MENU ZINFOS
Publireportage

Nouvelle vague de chaleur en Australie : Le martyre des animaux risque de se poursuivre


[Publireportage] L'île-continent, qui semblait enfin prendre le dessus sur les feux qui la ravagent, fait à nouveau face depuis ce jeudi dernier à une nouvelle vague de chaleur. Le risque incendie est énorme et le martyre des animaux d'Australie, dont les koalas et kangourous risque de se prolonger.

Par Zinfos974 - Publié le Lundi 3 Février 2020 à 09:00 | Lu 1762 fois

Photo:  Ingrid Schneider - Pixabay
Photo: Ingrid Schneider - Pixabay
Un bilan déjà catastrophique
Plus de 32 morts dans la population, 100 000 km2 disparus et un milliard d’animaux, dont des espèces endémiques, auraient péri dans les feux de brousse qui ont ravagé l’est de l’Australie. Le bilan des incendies de fin d'année est apocalyptique et malheureusement risque encore de s'alourdir, car une nouvelle vague de chaleur est en train de s'abattre sur le Sud du continent. Plus de 40 degrés ont été enregistrés dans l'état d'Australie-méridionale, les alertes au risque incendies ont donc à nouveau été activées et font craindre le pire. Ce week-end les températures estivales prévues à Sydney, Melbourne ou Canberra plus à l'Est du pays devaient frôler les 45 degrés!

L'Australie, dont le patrimoine écologique est inestimable, a déjà énormément souffert... Plus d'un milliard d'animaux auraient péri dans les incendies. Les images choc de koalas brulés et assoiffés dans les bras des pompiers ou de kangourous terrifiés ont fait le tour du monde. Ces animaux emblématiques de l'Australie ont particulièrement souffert. Mais ils ne sont pas les seuls: mammifères, oiseaux, reptiles, insectes et amphibiens ont été décimés dans des proportions magistrales.

La destruction de la flore va à plus long terme menacer d'autres espèces. Si les koalas ont été si vite touchés c'est que leur habitat a disparu très rapidement: ces marsupiaux vivent dans les arbres et se nourrissent de certains types d'eucalyptus disparus dans les flammes. Pris au piège, les koalas ont très vite péri, les rescapés ont souvent été gravement brûlés ou déshydratés.
Des spécialistes annoncent le chiffre édifiant de 40 ans avant que la faune ou bien la flore puissent se remettre de cette catastrophe écologique.

Quand la solidarité internationale s'organise
La solidarité internationale s'est vite organisée avec parfois des initiatives surprenantes de prime abord. Les associations ont fait un appel pour récolter des moufles destinés aux pattes des koalas brûlés. Les associations se trouvent aujourd'hui submergées par les dons, notamment venus du Canada.Les tricoteuses canadiennes se sont montrées très généreuses...

Les récoltes de petits sacs en lin, coton ou en laine se sont également multipliées. Les jeunes kangourous orphelins peuvent ainsi être mis à l'abri et retrouver un semblant de poche ventrale maternelle. Les chouettes ou autres chauve-souris apprécient aussi également les nids réalisés en crochet et garnis de coton. 

L'Australie a besoin aujourd'hui de dons pour ses associations. A La Réunion la solidarité pour la faune de l'Australie s'organise aussi. Les spécialistes du Monde des Animaux par exemple, ont tenu à monter une cagnotte solidaire, en ligne, tous les dons étant reversés à diverses associations :   cagnotte Leetchi solidaire, venons en aide à l'Australie. Une petite pierre à l'immense édifice qu'est le défi qui attend l'Australie et son incroyable faune qui souffre.


Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes