MENU ZINFOS
Economie

Nouveau classement hôtelier: Seulement 50% des hôtels réunionnais dans les normes


Adieu panneaux bleus, bonjour à la nouvelle signalétique hôtelière qui est entrée en vigueur ce lundi dans toute la France, la Réunion ne faisant pas exception. Un nouveau système lancé en 2009, après la promulgation de la loi Novelli, pour harmoniser les classements de nos hôtels avec ceux de l'Europe. Selon Atout France, organisme centralisateur français des demandes de classement, seulement 26 hôtels réunionnais ont obtenu un classement sur les 51 que comptent l'île. Et ce n'est pas faute d'avoir "communiqué" sur ce sujet du côté de l'IRT (Ile de la Réunion Tourisme).

- Publié le Mercredi 25 Juillet 2012 à 17:15 | Lu 2327 fois

Photo : Grand Hôtel du Lagon, seul 5 étoiles de la Réunion
Photo : Grand Hôtel du Lagon, seul 5 étoiles de la Réunion
Désormais, le panneau bleu avec un grand H blanc au milieu appartient au passé, les nouveaux panneaux changent de couleurs en fonction du classement par étoile. Un nouveau système pour les hôteliers, en harmonie avec les classements européens, a été mis en place à partir du 23 juillet dernier. Un classement centralisé par la société Atout France, chargée de récupérer les demandes de classement.

La grande différence dans ce nouveau système est qu'il repose sur la base du volontariat. Il faut passer par un "audit externe", souligne Cyrille Barrieu, directrice produit et label à l'IRT, pour pouvoir obtenir entre 1 et 5 étoiles selon le type de prestations proposées par l'établissement. En tout, ce sont 246 critères qui sont passés au crible, divisés en trois catégories : les équipements, les services et l'accessibilité. En France, un peu plus de 70% des chambres d'hôtels sont classées. A la Réunion, seulement 50% sont classées, selon le dernier pointage d'Atout France.

Même s'il ne s'agit directement du travail de l'IRT, mais des syndicats hôteliers, la communication autour de ce nouveau dispositif était "importante". "Il y a eu une démarche de sensibilisation et de communication de la part de l'IRT auprès des professionnels de l'hôtellerie à la Réunion. On est dans une démarche de qualité importante, doublement importante et triplement importante", insiste Cyrille Barrieu. La clientèle étrangère venant à la Réunion cherche son hôtel en fonction de son classement. "Pour les touristes qui viennent à la Réunion, les étoiles sont la norme de qualité", ajoute-t-elle.

Publicité interdite sur l'ancien classement par étoile pour les hôtels qui n'ont pas fait les démarches

L'IRT travaille sur les salons de tourisme du monde entier avec un "manuel des ventes" à destination des professionnels du secteur. A l'intérieur, l'ensemble des hôtels de la Réunion y sont répertoriés, également ceux qui ne seront plus "étoilés" avec le nouveau système. Or ces derniers pourraient bel et bien disparaitre de ce document. "Le manuel des ventes est un outil de travail qui recense l'ensemble des offres réunionnaises, notamment en matière d'hôtellerie. A l'intérieur, nous avons une première partie des hôtels avec le nouveau classement. Pour l'autre partie, il s'agit des hôtels en cours de classification (…). On leur laisse quelques temps pour se mettre aux normes et la décision sera prise au cours du prochain CTS (Comité technique de suivi)", précise-t-elle. Les professionnels de l’hôtellerie sont prévenus !

Principale difficulté pour les hôtels n'ayant pas fait leur demande de nouvelle classification, ils ne peuvent plus communiquer sur l'ancienne classification hôtelière. A la Réunion, sur les 26 hôtels nouvellement classés, sept sont des deux étoiles, 10 hôtels sont des quatre étoiles et un seul a atteint la barre des cinq étoiles, il s'agit du Grand Hôtel du Lagon.

Les derniers hôtels a avoir eu "in extremis" leur classement sont le Saint-Alexis à Saint-Gilles et le Tsilaosa à Cilaos, tous deux ayant obtenu quatre étoiles.

Nouveau classement hôtelier: Seulement 50% des hôtels réunionnais dans les normes




1.Posté par Ded le 25/07/2012 17:24

Ce n'est pas un scoop! Certains ne méritaient pas leurs prétendues étoiles.
D'un autre côté , c'est la même chose en métropole où beaucoup d'hôteleires n'ont pas encore fait les démarches...
Et puis ,il faut relativiser, oui ,il y a plus de critères mais ils n'ont pas tous ( loin s'en faut) de caractère obligatoire. Et n'oublions pas non plus qu'outre les travaux éventuels à faire l'hôtelier doit payer celui qui vient l'évaluer...Pas sain comme système!

2.Posté par ZembroKaf le 26/07/2012 09:12

Certains hôtels ici c'est le prix 5* au niveau de MOINS 5* !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes