MENU ZINFOS
International

ONU: Ban Ki Moon plaide pour l'adoption d'un traité sur les armes


- Publié le Mercredi 4 Juillet 2012 à 10:16 | Lu 675 fois

ONU: Ban Ki Moon plaide pour l'adoption d'un traité sur les armes
Mardi 3 juillet, à l'occasion d'un rassemblement à New York, Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, a plaidé  pour l'adoption d'un traité multilatéral voué à réglementer le commerce mondial des armes conventionnelles, évalué à plus de 50 milliards d'euros par an. 
 
"Nous avons fait des progrès considérables dans le domaine des armes de destruction massive, mais la communauté internationale n'a pas su maintenir le même élan s'agissant des armes classiques(...) Nous n'avons pas de traité multilatéral de portée internationale pour réguler le commerce des armes conventionnelles. C'est une honte (...) Les transferts d'armes internationaux mal réglementés alimentent les guerres civiles, déstabilisent des régions entières et renforcent les réseaux criminels et terroristes (...) Certes, les questions nucléaires font toujours la une des journaux, mais les armes classiques tuent tous les jours", a exhorté Ban Ki Moon devant les États membres.
 
"Notre objectif commun est clair: un traité de commerce des armes solide et juridiquement contraignant qui ait un réel impact sur les vies de ces millions de personnes qui souffrent des conséquences des conflits armés, de la répression et de la violence armée", a-t-il ajouté.
 
"En Afrique, entre 1990 et 2005, 33 pays ont perdu quelques 284 milliards de dollars à cause de conflits alimentés par des transferts d'armes et de munitions, dont 95% viennent de l'extérieur du continent. Et actuellement, le coût de 60 années de maintien de la paix de l'ONU est moindre que celui de six semaines de dépenses militaires", a indiqué le secrétaire général.
 
"En l'absence de normes communes et strictes pour guider les décisions nationales sur le transfert des armes, il est très aisé d'utiliser de telles armes pour commettre des violations du droit international humanitaire et des droits de l'homme, et de détourner ces armes vers les marchés illicites", souligne le site Internet de la Conférence.
 
"Notre objectif commun est clair : un traité pour le commerce des armes juridiquement contraignant qui aurait un véritable impact sur la vie de ces millions de gens qui souffrent des conséquences des conflits, de la répression et de la violence armées. C'est ambitieux mais réalisable".
 
Les discussions entre les 193 pays membres de l'ONU doivent se poursuivre jusqu'au 27 juillet, avec pour objectifs de prévenir le trafic d'armes illicite et de réguler le trafic licite. 




1.Posté par noe le 04/07/2012 10:58

On doit pouvoir acheter les armes qu'on a besoin pour mettre de l'ordre dans son pays comme la Syrie ... les extrémistes doivent être éliminés sinon , ça gangrène les autres !

2.Posté par LG974 le 04/07/2012 11:51

Sacré noe il change d'avis comme il change de chemise !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes