MENU ZINFOS
Faits-divers

Nouvel acte de vandalisme au centre de réception de cannes à Beaufonds


Par Zinfos974 - Publié le Mardi 19 Septembre 2017 à 19:32 | Lu 2431 fois

Des actes de vandalisme ont visé les équipements du CTICS (Centre Technique Interprofessionnel de la Canne et du Sucre) à Beaufonds (Saint-Benoît). Le centre de réception de cannes sera fermé mercredi matin.

"Tereos Sucre Océan Indien constate qu’une nouvelle dégradation a eu lieu ce jour sur les installations du CTICS à Beaufonds. Ce nouvel acte de vandalisme est évidemment intolérable", indique Tereos dans un communiqué.

Une réunion du Bureau du CTICS doit avoir lieu afin d'apporter une "réponse appropriée à cette situation et rencontrer les membres du CHSCT du CTICS qui dénoncent les comportements inacceptables à l’encontre des personnels du Centre sur le site de Beaufonds."

Selon le CTICS, un groupe de planteurs a "sciemment décidé de détruire les couloirs permettant la bonne application du protocole et la juste mesure de la richesse."

Le centre technique indique par ailleurs : "Cet acte illégal est d‘autant moins excusable que la convention canne - signée en juillet dernier – prévoit expressément que tout différend se règle en première instance en CMU du bassin cannier concerné."

Dans le même temps, le CHCST (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) du CTICS, constatant les pressions et les menaces exercées sur les agents du centre, demande une rencontre urgente avec les membres du bureau du CTICS.

Il souhaite qu'une solution soit trouvée afin de "garantir la sécurité et les conditions de travail du personnel dans l‘accomplissement de sa mission et de permettre un déroulement normal de la campagne sucrière. Dans cette attente, les salariés du CTICS ne reprendront pas leur poste."




1.Posté par Merlin le 19/09/2017 19:48

St-Benoit beau port de pêche avec ses bars, où l'on croise les plus beaux spécimens de maquereaux....

2.Posté par Dazibao le 19/09/2017 19:51

"....la convention canne - signée en juillet dernier – prévoit expressément que tout différend se règle en première instance en CMU..."
................................

C'est ce qui provoque le trou de la sécurité sociale.......

3.Posté par cmoin le 19/09/2017 20:44

Il faut les arrêter et emprisonner pour ces actes de délinquance!
Ils se croient tout permis!Vive la fin de la canne!

4.Posté par krillin le 20/09/2017 01:59 (depuis mobile)

Et bloquer les routes pour faire ch..r le peuple c''est pas INAXEPTABLE sa ?!! Pff les planteurs ont toujours un probleme de toute façon mais uniquement en periode de coupe cannes le reste de l''année sava on apréci les subventions

5.Posté par Jean le 20/09/2017 06:52

Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, dans tous corps de métier il y a des vandales, il faut simplement attraper et châtier sévèrement les coupables. C'est le laxisme judiciaire qui génère ces exactions.

6.Posté par titi974 le 20/09/2017 11:18

Quand ils auront coupés la main qu il les nourrit il sera trop tard pour pleurer ....

7.Posté par môvélang le 21/09/2017 07:34

je pense que la raison de la colère des ces assistés agricole sont la faible teneur en richesse, dû je pense à une météo défavorable ( ???) et surtout à la qualité des cannes livrées, ( cannes livrées sans dépaillage et surtout , entières ( non-étêtées et pleines de terre ( feuilles et choux ne contenant pas de sucre ) et roches au fond du tracteur ) ( pour rappel: ils touchent des primes pour le dépaillage et le transport des cannes à l'usine)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes