Société

Nouveau Pôle Sanitaire de l’Ouest: Des dépenses supplémentaires nécessaires

Jeudi 27 Octobre 2016 - 11:57

La Chambre Régionale des comptes a émis un rapport sur le futur pôle de santé de l’Ouest, le futur centre Gabriel Martin actuellement en construction à Grand Pourpier.


Les travaux du nouveau Pôle Sanitaire de l’Ouest (PSO) ont débuté en 2014. Le centre hospitalier Gabriel Martin devrait quitter son emplacement historique dans le centre-ville de la commune de Saint-Paul pour occuper de nouveaux locaux sur une parcelle contiguë à celle de l’établissement public de santé mentale de La Réunion (EPSMR).
 
"Des lacunes en termes d’anticipation et de pilotage"
 
Son bassin d’intervention s’étend de La Possession à Saint-Leu et couvre une population de 212.300 habitants. "Ce projet d’investissement, structurant pour la micro-région de l’Ouest, a connu des lacunes en termes d’anticipation et de pilotage. Des incertitudes demeurent sur les contours du projet : les dessertes routières et en transport en commun du futur hôpital ne sont pas encore arrêtées", s'inquiètent les magistrats financiers de la CRC Réunion.
 
La mutualisation des services administratifs avec ceux de l’EPSMR demeure inaboutie. La construction de nouveaux bâtiments pour les fonctions supports est envisagée, en plus de ceux destinés à accueillir les services médicaux qui sont exclusivement concernés par le projet du futur hôpital" peut-on lire dans le rapport d’observations.
 
Des aléas qui impactent le volet financier de l’opération
 
Le rapport de la Chambre Régionale des comptes pointe ensuite du doigt les "aléas et les vicissitudes du projet", qui impactent le volet financier de l’opération.  "Des dépenses non initialement prévues se révèlent nécessaires, comme, par exemple, celles induites par la décision initiée par l’agence régionale de santé de réduire les surfaces du futur hôpital".
 
"Fin décembre 2015, la phase de construction du projet a connu un dérapage en matière de coûts mais surtout de délais. Si le processus de passation des différents marchés afférent au futur hôpital est globalement satisfaisant, des risques demeurent en matière d’exécution. Des risques financiers se profilent aussi lors de la phase d’exploitation tant en termes d’endettement que d’accroissement de charges, notamment de personnel", expose le rapport un peu plus loin.
 
Un coût qui est passé de 140 à 157,5 Millions d’euros
 
Ce nest quen 2013 quun plan de financement a été établi. A cette date, celui-ci prévoyait un coût d’environ 140 millions d’euros. Cette répartition des ressources a connu quelques modifications. Le directeur indique avoir procédé, depuis son arrivée en octobre 2015 à l’actualisation de la projection des charges et des recettes en coordination avec l’ARS, portant le coût du projet à 157,5 millions d’euros.
 
Un retard d’un an dans la livraison déjà anticipé
 
Le retard pris dans la livraison du nouvel établissement est évalué, à plus d’un an. La livraison serait programmée pour août 2018.

Les travaux du nouveau Pôle Sanitaire Ouest.
Les travaux du nouveau Pôle Sanitaire Ouest.
La problématique de l'accès

Actuellement, aucune liaison directe avec le futur hôpital n’existe pour les véhicules circulant en provenance de la route nationale 1 (RN 1), alors que l’emprise du terrain d’assiette des bâtiments jouxte cette dernière. Trois possibilités peuvent être envisagées pour en faciliter l’accès :
 
  • La création d’une voie de dégagement depuis la RN1 dans le sens Saint-Paul => Saint-Denis, avec une sortie dédiée permettant un accès direct au futur hôpital ;
  • Pour les personnes arrivant de Saint-Denis, la réalisation d’un giratoire au droit de l’échangeur de Cambaie, de l’autre côté du pont surplombant la RN1, avec une voie d’accès direct au futur hôpital longeant la RN1, comme retracé dans la carte ci-après.
  • La création d’un franchissement - aérien ou souterrain - de la RN1 entre le futur hôpital et la future éco-cité20. Une étude préliminaire partenariale devrait démarrer fin juillet 2016. Mais, comme l’indique le TCO, cette proposition permettrait de créer une desserte cohérente avec le développement de l’éco-cité seulement à moyen terme - ce qui laisse entière la problématique d’un accès direct concomitant au déroulement des travaux ou à la mise en service du futur hôpital.

Nouveau Pôle Sanitaire de l’Ouest: Des dépenses supplémentaires nécessaires
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 932 fois



1.Posté par Kaya le 27/10/2016 23:15

Si y trouv larzen..... plito miliar... pou ke la Réinion nana in bébèt'-sipèr-route pou domoun roule dési
(ke yenpès'ra pa fé laksiden dési, ke yenpès'ra pa awar lo mor dési , malérèzmen..)

Y FO osi trouv larzen pou in batimen lé konstrui pou domoune awar la santé !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter