MENU ZINFOS
International

Nouvelle-Zélande : Un ressortissant sri-lankais radicalisé passe à l'attaque dans un supermarché


​Une attaque terroriste a eu lieu ce vendredi 3 septembre en Nouvelle-Zélande. Un client de supermarché a utilisé un couteau trouvé dans les rayons de la grande surface pour s’en prendre aux autres clients.

Par LG - Publié le Vendredi 3 Septembre 2021 à 13:18

La Première ministre Jacinda Ardern a fait une déclaration après cet attentat
La Première ministre Jacinda Ardern a fait une déclaration après cet attentat
Un sympathisant de l’organisation Etat islamique est passé à l’action ce vendredi en Nouvelle-Zélande. Il se serait procuré le couteau à l’intérieur du magasin et a frappé au hasard plusieurs personnes. Parmi les six personnes touchées, trois se trouvent dans un état critique.  

L’assaillant a été rapidement neutralisé. "Les policiers ont mis moins de 60 secondes pour l’abattre", rapporte le New Zealand Herald.

L’homme de 32 ans était "connu comme étant une menace", a avoué la Première ministre Jacinda Ardern. "Ce ressortissant sri lankais arrivé en Nouvelle-Zélande en 2011" était surveillé depuis 2016 en raison de "ses sympathies pour l’Etat islamique".

Il faisait l’objet d’une "surveillance policière constante", ajoute le New Zealand Herald. C’est pourquoi, quand il est sorti de chez lui ce vendredi 3 septembre et s’est dirigé vers le supermarché Countdown de la zone résidentielle de New Lynn à Auckland, il était suivi par des policiers. Mais il ne lui aura fallu que quelques secondes pour s’emparer d’un couteau dans un rayon et poignarder six personnes au hasard.

"Ce qui s'est passé aujourd'hui est ignoble", a souligné Jacinda Ardern, qualifiant cette attaque de "terroriste".




1.Posté par St paul le 03/09/2021 14:28

À la réunion, en nouvelle Zélande...pas sauvage mais ont peu pas accueillir tous les immigrés, ils ont une autre mentalité...bientôt se sera par tt, comme le covid. Chacun sont pays et tte ira bien..

2.Posté par Kafrouge le 03/09/2021 14:36

Encore un sri-lankais, décidément ils sont sur la sellette !
Quant au nôtre , vu ce qu'il a pu faire , en si peu de temps, et pour si peu de chose....j'ose imaginer les dégâts qu'il pourrait causer si son renvoi du territoire ne serait confirmé...
Notre sécurité, notre destin également est entre les mains de la justice......espérons qu'elle soit juste...

3.Posté par MôvéLang le 03/09/2021 14:46

C’est pourquoi, quand il est sorti de chez lui et s’est dirigé vers le supermarché, il était suivi par des policiers.
En général si ces gens, peu importe leur origine, ne font que du trafic en tout genre et profitent de la générosité de la population, mobilisent encore une surveillance permanente, on ne va plus s'en sortir.

4.Posté par Diabolo--- le 03/09/2021 14:57

Autrefois ,celui qui vous recevait dans votre maison avait droit au respect et àl a reconnaissance du bienfait...Il en est autrement aujourd'hui...Maintenant on vient chez toi ,on brule ton église ,on te donne un coup de couteau et on exige à boire et à manger r+ un logement

5.Posté par HULK le 03/09/2021 16:38

Celà démontre une fois de plus que surveillance ou non,celà ne sert à rien. Si l'on ne traite pas de façon efficace le problème en amont ,celà toujours pareil. Celà me fait penser à la position de Mme ROUSSEAU,l'illuminée d'EELV qui dit qu'il "vaut mieux mieux accueillir les terroristes chez nous, comme celà on peut mieux les surveiller". Encore une " bien pensante " qui ferait mieux de se taire au lieu de prendre la parole et de prouver qu'elle aussi c... qu'elle en a l'air.

6.Posté par Dignité le 03/09/2021 16:42

Les belle âmes nous diront de ne pas faire d'amalgames. Ils ne sont pas tous comme çà.

Ce sont pourtant des choses qui arrivent quand une société accueillante s'ouvre à ces personnes qui veulent quitter leur conditions de vie pour en connaître de meilleures.

Ce qui interroge c'est que beaucoup de ces personnes emmènent dans leurs bagages le modèle qu'elles fuient et veulent le faire perdurer dans la société qui les accueille.

Ce modèle est souvent la cause du non développement de leur pays d'origine et pourtant elles ont du mal à s'en défaire et attendent du pays d'accueil qu'il leur laisse continuer à pratiquer leurs traditions ancestrales en toute liberté au risque de choquer la société où elles ont CHOISI de vivre.

Tel est le cas de l'excision des petites filles encore dans l'adolescence, du port de la niqab, de la déscolarisation des filles, de l'interdiction du porc dans les cantines que fréquentent leurs enfants, des enseignements des professeurs sur le respect de la laïcité, etc....

7.Posté par Davidgoliath le 04/09/2021 07:18

Cet homme était donc connu comme radicalisé et suivi en permanence depuis des années. On imagine le coût humain et financier pour mettre en place cette logistique. Voilà un homme qui aurait dû être expulsé depuis longtemps mais la nouvelle Zélande a une première ministre droit-de-l'hommiste.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes