MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Nouvelle gouvernance


Par Aimé LEBON - Publié le Dimanche 1 Mars 2015 à 05:22 | Lu 69 fois

Nouvelle gouvernance
En ce temps de campagne électorale, quand Nassimah Dindar parle d'une nouvelle gouvernance pour dynamiser les hauts de l'île et mieux coordonner (sic) l'action de l'État, de la Région et du Département sur ces territoires ; quand Didier Robert annonce son départ de la présidence du conseil de surveillance d'Air Austral, pour écarter tout risque de conflit d'intérêts (sic), et que le président de cette compagnie parle aussi de nouvelle gouvernance, le temps est peut-être venu de donner du contenu à cette notion.

Malheureusement, elle est perçue comme "Plus ça change, plus c'est la même chose". Une réaction populaire désabusée car toute cette com vise à masquer l'inertie de la vie politique où pour l'essentiel tout tourne autour de la conservation du pouvoir, fût-ce par des moyens pour décourager la concurrence.

Il faut espérer qu'une autre vague de communication vienne donner du contenu à cette nouveauté puisque le Département et la Région sont des intervenants de premier rang, entre autres par les fonds européens, dans les politiques en faveur des hauts, et des actionnaires majoritaires dans le capital de cette compagnie. Le hic, c'est qu'il n'y a pas eu d'évaluations régulières et transparentes de leurs politiques, et que leur volonté de changer ne concerne que des démarchages où la répartition de postes à avantages prend le pas sur la recherche de toute nouvelle synthèse des propositions sur laquelle une majorité pourrait demain travailler.

Une nouvelle gouvernance pour la 5e microrégion de l'île, la nouvelle appellation des hauts, version Nassimah Dindar, ne peut passer que par "un mouvement de décentrement de la réflexion, de la prise de décision, et de l'évaluation, avec une multiplication des liens et des acteurs impliqués dans la décision ou la construction des projets", et ce d'autant que les hauts sont plus que divers et la multiactivité grande.

Cette organisation entre dans le cadre d'une éthique politique, pour donner des garanties à la pratique d'un partenariat ouvert et intelligent à tous les échelons : la séparation du champ associatif du champ politique, l'implication des élus locaux pour cerner les besoins de la population. Et elle demande du courage et de la responsabilisation aux élus de la majorité qui gouverne pour ne pas reproduire, par exemple, ce processus qui a abouti à la triste fin de l'Arast.

Du côté d'Air Austral, à la limite du décrochage, si une nouvelle gouvernance se met en place suite au retrait de Didier Robert de la présidence du conseil de surveillance, son champ d'innovation reste limité, étant donné verrouillage politique. Alors, au-delà de quelques chiffres présentés, les perspectives pour cette compagnie ne sont guère réjouissantes. Il est un débat premier que les élus locaux devraient poser : Cette compagnie qui fonctionne avec de l'argent public a-t-elle une mission de service public ? Et comment compte-t-elle s'y prendre pour la remplir au mieux dans l'avenir ? Les Réunionnais veulent le savoir, parce que l'argent est rare et que les besoins sont importants partout.

D'où la part importante des élus sur le terrain, en contact permanent avec la population – et c'est à partir de cette base que l'apport des administratifs, quels que soient leurs compétences et leurs engagements, prend du sens. Pour répondre aux besoins, et se projeter dans l'avenir.

Aimé LEBON, Bois-de-Nèfles Saint-Paul



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes