MENU ZINFOS
International

Nouveau record de vague dans l’Atlantique Nord : 19 mètres


- Publié le Mercredi 14 Décembre 2016 à 14:55 | Lu 1219 fois

Nouveau record de vague dans l’Atlantique Nord : 19 mètres
La plus haute vague océanique a été enregistrée dans l’Atlantique Nord. L’annonce a été faite mardi par l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Une bouée automatique installée dans l’Océan Atlantique, entre L’islande et le Royaume-Uni a permis de constater que le 4 février 2013, une vague monstrueuse atteignait 19 mètres de hauteur.

L’ancien record de 18,275 mètres enregistré le 8 décembre 2007 toujours dans l’Atlantique Nord a ainsi été battu. D’après l’OMM, la pression atmosphérique et le mouvement des vents dans cette zone entraînent de conditions favorables à la formation de violentes tempêtes extratropicales, d’où ces puissantes vagues. Il y a également le phénomène de puissant front froid qui engendre des vents pouvant atteindre 81,1km/h.




1.Posté par Ikki le 14/12/2016 15:29 (depuis mobile)

Une vague, une houle si vous développiez les gars ?

2.Posté par cimendef le 15/12/2016 08:12 (depuis mobile)

Le viaduc de messire Robert de la Pyramide se trouve à quelle hauteur ?

3.Posté par Pamphlétaire le 15/12/2016 09:50

Rien de nouveau....Les vaques scélérates ont toujours existées mais n'ont jampais été prises en compte car les marins n'ont jamais été écoutés, étant pris pour des "fous"....Tout cela est à reconsidérer et l'informatique est-elle suffisante ou l'effet Trump sont-ils suffisants à s'intéresser de plus près...

Les vagues scélérates sont des vagues océaniques très hautes, soudaines, qui sont considérées comme très rares, même si cette rareté n'est que relative. En effet, les observations ne concernent qu'une très faible partie d'entre elles, compte tenu de l'étendue des océans et de la rapidité avec laquelle les vagues se forment et se défont au sein des trains de vagues où elles se propagent.

Jusqu'au milieu du xxe siècle, l'existence des vagues scélérates était mise en doute, faute de mesures objectives, par la grande majorité des scientifiques spécialisés dans l'étude des vagues, malgré les nombreux témoignages rapportés par les marins au cours des siècles, et la rencontre de ces vagues par de gros navires modernes. Ces vagues étaient alors rattachées, sans véritable examen, au folklore maritime. Il a fallu attendre la mesure par une frégate météo britannique d'une vague de 20 mètres et l'analyse de cet événement par l'océanographe Laurence Draper pour que les scientifiques révisent leur position et commencent à s'intéresser au sujet.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes