MENU ZINFOS
Culture

OMA, des artistes contemporains réunionnais exposent à Paris


Du 10 juin au 8 juillet, six artistes réunionnais exposeront à l'Orangerie du Sénat, aux côté d'autres domiens, à l'occasion de l'événement "2011, année des outre-mer". Hier, à l'occasion d'une conférence de presse, la fondation Clément a présenté cette exposition "OMA", "Outre-mer Art contemporain".

- Publié le Mercredi 1 Juin 2011 à 12:03 | Lu 1889 fois

 

Peut-on parler d'art contemporain ultramarin? "Pas vraiment, sur le plan plastique, esthétique, c'est similaire. Par contre, les conditions d'exercice de l'art sont différentes du fait de l'éloignement. C'est ce à quoi peut répondre OMA". Florent Plasse est coordinateur à la fondation Clément, à l'origine du projet OMA. "Outremer Art contemporain" est une exposition gratuite, qui sera présentée du 10 juin au 8 juillet à l'orangerie du jardin du Luxembourg, et qui met à l'honneur des artistes contemporains de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane et de la Réunion.

Sur 650m2 d'exposition, 22 artistes présenteront une ou plusieurs œuvres, sélectionnées par la commissaire indépendante, Tran Arnault: "C'est une belle palette que nous avons choisi. Et je souhaite à OMA une pérennité au-delà de cette exposition". Une belle continuité pour OMA, et de grandes opportunités pour les artistes. "C'est aussi un formidable passage de publics variés, et de professionnels. L'exposition peut offrir de véritables rebondissements", ajoute-t-elle.

"Tu l'as vu l'expo' OMA?"

Il est vrai, notamment pour les six artistes réunionnais, qu'il est rare d'obtenir une visibilité dans l'espace européen. Mais au-delà des origines régionales, l'objectif est de mettre en avant des talents qui n'ont pas souvent l'occasion de toucher le public métropolitain et européen. Je souhaite vraiment que l'on dise : "Tu l'as vu l'expo' OMA? Plutôt que : C'était bien l'exposition où il y avait des artistes de l'outre-mer", imagine (à voix haute) Tran Arnault.

Ainsi, l'exposition n'a pas consisté à apposer de simples toiles contre un mur. "Nous avons voulu donner du sens à cette exposition à travers un itinéraire qui ne fige pas les artistes par rapport à leur origine, mais par rapport à leurs œuvres, de la photographie à la peinture en passant par la sculpture", explique la commissaire. L'art contemporain fait souvent peur. C'est un univers que le "regardeur" a du mal à comprendre… "J'ai tendance à dire aux gens que la bonne question à se poser n'est pas : Est-ce que je comprend? Mais plutôt : Est-ce que je vois? Notre itinéraire est accessible à tous et porte des messages destinés à ouvrir le dialogue". Les tableaux sont souvent de grande envergure, et il a fallu retirer les quelques orangers et palmiers de l'orangerie pour faire de la place aux pièces… Il ne reste désormais qu'à se laisser troubler.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes