague de neuf agents du CHU et du SDIS ont contesté les conditions de leur suspension. Pour six d’entre-eux, elle a été confirmée par le tribunal administratif de Saint-Denis cette semaine. Pour la Fédération Autonome (FAFPHR, SAFPTR SASPPR), cette décision est "évidente" dans certains cas. En revanche, l’incompréhension persiste sur la question de la mobilisation des congés.

Par - Publié le Vendredi 5 Novembre 2021 à 16:02

"S’il faut faire des cagnottes, dormir devant les sièges, aller à la soupe populaire, nous irons", assurent les représentants syndicaux (au 1er plan) en soutien des personnels soumis à l’obligation vaccinale
"S’il faut faire des cagnottes, dormir devant les sièges, aller à la soupe populaire, nous irons", assurent les représentants syndicaux (au 1er plan) en soutien des personnels soumis à l’obligation vaccinale
Ce sont les premiers dossiers que les syndicats de la Fédération Autonome ont eu à défendre mais sûrement pas les derniers. Six à huit autres personnels de la fonction publique soumis à l’obligation vaccinale entament une procédure. L’objectif n’est pas de contester l’obligation vaccinale des professionnels de santé mais la manière dont cette suspension a été menée, rappelle ce vendredi Isaline Tronc, secrétaire générale adjointe de la FAFPHR.

Si la décision du TA reste "dans l’esprit de la loi" avec la jurisprudence du 4 octobre de Cergy Pontoise, qui interdit la suspension pour non-respect de l'obligation vaccinale d’un agent public lorsqu’il est en congé maladie et qui concerne ici trois personnels dont un pompier, il reste néanmoins un point de désaccord sur la question des congés.

Des suspensions "inhumaines"

Le TA ne s’est pas prononcé sur cette possibilité donnée de mobiliser ses congés annuels, prendre des congés sans solde, utiliser son compte épargne temps ou encore demander une disponibilité… Pourtant, le CHU de La Réunion savait, persiste Isaline Tronc. Une note du ministère de la Santé est sortie, précisant les modalités et les informations à donner à l’agent avant la suspension, assure la juriste. "Il y a des étapes préalables", "les agents n’ont pas été informés sur les possibilités de régularisation", déplore-t-elle. "Les soignants n’ont pas de formulaire de demande de congés", pointe-t-elle également. Les conditions de ces suspensions ont ainsi été vécues comme "inhumaines" avec "une impression de copié/collé des décisions nationales".  
 
Pour Michel Many, "le CHU et le SDIS font de l’excès de zèle alors que les autres collectivités ou établissements publics ont trouvé des solutions". Le président du syndicat autonome du personnel du SDIS fustige "les suspensions données par des huissiers laissant des familles désemparées à l’approche des fêtes". Le syndicaliste regrette qu’il n’y ait pas eu "d’applications des règles, de convocations ni de solutions alternatives proposées". Michel Mani ne mâche pas ses mots : "On a mis en place une machine à tuer". Les personnels opérationnels du SDIS tournent déjà à effectif réduit, pointe-t-il. "Sur les 463 opérationnels, une vingtaine a refusé de se faire vacciner, sans compter ceux en arrêt maladie ou accident du travail". Le SDIS Réunion a également perdu la moitié de ses pompiers volontaires, indique Michel Mani. 
 
Face à ces suspensions "brutales qui sont allées au-delà de ce que prévoit la loi", la Fédération Autonome ne compte pas baisser les bras. "La finalité de cette brutalité serait de faire de l’écrémage?", interroge pour sa part Isaline Tronc. 
 
Ces affaires doivent être encore jugées sur le fond. En attendant, pour certains cas, le syndicat, qui regrette l’absence d’autres fédérations, envisage de saisir le Conseil d’Etat pour la procédure d’excès de pouvoir. Des plaintes au pénal vont également être déposées par la FAFPHR et la SAFPTR contre le SDIS et le CHU pour délit d’entrave au droit syndical. Dans le cas d’Isaline Tronc, sa décharge syndicale et ses congés annuels lui ont été refusés. "Il y a une privation de moyen pour nous empêcher d’agir", conclut Yanis Huet vice-président délégué de la SAFPTR. 


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Marc le 05/11/2021 18:12

Alors:

1°) une note du ministère n'a pas forcément de valeur juridique. Il peut s'agir d'une simple note interprétative qui n'entraîne aucune conséquence en droit si on ne la respecte pas mais qu'on respecte la norme supérieure (ici la loi)
2°) un employeur n'est pas obligé d'accepter une demande de congés (sauf certaines exceptions, tels que les congés bonifiés), notamment s'il considère qu'il y a une nécessité de service (ce qui peut je pense s'argumenter très facilement ici) tant qu'il s'assure que vous pouvez les prendre à d'autres dates.

2.Posté par yabou le 05/11/2021 18:24

si zot i veux pas travail. moins la n'a mon vaccin et mi peu prendre zot poste travail au SDIS ou Chu. dit zot chef moin le dispo

3.Posté par vraimentcon le 05/11/2021 19:27

comme ces injections ne sont pas des vaccinations au sens pasteurien du terme

ces personnes devraient changer d'avocat

vraiment con cette affaire

4.Posté par Thierry Massicot le 05/11/2021 19:34

Allez, les gens qui n'avaient absolument rien à faire dans le milieu médical sont démasqués.. Ils étaient 0,05% (et pas 0,5% comme l'écrit parfois Jules) maintenant, c'est à peine 0,02%) Quand on ne veut pas protéger les fragiles en se vaccinant, de fait c'est un aveu, rien à faire des autres, des plus faibles, donc exclusion immédiate du domaine sanitaire, sans espoir d'y pouvoir y retourner un jour, vaccinés ou pas.

5.Posté par Hoarau le 05/11/2021 20:10

Et les marmaille Réunionais    il faut aussi s ocuper d eux,,,
C est a dire réclamer leur vaccin covid obligatoire,,en écrivant aux Autorites concernés,  car ces asymptotiques ne risquant certes rien pour eux,   sont très dangereux pour les obèses,  cardiaques, insuffisants rénaux, dialyses, seropositifs, , ect,  ect, qui ne  mérite pas d avoir une Mercedes noire devant leur portail, à cause de cette couche de population  aux parents irresponsable,  dont il faudrait LEGIFERER POUR COUPER LEUR  ALLOCATIONS en cas de refus de vaccinner les scolarisés
Donc, à vos plumes citoyens  écrivez vite aux AUTORITES  en ce sens.

6.Posté par polo974 le 05/11/2021 20:11

3.Posté par vraimentcon le 05/11/2021 19:27
"""
comme ces injections ne sont pas des vaccinations au sens pasteurien du terme
"""
Tu sais, depuis le temps de Pasteur, la médecine a sacrément progressé, c'est d'ailleurs probablement grâce à ces progrès que tu vis.

Donc ce que tu radotes ici est très bien décrit par ton pseudo.

7.Posté par GIRONDIN le 05/11/2021 20:14

Quand un syndicat trouve des licenciements de travailleurs "évidente",......... A votre bon cœur les syndiqués !

8.Posté par Revo le 05/11/2021 21:11

Massicot ferme la.
C gens peuvent être un jour tes enfants ou tes petits enfants.

Critiqués ces personnes, Critiqués leurs combat , c'est n'avoir aucun sens de la liberté, c'est ne pas avoir de respect et c'est surtout ne pas avoir d'humanité.

T juste hypocrite.
Bonne soirée.

9.Posté par MôvéLang le 05/11/2021 21:14

Mardi 2 novembre, quinze soignants ont été testés positifs dans le service de médecine interne et des maladies infectieuses de l’établissement, précisent nos confrères.


TOUS DOUBLEMENT VACCINÉS
Le journal Sud-Ouest ajoute que neuf patients hospitalisés à ce moment-là, ont aussi été contaminés.

2 SELON LA DIRECTION, LES 24 CAS POSITIFS SONT TOUS DOUBLEMENT VACCINÉS.
Comme pour les personnes non-vaccinés, aucune forme grave n’a pour l’instant été repérée, relate France Bleu

10.Posté par jules974 le 05/11/2021 21:27

@post 4 : toi t'es ridicule avec tes chiffres inventés...
Si ils sont que 0,05% à ne pas etre vacciné, pourquoi la presse nous informe qu'il y'a 20% de lits de fermés dans les hopitaux champion?

Et t'as tjr pas compris que la vaccination n'empeche pas la transmission...qu'il soit vacciné ou non, ils peuvent contaminer, c'est pouquoi ils appliquent des gestes barrières.

Toi t'as tjr pas compris que tu seras le premier à subir cette politique...tu vas me faire croire que tu auras les moyens de payer 300E par mois minimum d'assurance privé pour te faire soigner correctement dans des cliniques privés!!tu vois vraiment pas plus loin que ton nez toi...

11.Posté par jules974 le 05/11/2021 21:29

"Ils étaient 0,05% (et pas 0,5% comme l'écrit parfois Jules) maintenant, c'est à peine 0,02%)"
Tu devais etre vraiment mauvais en mathématique toi à l'école...
Ils sont à peine 0,02% non vacciné selon notre champion....mais 20% des lits sont fermés (sources : toute la presse française) lol

T'es vraiment devenu un vrai macroniste toi, tu peux pas t'empecher de multiplier les fausses informations pour faire peur aux gens!!

12.Posté par Abracada bra le 05/11/2021 21:50

Voilà, ça manque d'argument sur le fond, on attaque la forme...
Tu m'étonnes que d'autres rejoignent le mouvement, il y a ptêt de la tune à faire dans l'histoire..
Le sujet sanitaire, médical ? Pfff on s'en tape en fait c'est l'administration qui est méchante et qui nous a pas suspendu dans les règles !!
Grotesque.. mais on est plus à ça près...

13.Posté par Thierry Massicot le 05/11/2021 23:08

Lits fermés égal soignants mis en retrait à cause de leur refus de se faire vacciner.. Pauvre Jules974, arrête de picoler, en fin de soirée tu délires grave.. Donc si on te suis dans ton fantasme, les 20% de lits "out" (et ceci est factuel) doivent être mis en corrélation avec les soignants qui refusent la vaccination ?? Donc sur 2,7 millions de soignants, 20% ne sont pas vaccinés ? Grosso merdo 540 000 personnes... MDR.. Allez-va cuver, déjà la journée t'es à l'ouest, le soir le nord magnétique fait déclinaison de 180 deg dans ta cabeza. J'te jure, t'es une perte de temps, la, je te réponds par compassion.. My God ! Pinaiiiise à quoi tu tournes pour délirer aussi grave ? Ton pote, le raté casos du quartier pourri, Rose des vents Rue Cimendef.

14.Posté par tantine le 06/11/2021 05:34

bravo, ne rien lâcher et se rappeler du "tiens bon, on les aura ces connards!" de macron à véran et demandez vous qui sont les connards en question quand on voit l'état de ce pays après 5 ans de massacre à la tronçonneuse

et quand je vois la mentalité et commentaires de certains le pauvre sarda garriga doit se retourner dans sa tombe...

15.Posté par Dignité le 06/11/2021 06:10

Tout ce personnel soignant qui refuse le vaccin alors qu'il travaille dans le milieu médical me gonfle au plus haut point.
Comment expliquer avoir accepté un boulot dans un secteur chargé de soigner des gens , de les guérir de la maladie dont ils souffrent et en même temps refuser l'obligation vaccinale censée venir à bout d'une maladie ?
Quand on veut donner confiance aux malades, il faut montrer l'exemple pour ne pas entretenir le doute chez ces derniers. Sinon, on n'a rien à faire dans le milieu dans lequel on a choisi de bosser.
Le mieux pour eux c'est de quitter cet emploi qui les oblige à accepter quelque chose qu'ils réprouvent et non de s'y accrocher au nom d'un principe totalement déplacé et incompris.
Manipulés par des pseudos leaders qui exploitent leur manque de culture et leur faiblesse d'esprit ils sont montrés à la tête d'un combat qui irrite une grande majorité de français qui s'étonnent de leur absence d'empathie et de solidarité.
Notre justice gagnerait en confiance et en crédibilité en condamnant durement leur attitude dans une crise sanitaire dont la sortie requiert des efforts de la part de tout le monde . Et tous ceux qui jouent leur partition sur le mode " seule ma gueule compte, le reste je m'en fous " ne méritent aucune considération.

16.Posté par Soyons clair le 06/11/2021 08:00

Vous perdez tous votre temps
Macron va annoncer mardi soir la vaccination obligatoire pour tous
Il est grand temps

17.Posté par dudule974 le 06/11/2021 08:33

Avé Abracada bra message 12.
Qui rejoint le mouvement ,?
De manif en manif, le nombre de participants ne cesse de diminuer. vous n'^tes plus qu'un petit groupuscule insignifiant

18.Posté par jules974 le 06/11/2021 09:24

"Donc si on te suis dans ton fantasme, les 20% de lits "out" (et ceci est factuel) doivent être mis en corrélation avec les soignants qui refusent la vaccination"

Biensur qu'il y'a une corrélation....pourquoi les hopitaux ont fermés les lits si il y'a suffisamment de soignants?

Tu inventes des chiffres, t'a jamais la moindre sources...

Et comme tu n'as aucune source, aucun argument, comme à chaque fois, tu n'as que l'insulte à la bouche :)

19.Posté par jules974 le 06/11/2021 09:27

Les hopitaux ils ont fermés 20% des lits par plaisir et non par manque de personnel...

C'est carrément le monsieur vaccin du gouvernement, Mr Delfraissy qui a indiqué que 20% des lits etaient fermés faute de soignants...

Mais non le principal conseiller a tord, il faudrait écouter le petit thierry qui est surement mieux au fait que le président du conseil scientifique....qu'est ce que tu es ridicule!!

20.Posté par jules974 le 06/11/2021 09:27

https://www.liberation.fr/societe/sante/hopital-public-20-de-lits-fermes-faute-de-soignants-20211026_VG7R2S3SXRGCRAPLRXCTYEVYAY/

Qu'est ce que tu es ridicule massicot....toujours et constamment à raconter n'importe quoi!!!

21.Posté par jules974 le 06/11/2021 09:32

"Selon une enquête flash dirigée par le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, environ un lit sur cinq est fermé dans les grands hôpitaux publics faute de personnel. Un chiffre corroboré par des documents internes à l'AP-HP. Une situation inédite qui inquiète les soignants"

Et ici, nous avons notre clown qui prétend avoir de meilleurs chiffres que le principal conseiller du président, qui préside le conseil scientifique...

Et hop^, une nouvelle fois, ridiculiser...

22.Posté par "On a mis en place une machine à tuer" le 06/11/2021 10:49

Quelle bande de cons ces syndicats.
On demande juste de se faire vacciner pour travailler, surtout dans le milieu médical.
Ils ne veulent pas ? Qu'ils assument leur choix. Ce n'est pas la peine de faire la comédie des pleurs.
On va finir par leur donner une petite pièce comme des clodos.

23.Posté par Thierry Massicot le 06/11/2021 11:22

Les 20% de lits qui sont "fermés" sont du à un manque de personnel... Mais ce manque de personnel n'est pas celui mis sur le carreau pour ne pas s'être fait vacciné.. Ils étaient 15 000 au début sur 2,7 millions de soignants.. L'immense majorité est rentrée dans le rang, s'est faite vaccinée.. Personnel hospitalier non vacciné aujourd'hui, quelques petits milliers... Bien évidemment rien avoir avec les lits fermés.. Encore une fois, Jules délire.

24.Posté par Thierry Massicot le 06/11/2021 11:38

les hôpitaux sont en manque d’infirmières et d’aide-soignantes avant tout, mais aussi de médecins titulaires. Ces derniers sont lessivés par la crise du Covid et dégoûtés des réponses jugées insuffisantes apportées par le gouvernement et le Ségur de la santé.

Le docteur Patrick Goldstein, chef des urgences du CHU de Lille et patron du Samu du Nord, pointe un “mal-être massif, une démotivation” dont découlent des difficultés de recrutement, des départs et de l’absentéisme. “C’est ce que j’appelle une crise des valeurs. Le monde d’aujourd’hui à l’hôpital est pire que celui d’hier”, ajoute-t-il dans le quotidien.

Question absentéisme, il est en hausse selon la conférence des présidents de commission médicale d’établissement de CHU. En effet, la moyenne nationale tournerait autour de 11 %, “alors que nous étions autour d’une moyenne nationale de 8 % à 9 % avant l’épidémie de Covid”, précise son président François-René Pruvot. Cet absentéisme atteint quasiment 12 % à l’AP-HM, comme à Lille, relate François Crémieux. À Paris, il pointe à 9,5 % alors qu’il était de 8 % avant la crise du Covid, note Libération.

25.Posté par tantine le 06/11/2021 12:38

on en leur demande pas de se vacciner avec un vaccin qui empêche d'attraper une maladie grave et mortelle qu'on ne sait pas soigner, on les oblige à choisir entre crever de faim ou mettre en danger leur santé en participant de force à une expérimentation de phase 3 d'une thérapie génique dont on ne connaît pas les effets à longs termes mais dont on sait déjà que son efficacité est proche de zéro pour les covid qui mutent tout le temps au point qu'on doit rejouer à la roulette russe tous les 6 mois et dangereuse par les effets secondaires !!

26.Posté par Laurent le 06/11/2021 13:10

Bravo , comme quoi , le choix d'un bon syndicat est important et surtout représentatif sur le plan national !!!! Le SDIS va devoir payer une nouvelle fois leur incompétence sur ce dossier !

27.Posté par QBR974 le 06/11/2021 13:20

Pfizer annonce 36 milliards de dollars de bénéfice pour 2021… ça vous parle?

28.Posté par JORI le 06/11/2021 13:42

10.Posté par jules974 le 05/11/2021 21:27
"tu vas me faire croire que tu auras les moyens de payer 300E par mois minimum d'assurance privé pour te faire soigner", c'est quoi ce chiffre ?. Inventé ? 😂 😂 😂

29.Posté par JORI le 06/11/2021 13:45

14.Posté par tantine le 06/11/2021 05:34
"quand on voit l'état de ce pays après 5 ans de massacre à la tronçonneuse", c'est un peu léger comme arguments. Pouvez vous détailler?.😂 😂 😂

30.Posté par JORI le 06/11/2021 13:53

19.Posté par jules974 le 06/11/2021 09:27
"Alors qu'une troisième dose de vaccin va être injectée aux personnes de plus de 65 ans et aux plus fragiles, Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, estime qu'elle devrait être prochainement administrée à toute la population".
Mais non le principal conseiller a tord, il faudrait écouter le petit jules974 qui est surement mieux au fait que le président du conseil scientifique....qu'est ce que tu es ridicule!!😂 😂 😂

31.Posté par JORI le 06/11/2021 14:01

20.Posté par jules974 le 06/11/2021 09:27
Parce que veran a fermé les ifsi ou les facs de médecine ??. N'est ce pas ce gouvernement qui a supprimé le numerus clausus en 2021 ? 😂 😂 😂

32.Posté par jules974 le 06/11/2021 17:23

@post 31 : Mais quel est le rapport entre le numérus clausus et la fermeture de lits??

""Selon une enquête flash dirigée par le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, environ un lit sur cinq est fermé dans les grands hôpitaux publics faute de personnel. Un chiffre corroboré par des documents internes à l'AP-HP. Une situation inédite qui inquiète les soignants""

Impossible de débattre avec toi, tu ne comprends meme pas ce qu'on écrit mon pauvre...

33.Posté par jules974 le 06/11/2021 17:27

""tu vas me faire croire que tu auras les moyens de payer 300E par mois minimum d'assurance privé pour te faire soigner", c'est quoi ce chiffre ?. Inventé ?"

Pas du tout....c'est le prix minimum d'une assurance privé à 100% quand tu es expatrié ou que tu veux te faire soigner à l'étranger...

Le numéro 1 mondial pourra te le confirmer ici https://www.allianzcare.com/fr.html
Fais donc une demande de devis!!Si t'a plus de 40ans et oui c'est au minimum 300E par mois....

C'est incroyable ca toi et le massicot, vous etes ignorant sur plein de sujets, mais vous la ramenez sur tout!!

Vous deux vous etes constamment à soutenir ce gouvernement qui veut offrir le marche des retraites et de la santé à des acteurs privés...mais vous n'avez même pas capter que vous en serez les premières victimes de ce système!!quand faudra payer, je viendrais rigoler ici...
Car 300E par mois pour etre bien couvert et avoir accès à des cliniques privés, ca sera pas un souci!!

34.Posté par JORI le 06/11/2021 18:56

32.Posté par jules974 le 06/11/2021 17:23
S'il y a des lits qui ferment c'est peut-être aussi parce qu'il y a un problème de recrutement. Les ifsi et facs de médecine existants toujours les soignants existent. Faut arrêter de dire n'importe quoi en mettant ça sur le dos de l'obligation de la vaccination chez les soignants.
Vous ne comprenez même pas ce que écrit Jean-François Delfraissy. Mais c'est vous l'expert en virologie et infectiologie. 😂😂😂

35.Posté par JORI le 06/11/2021 18:59

33.Posté par jules974 le 06/11/2021 17:27
"c'est le prix minimum d'une assurance privé à 100% quand tu es expatrié ou que tu veux te faire soigner à l'étranger...", vous avez donc l'intention de vous expatrier ??. Alors bon vent. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. 😂😂😂

36.Posté par JORI le 06/11/2021 20:27

33.Posté par jules974 le 06/11/2021 17:27
"C'est incroyable ca toi et le massicot, vous etes ignorant sur plein de sujets, mais vous la ramenez sur tout!!", et vous avec vos pseudos expertises en virologie et infectiologie vous la ramenez bien pour raconter n'importe quoi ??.
Votre Jean-François Delfraissy a dit qu'il faudra vacciner tout le monde. Pensez vous que le principal conseiller a tord ?. Si oui, on peut donc remettre aussi en cause ses propos sur la suppression des 20% de lits que pourtant vous défendez. Une contradiction sûrement de votre part ?.
Toujours pas d'explication pour cette majorité de personnes qui sont en réa et qui sont des non vaccinées ??.
Toujours pas de nouvelles non plus de la multitude de variants qui auraient pour origine les vaccins ?
C'est vous l'expert qui soi disant sait tout sur tout !! 😂 😂 😂

37.Posté par JORI le 06/11/2021 20:38

33.Posté par jules974 le 06/11/2021 17:27
"Vous deux vous etes constamment à soutenir ce gouvernement qui veut offrir le marche des retraites et de la santé à des acteurs privés", et vous tenez cette info de qui ?. 😂 😂 😂

38.Posté par IKKI le 07/11/2021 00:53

Quand tu penses que si 1 seul pays dans le monde n'est pas vacciné, tout le reste du globe a fait tout ça pour rien, tu te marres et c'est peu de le dire. Le virus va évoluer et affecter tous les autres territoires c'est juste logique. Quand tu penses qu'avec 70% de vaccinés, on se refait mettre à genoux, ce vaccin est juste une débilité. Quand tu penses que les causes d'émergence des zoonoses ne sont pas traitées, et qu'il va y en avoir de plus en plus, tu te rends comptes que c'est juste une bombe à retardement géante. N'agir que sur d'hypothétiques conséquences au détriment des causes, c'est une mise en danger, l'agression de la biodiversité en étant le premier facteur de risque. Et si on transpose chacune de ces crises à venir avec des répercussions économiques, sociales, écologiques... de la même ampleur, tu te dis que c'est juste un leurre, juste de quoi prendre de l'espace dans les médias, juste un prétexte de conserver les pleins pouvoirs, c'est une aberration. Et pour le personnel soignant, on leur a simplement mis un couteau sous la gorge, tu te piques ou tu es à la rue. Au nom du plus grand nombre, et dans leur intérêt, à savoir les générations à venir, ce vaccin comme seul remède est une infâmie. On oblige simplement l'installation d'extincteurs dans une centrale nucléaire vouée à exploser. Bientôt les effets secondaires à grande échelle se feront ils sentir ? Qui sait ? Personne ne peut le présager. C'est un échec global, international, une non considération du sens qu'amène la nature, l'humain veut lui imposer son modèle, elle répondra, et elle gagnera.

39.Posté par Taloche le 07/11/2021 11:49

Ont-ils vraiment faim ?. Si c'est le cas, 2 injections comme la majorité des travailleurs et au boulot.

40.Posté par tantine le 07/11/2021 17:11

action urgente de maître rigault pour les soignants qui veulent déposer plainte : contacter réinfocovid974 pour avoir les coordonnées du cabinet d'avocat et faire le nécessaire avant le 12/11
des témoignages de patients qui n'ont pas pu être soignés ou moins bien à cause de la désorganisation des systèmes de soins, faute de personnel sont également appréciés

41.Posté par JORI le 08/11/2021 11:30

40.Posté par tantine le 07/11/2021 17:11
Un cabinet qui agit bénévolement ou c'est vous qui le payez ?.
Toujours pas de nouvelles de tous vos dépôts de plainte ?? 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes