Auto

Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

Samedi 30 Janvier 2010 - 18:57

Déjà jaillissent ici ou là des commentaires peu élogieux sur d’éventuelles vocalises de la toute nouvelle Renault Mégane RS et pourtant… Calme et silencieuse jusqu’à 4 000 tours la RS devient luciférienne passé ce régime et surtout monte jusqu’à la zone rouge dans un son rauque et empreint de tonicité.


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

Le logo RS sur une Renault est toujours un gage de sportivité et la nouvelle Mégane RS ne déroge pas à la règle. Esthétiquement superbe, elle reprend le look de la 3 portes avec une finition en terme de carrosserie bien calée sur le sportif et pas du tout sur le tuning à la Jacky (désolé pour les Jacky !!!).


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

Ce look est même limite inquiétant tant la Mégane RS semble ramassée sur elle-même, un peu comme si elle attendait, en embuscade. A l’intérieur le ton est donné : sièges baquets, tableau de bord complet avec compte tours à fond jaune (teinte carrosserie). Zone Rouge à 6 000 tours (seulement !) et couple délivré à partir de 2 600 tours.  Attention le rupteur est vite atteint !


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

Bien installé dans le baquet, petite poussée sur le bouton « démarrage », ceinture de sécurité (détail qui tue : ceinture couleur carrosserie, perfectionnisme quand tu nous tiens !) et roulez jeunesse, il est temps de voir ce qu’il y a là dedans. Premier tours de roues et grosse différence tout de suite avec la version précédente : la puissance passe bien dans le train avant sans avouer de limite.


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

La RS accélère fort, 250cv forcément, ça cause. Et en plus, elle freine ! Heureusement direz vous mais si les voitures sportives bénéficient généralement de bons freins, la Mégane RS a un plus indéniable en ce domaine : le mordant. A la moindre sollicitation de la pédale de frein la RS se tasse et freine fort, très fort (Saint Brembo veillez sur nous !).


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

Côté tenue de route pas grand-chose à dire ou plutôt à redire avec très peu de porte à faux à l’arrière  et sans souci particulier à l’avant. Les amortisseurs arrières sont secs, efficaces et ne gênent en rien le confort, à l’avant, en situation difficile les amortisseurs gagneraient, peut être à bénéficier d’un tarage un peu plus dur. En tout état de cause, le confort à bord est remarquable sur un véhicule de ce type, relayé par une sellerie enveloppante et agréable.


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

Par contre toujours ce problème de visibilité arrière (comme sur la 3 portes) et les claustrophobes attendront la version cabriolet sinon c’est la crise d’angoisse assurée ! Agréable et très peu politiquement correct, alors que Renault vient de nous présenter sa gamme électrique il y a deux semaines, mais qu’est ce que c’est bon de s’encanailler en Mégane RS.


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !

Une belle et efficace réalisation de Renault. Fiche produit : Renault Mégane RS, 2,0L, essence, turbo, 250cv, existe en Luxe ou Cup (avec réglage possible au tableau de bord), malus éco 750 euros, à partir de 37 900 euros.


Nouvelle Mégane RS, et en plus elle chante !
Axel Thiro
Lu 2805 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter