Océan Indien

Nouvelle montée des eaux à Antananarivo : 14 morts et 40.000 sinistrés

Vendredi 27 Février 2015 - 16:42

© Facebook
© Facebook
Les plaines du Grand Tana à Madagascar ont été particulièrement affectées par des pluies abondantes depuis le 14 février, impactant principalement les régions d’Analamanga et l’Alaotra Mangoro. En plus de la montée des eaux, ces fortes précipitations ont causé des glissements de terrain, ayant entrainé la mort de 14 personnes, indique la Croix-Rouge Française - Plateforme d'Intervention Régionale Océan Indien ce vendredi.

Les inondations dans l’agglomération d’Antananarivo se sont aggravées ces derniers jours, suite à la rupture de la digue de Sisaony, et une alerte rouge (danger déclaré) est en vigueur depuis 8h ce jour. Le bilan provisoire du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC), vendredi 27 février à 12h, fait état de près de 40 000 personnes sinistrées. A Antananarivo, 19 000 personnes ont été contraintes de se déplacer. 8500 hectares de rizières sont inondées et plus de 600 habitations endommagées, voire détruites. Le bilan risque de s’alourdir au cours des prochains jours.

Selon la Météo malgache, l’activité orageuse positionnée au dessus du Centre-Est et du Nord-Est de Madagascar, occasionnera un cumul de précipitations tout au long des prochaines 48h. Vingt deux communes sont en alerte maximum et l’évacuation des populations résidentes pourrait être nécessaire si la situation continue de se dégrader. Pour faire face à la catastrophe, la Croix-Rouge malgache (CRM) a déployé ses secouristes sur le terrain. Environ 80 abris d’urgence ont été construits dans 28 sites à Grand Tana à l’aide de matériel (kits outils et bâches plastique) provenant des entrepôts PIROI de Tana et de la Réunion. L’opération de secours doit s’intensifier aux cours des prochains jours. Soutenus par le siège de le CRM à Tsaralalana, les volontaires diffusent des messages de vigilance dans les zones à risques et poursuivent l’évaluation multisectorielle de la catastrophe aux côté du BNGRC.
.
Lu 1726 fois



1.Posté par matthieu le 27/02/2015 18:07

Madagascar ne finit pas de s'enfoncer dans le malheur,pauvres Malgaches qui ne méritent pas ça!

2.Posté par Père peinard le 27/02/2015 19:04

Et pendant ce temps, les Réunionnais font un caca nerveux parce qu'ils n'auront plus assez d'essence dans leur voiture fétiche pour faire prout prout pendant le week end...

3.Posté par L'Ardéchoise le 27/02/2015 21:29

Pas assez d'eau, trop d'eau, des criquets, du vent, des cyclones, des maladies....
Pauvres malgaches, ils ont toute la misère du Monde, pas si loin des enfants gâtés... qui s'en moquent comme de leur premier rougail !

4.Posté par Père peinard le 27/02/2015 23:24

Post 3: L'Ardéchoise, t'es trop!

5.Posté par lorema le 28/02/2015 07:40

Envoyons leur encore un peu de sous , ça fera baisser le niveau des eaux pour au moins quelques secondes !

6.Posté par olivier Montfort le 28/02/2015 17:43

post 5 : Lorsque je lis ce genre de commentaire j'ai envie de vomir vous êtes vraiment à plaindre d'être aussi bas...Attention a ne pas vous cracher au visage lorsque vous vous regarderez dans la glace de votre salle de bain, si, bien sûr il vous arrive de mettre les pieds dans une salle de bains.

7.Posté par Père peinard le 28/02/2015 19:59

Post 6: tu te trompes: Lorsque Lorema se rase chaque matin, il pense à devenir Président de la République!

8.Posté par 974 le 28/02/2015 21:37

pourtant labas na des richesse naturelle non??? genre pierre précieuse,diamant, rubis,émeraude,saphir,améhtyste,aigue-marine...comment un pays si riche de la terre peu connaitre ce genre de misére grandissant chaque jour..tous sa c'est a cause band gros profiteur qui à l'aide de zot gros cariére la change complétement le paysage naturelle...enfin mi peu bien trompe amwin mi dit sa,mi dit rien...

9.Posté par 974 le 28/02/2015 21:39

avec toute cette richesse mi arive pas a comprendre comment la grande ile la pas pu dévellope ali...LES TRISTE MAIS LES AINSI.

10.Posté par Père peinard le 02/03/2015 01:00

974: on peut en dire autant de la plupart des pays d'Afrique, notamment le Congo (ex Zaïre), qui est potentiellement le pays le plus riche du monde en matière de ressources minières et pétrolières, mais l'un des plus pauvres quant' au PNB. On peut aussi se demander (mais là je sens que je vais devenir politiquement incorrect) ce qu'ils seraient aujourd'hui s'ils étaient toujours sous tutelle française (ou belge pour le Congo). Ah là là, je vais passer pour un gros facho!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter