MENU ZINFOS

Nouvelle Route du Littoral (NRL) en phase d’achèvement

Lundi 18 Janvier 2021

DEMANDE DE DROIT DE RÉPONSE À L’ARTICLE ET À LA VIDÉO DIFFUSÉS LE 07/01/2021 SUR LE SITE INTERNET CAPITAL.FR


A l’attention de Rolf HEINZ, directeur de la publication, et François GENTHIAL, rédacteur en chef


Chers Messieurs,

Nous avons pris connaissance de la vidéo intitulée « La Réunion : la Nouvelle Route du Littoral abandonnée ? » et de l’article intitulé « La Réunion : La Nouvelle Route du Littoral sera-t-elle terminée un jour ? », diffusés sur votre site internet depuis le jeudi 07 janvier 2021.

C’est avec un vif étonnement que nous avons découvert le caractère tendancieux, voire trompeur, de l’angle et des titres de ces deux productions.

Nous comprenons la tentation qui peut être celle d’un média grand public de chercher à accrocher l’œil de son audience potentielle à l’aide de titres à sensation, et de céder à des excès manifestes, sous couvert de points d’interrogation.

Pour autant, nous vous rappelons que la validité de l’information et l’honnêteté intellectuelle doivent prévaloir sur le simple attrait du texte, conformément aux règles déontologiques du métier du journalisme et, très certainement, aux attentes des citoyens.

Nous trouvons surprenant par ailleurs que, dans le cadre de la préparation de ces sujets, hormis une citation de son Président datant de plusieurs années, à aucun moment la parole n’ait été donnée au maître d’ouvrage du chantier qu’est le Conseil Régional de La Réunion, ou encore à d’autres parties prenantes locales engagées sur ce projet.

Nous vous demandons par conséquent, pour de prochains sujets éventuels que vous consacreriez à la Nouvelle Route du Littoral, de bien vouloir contacter le Conseil Régional pour lui poser des questions en lien avec les angles de traitement choisis.

Nous vous demandons dans l’immédiat de modifier les titres qui présentent un caractère trompeur en laissant entendre que la NRL serait une route abandonnée / inachevée, alors même que les entreprises continuent à l’heure actuelle de travailler sur le chantier, et que la mise en service de la route, prévue début 2024, reste un objectif totalement réaliste au regard du stade d’avancement actuel (80% réalisés) et du calendrier restant.

Nous vous demandons également de préciser dès à présent, sur le lien internet de la vidéo et de l’article concernés, ces informations à caractère rectificatif :
 

La Nouvelle Route du littoral, solution la plus adaptée pour garantir la sécurité des usagers réunionnais

Le chantier de la Nouvelle Route du Littoral est un chantier réunionnais, français et européen qui permettra à la fois de résorber un risque naturel majeur auquel sont exposés les usagers de la RN1 entre Saint-Denis et La Possession, et de moderniser un axe essentiel de l’île de La Réunion : une route actuelle vieillissante qui subit régulièrement des chutes de blocs et éboulements ainsi que des effondrements en masse.

Depuis son ouverture en 1976, ces phénomènes ont entraîné 22 décès. L’éboulis du 27 janvier 2020 qui a causé un blessé souligne une fois de plus la dangerosité de cette route. Par ailleurs, l’impact économique des fermetures et des basculements de la route actuelle est extrêmement préjudiciable à l’activité sur le territoire.

En réponse, la Région Réunion a décidé de lancer en 2013 le chantier de la NRL qui permettra aux 80 000 usagers quotidiens de cet axe de relier en toute sécurité le Nord et l’Ouest de l’île. Le budget de l’opération, d’un montant de 1,66 milliard d’euros (valeur 2010), a été acté lors des Accords de Matignon, le 14 octobre 2010.

L’opération NRL, nécessaire pour sécuriser d’abord, fluidifier ensuite un axe vital pour le territoire, contribue également à donner de l’activité aux entreprises réunionnaises, élever le niveau de formation dans le BTP et créer de l’emploi local.

- www.nouvelleroutedulittoral.re
- www.regionreunion.com/actualite/toute-l-actualite/article/la-nrl-qui-fait-quoi-les-acteurs-les-responsabilites

La route, réalisée à 80 % à ce stade, bénéficiera d’une mise en service anticipée

Aujourd’hui, 80 % du chantier est réalisé. L’objectif de la collectivité régionale est de terminer la construction de la NRL dans les délais les plus resserrés possible, et au coût le plus juste pour le maître d’ouvrage.

La réalisation de la digue de 2,7 km entre la Grande Chaloupe et La Possession, qui est la solution retenue pour la poursuite du chantier, privilégiera les approvisionnements en matériaux locaux, en particulier la récupération d’andains.

L’État a expertisé les différents sites où ont été récupérés des andains à ce stade. Il a constaté un gain de surfaces agricoles pour les exploitations ; un meilleur aménagement de l’espace ; une plus grande protection contre l’érosion. Si l’ouverture de carrières de roches sur l’île reste à ce stade en suspens, la raréfaction des matériaux à La Réunion, déjà génératrice de surcoûts importants dans le domaine de la construction, imposera que l’on apporte tôt ou tard des solutions autres que la collecte d’andains, qui présente nécessairement un caractère provisoire et limité.

Dès 2021, la NRL sera ouverte sur plus de la moitié de son tracé, soit 7km sur 12,7km au total, entre Saint-Denis et la sortie de la Grande Chaloupe, au moyen d’un raccordement provisoire à l’ancienne route. C’est une solution qui permettra aux usagers d’utiliser dès que possible les 9 km réalisés, jusqu’à la livraison totale du chantier prévue d’ici début 2024.

- www.regionreunion.com/actualite/toute-l-actualite/article/la-nrl-le-choix-du-trace-l-equilibre

80 millions d’euros, soit 5 % du budget global, sont investis pour l’environnement

La Région Réunion a choisi d’inscrire le projet NRL dans une démarche exemplaire de préservation d’un site considéré comme “hotspot” mondial de la biodiversité. 80 millions d’euros (valeur 2010), soit 5% du budget global est consacré au volet environnement, contre 1 à 3% en moyenne pour les chantiers d’envergure équivalente.

- www.nouvelleroutedulittoral.re/environnement/article/une-demarche-environnementale

La NRL est une infrastructure utile et nécessaire, financée à un juste prix

La Nouvelle Route du Littoral coûtera 1,66 milliard d’euros (valeur 2010) pour une 2x2 voies de 12,7 km, avec une emprise pour un futur transport collectif en site propre, un dimensionnement pouvant supporter un système ferré de type tramway. Ce coût est moins élevé que celui d’autres axes de circulations construits récemment en France, en Europe ou dans le monde, avec des fonctionnalités souvent moindres (par exemple, absence de voies pour les transports en commun et les modes doux de déplacement).

- www.nouvelleroutedulittoral.re/financement/article/le-financement-de-l-operation



 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes