Océan Indien

Nouvelle grève des instituteurs mahorais

Mercredi 12 Mai 2010 - 17:32

Nouvelle grève des instituteurs mahorais
Plus de 250 instituteurs ont cessé le travail mardi et ont manifesté leur mécontentement dans les rues de la capitale Mamoudzou. Une mobilisation qui s'est faite dans le calme, même si le blocage de deux ronds-points stratégiques a créé plusieurs kilomètres de bouchons. L'objet du courroux des instituteurs : la distorsion existant entre le traitement des "Mzungus" (les enseignants métropolitains "expatriés") et celui des Mahorais, seuls les premiers bénéficiant de l'indexation de vie chère. Bien que reconnaissant l'illégalité de la situation, le préfet propose aux instituteurs mahorais d'entamer des négociations à compter du troisième trimestre de cette année scolaire, chose que refusent catégoriquement les intéressés.

Jusqu'en 1976, tout le monde était logé à la même enseigne. C'est donc le rétablissement de l'indexation qui est réclamé aujourd'hui : Mayotte étant devenu un département français, elle devra bénéficier des mêmes avantages que les autres DOM.

A l'issue d'une assemblée générale, les grévistes ont voté la reconduction de leur mouvement de protestation mardi 18 mai pour une durée de trois jours. C'est la cinquième grève des instituteurs mahorais depuis le début de l'année.
Renaud Daron
Lu 1698 fois



1.Posté par Le Troll le 12/05/2010 23:00

Ca y est !! La sacro sainte sur rémunération qui semble etre la seule raison d 'etre de la fonction publique domienne !!! Celle qui tue la conscience professionnelle!! Ou sont les hussards noirs de la république ?

2.Posté par Alias974 le 14/05/2010 11:13

Tous les professeurs des écoles, diplômés d'un IUFM, reconnu à BAC+3 (et maintenant plus 5) sont logés à la même enseigne à Mayotte, ce qui n'est pas le cas des instits ayant obtenu leur diplôme localement, avec un niveau BAC. Ceci expliquant cela...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >