MENU ZINFOS
Communiqué

"Nous devons protéger l'eau de la surexploitation et de la pollution"


"Nous devons protéger ces eaux de la surexploitation et de la pollution qui les menacent actuellement, car cela mènera à l’épuisement de ces ressources, à des surcoûts dans leur traitement, voire à une impossibilité de les utiliser", exprime Giovanni Payet, candidat aux législatives 2022 dans la première circonscription.

Par N.P - Publié le Mardi 22 Mars 2022 à 14:48

Le communiqué :

Initiée par l’Organisation des Nations Unies, la Journée mondiale de l’eau célèbre l’eau et nous sensibilise à la situation des 2,2 milliards de personnes qui vivent sans accès à de l’eau salubre. Nous devons protéger ces eaux de la surexploitation et de la pollution qui les menacent actuellement, car cela mènera à l’épuisement de ces ressources, à des surcoûts dans leur traitement, voire à une impossibilité de les utiliser. Notre territoire insulaire a ses propres contraintes et nécessite de trouver le juste équilibre.


A La Réunion, seules 44 % des masses d’eau sont dans un état satisfaisant. Ce n’est pas suffisant. A cela, la biodiversité aquatique et la qualité des cours d’eau sont dans un état critique. Comme le rappelle le Comité de l’eau et de la biodiversité, «les masses d’eau souterraine de l’ouest et du sud présentent localement des déséquilibres, conséquence principale de certains prélèvements d’eau trop importants par rapport à la capacité des nappes à se recharger ; les eaux souterraines de l’Est sont marquées par la présence de produits phytosanitaires qui doit être maîtrisée. Le taux de recouvrement en corail diminue et traduit la mauvaise qualité des masses d’eau récifales et le retour au bon état nécessite une intégration des enjeux de la protection de la ressource en eau, des milieux aquatiques et de leur biodiversité dans les politiques publiques d’aménagement du territoire».

Chaque année environ 222 millions de m3 d’eau sont prélevés dans le milieu naturel sur notre territoire (chiffres 2019, Office de l’eau). Plus précisément, 152 millions de m3 sont prélevés dans les rivières et les aquifères de l’ île pour l’alimentation en eau potable. L’état de notre réseau pose question et soulève l’indignation par voie de presse. Il n’est pas normal que seulement 50% des abonnés soient alimentés par des réseaux correctement équipés. De plus, le taux de rendement moyen à La Réunion du réseau de distribution (rapport entre le volume d’eau consommé et celui d’eau potable introduit dans le réseau de distribution) est de 61,6%. En moyenne donc, 40% de l’eau potabilisée est perdue à cause du mauvais état du réseau (Office de l’eau, 2018).

Si à l’état naturel l’eau est gratuite, son prélèvement, sa potabilisation, son adduction et sa dépollution avant rejet sont des opérations complexes et onéreuses. Ainsi, si la ressource en elle-même n’a pas de prix, le service lui est payant. Sur Saint-Denis, nous sommes environ 75 000 abonnés au service d’eau potable. Le tarif est de 1,10 € TTC/m3 en 2020 ; 88% de cette redevance est réparti entre la CINOR et l’opérateur (RUNEO à Saint-Denis), 2,1% sont prélevés par l’Etat (TVA) et 9% par l’Office de l’eau. Le tarif de l’eau peut tout à fait faire l’objet d’une politique sociale. En effet, le dispositif mis en place à titre expérimental par la loi “Brottes” est ouvert depuis 2020 à l’ensemble des collectivités territoriales. Pour préserver cette ressource vitale pour l’Humanité et les écosystèmes naturels et permettre un accès digne à l’eau à tous, avec La voix citoyenne nous proposons plusieurs mesures :

• Investir sur des stations de potabilisation à l’ozone permettant de nous sortir d’une dépendance à l’importation de chlore.

• Réduire drastiquement les pollutions, plastique notamment, et interdire les engrais de synthèse qui polluent nos masses d’eau et détruisent la santé des hommes. Aucune station à La Réunion n’est en capacité de traiter les pesticides de façon spécifique.

• Établir des plans d’actions destinés à améliorer les conditions d’accès à l’eau dans chaque collectivité et sur toute l’année.

• Généraliser les systèmes de récupération d’eau de pluie dans la construction de nouveaux équipements publics fortement consommateurs (stades de foot, piscines…) et encourager les entreprises dans cette démarche.

• Développer un référentiel national des tarifications qui sert de guide d’action pour les collectivités souhaitant adopter une politique sociale de l’eau.

• Encadrer de manière plus stricte le montant des abonnements au niveau national tout en prenant en compte les spécificités territoriales.

• Développer et soutenir les actions de prévention et de sensibilisation à la préservation de la ressource.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes