Blog de Pierrot

Nous avons testé l'Airbus A350 entre Gillot et Orly : Pari gagné pour Frenchblue

Jeudi 24 Août 2017 - 17:24

Les premiers passagers débarquent du premier vol Gillot/Orly
Les premiers passagers débarquent du premier vol Gillot/Orly
Ce n'est pas tous les jours qu'on a l'opportunité de tester un nouvel avion. Et quel avion : le dernier joyau d'Airbus, l'A350-900 XWB, une merveille technologique de dernière génération. Nous avons donc été ravis d'accepter l'invitation de Frenchblue de tester leur toute dernière acquisition à l'occasion du vol inaugural entre la Réunion et Orly. Rendez-vous à Gillot à 20h30 pour un décollage à 23h30.

Frenchblue est la première compagnie française à mettre un A350 en service. Autant dire que nous avions hâte de le tester et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous n'avons pas été déçus.

Une petite présentation technique tout d'abord : L'A350 comporte 53 % de fibre de carbone, un matériau ultra-léger et plus résistant, ainsi que du titane et de l'aluminium moderne. Moins de poids signifie moins de consommation de carburant et moins de CO2 rejeté dans l'atmosphère. L'A350 consomme entre 20 et 30% de moins que les avions d'ancienne génération comme le Boeing 777 et autant que le Boeing 787, mais en offrant un rayon d'action bien supérieur de 14.350km contre seulement 11.900 pour son concurrent américain.

Ce qui frappe en pénétrant à l'intérieur de la cabine, c'est la hauteur sous plafond. Impressionnante ! Le fuselage de l'A350 est extra-large et même les hublots sont plus grands.

Mais là n'est pas l'essentiel. Ce qui frappe le plus dès que le pilote met les gaz pour décoller, c'est... le silence ! Les ingénieurs d'Airbus ont réalisé des miracles. Au point de surprendre les passagers. En vol, on est tout étonné d'entendre les conversations de passagers situés 3 ou 4 sièges derrière, ou les claquements de portes des compartiments techniques manipulés par l'équipage pour préparer le petit déjeuner.

Autre révolution, la pression dans la cabine. Du fait de la coque en carbone, plus résistante, Airbus a pu abaisser la pression à l'intérieur de la carlingue. Ca n'a l'air de rien, mais c'est essentiel pour un vol long-courrier car on voyage dans une atmosphère quasi-normale, avec en plus une toute nouvelle climatisation. Or la qualité du système d'air conditionné détermine le niveau de fatigue du passager. On est tout surpris, en débarquant à Orly, de découvrir qu'on est en forme et absolument pas fatigué !

J'ai eu la chance de voyager en classe "Premium", ce qui a sans doute aussi joué. Les sièges ne paient pas de mine au premier abord, mais ils sont au final aussi confortables et aussi reposants que ceux des classes intermédiaires de la concurrence. Nous attendrons de voyager en classe "Economique", lors d'un prochain vol, pour vous faire part de nos sensations.

Cette nuit, le vol inaugural dans le sens Gillot/Orly était quasiment complet, une première victoire pour Frenchblue qui a fait un gros pari en remplaçant ses A330 par des A350 de plus grande capacité.  L'A350, dans sa version densifiée pour le low cost, pourra emporter 411 passagers, dont 376 en classe "Economique".

A noter que les 411 sièges de l'Airbus A350-900 de French Blue sont équipés de prises PC et USB et que la wifi est disponible à bord en contrepartie d'un supplément.

Dès son entrée en fonction, avec ses A330, Frenchblue a déjà pris 15% de parts de marché sur la ligne de la Réunion. Nul doute que l'arrivée de ce premier A350, et d'un second l'année prochaine, devrait lui permettre d'améliorer encore cette performance...

Les sièges de la classe "Premium"
Les sièges de la classe "Premium"


...et ceux de la classe "Economique"
...et ceux de la classe "Economique"

L'équipage qui a été aux commandes de ce vol inaugural
L'équipage qui a été aux commandes de ce vol inaugural
Pierrot Dupuy
Lu 10311 fois



1.Posté par Candide le 24/08/2017 19:53

"J'ai eu la chance de voyager en classe "Premium", ce qui a sans doute aussi joué."

Sérieux, Pierrot ?
Vous pensez que cela a modifié ta perception du confort de l'avion ?
Vous exagérez sans doute, n'est ce pas ?

Et l'ironie, vous la sentez ?

2.Posté par GIRONDIN le 24/08/2017 20:15

Gratis !!!!!

Youpi

On aura droit à combien d'articles en contrepartie ????

3.Posté par Thomas GILBERT le 24/08/2017 20:34

C'est aussi ça la grande classe de cette compagnie aérienne :
http://www.linfo.re/la-reunion/societe/723416-une-reunionnaise-en-fauteuil-roulant-refoulee-d-un-avion

4.Posté par klod le 24/08/2017 20:43

il est loin le temps , que les djeuns n'ont pas connu, ou "air framce " empêchait la moindre concurrence sur ce "territoire" .......... bravo !

5.Posté par Question bête le 24/08/2017 20:57 (depuis mobile)

Infomercial?

6.Posté par pacha25 le 24/08/2017 21:16

allez voir ici ca vous donnera une idée des services de FB en vol ....a part les écran boff , perso pour moi ce sera non,mais cela n'engage que moi.
http://flight-report.com/fr/report/26515/French-blue-BF700-Paris-ORY-St-Denis-RUN

7.Posté par Transport de sardines "économiques" dans l'avion au top de la technologie: c'est comment ? le 24/08/2017 21:18

1.Posté par Candide le 24/08/2017 19:53

Vu la photo n° 2 : retour à la réalité des sièges pour sardines économiques".... Comme sur les autres lignes. Faut pas exagérer, quand même....

On attend donc l'article de zinfos sur le retour en classe "sardines" "économiques"....

Pour le reste, ça semble top cet avion. A voir et essayer...

8.Posté par Amen le 24/08/2017 21:54

Airbus A 350 XWB : RISQUE D"EXPLOSION EN VOL

http://www.ladepeche.fr/article/2017/08/24/2633022-a350-airbus-alerte-risque-explosion-appareil.html?google_editors_picks=true

9.Posté par Frequent flyer le 24/08/2017 21:58 (depuis mobile)

Première compagnie française ? ... renseignez vous, air Caraïbes fait déjà voler l'A350. Bref. Encore une mascarade de journaliste

10.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/08/2017 22:43

fukcd473
Il me fait rire le rédacteur ... "... le pilote met les gaz pour décoller, c'est... le silence ! ..." ... quelques suivantes ...."... J'ai eu la chance de voyager en classe "Premium" ..." .... Ben oui à l'avant le bruit des moteurs est forcément atténué ! Mdr !

Voyagez à partir des rangées 27 au prochain vol, vous entendrez forcément du bruit ... Réacteur = vibrations, donc bruit ! Mdr !

11.Posté par Tiboug le 24/08/2017 23:43

Article 100% sans conflits d'intérêt bien sur!
il manque à côté du titre PUBLIREPORTAGE

12.Posté par TICOQ le 25/08/2017 06:19

C'est sûr, il faudrait une nouvelle invitation pour tester les sièges de la classe éco !!! pffffffff

13.Posté par Marie le 25/08/2017 09:11 (depuis mobile)

On vient de signaler de graves dysfonctionnements sur les a350 alors ca donne pas envie ...tout ca pour payer 50e moins cher

14.Posté par zeffkalbasse le 25/08/2017 09:33

Oté Mr DUPUIS , un peu de respect pour le ptit créole qui n'a pas votre chance de se faire soudoyer , par le célèbre pdg de cette compagnie , pour un reportage publicitaire !
Quand on veut comparer une compagnie aérienne par rapport à une autre , on se met dans les mêmes conditions de vol pour rester objectif et ne pas berner ses lecteurs .
Au fait , Air austral , compagnie de Didiérix n'est plus en odeur de sainteté auprès de zinfo ?
Tention mesures de rétorsion du petit de la pyramide inversée !!
Moin , mi préfère prend ti car jaune que ce compagnie !!
Mon compagnie péi , sinon lesssssssssssssssssss !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

15.Posté par Choupette le 25/08/2017 09:42

9.Posté par Frequent flyer

Qu'est-ce qu'on a à voir avec les Caraïbes qui sont un sous-continent américain ???

Ici, il s'agit d'un appareil volant français.

Y'en a, j'vous jure ... .

7.Posté par

Eh bien, quitte à être transporté "sardines", autant l'être dans un appareil où les sièges ne sont pas trempés parce qu'un marmaille mal éduqué a renversé un truc dessus.

8.Posté par Amen

C'est un journaliste [aussi] qui a écrit cet article. Faut-il le croire sur paroles ?
" ... RISQUE D"EXPLOSION EN VOL"
On suppose que, depuis, ils ont supprimé le risque ... .

Du post 1 au post 11, il n'y en a aucun qui a pris cet avion et ils viennent le casser.
Quelle déplorable mentalité.

16.Posté par Publicis le 25/08/2017 09:42

Zinfos a-t-il fait preuve d'autant d'éloges lorsque la concurrence locale a acquis son nouvel avion ?
Je n 'en ai pas le souvenir. Pourtant à l'époque vous aviez aussi eu droit à votre petit tour en avion.
Quels intérêts avez vous à faire autant de publicité pour cette compagnie, qui comme vous le savez, n'est venue à la Réunion que pour se gaver grâce à l'aide à la continuité territoriale ?

17.Posté par ZembroKaf le 25/08/2017 09:50

Trop fort le rédacteur en chef....le silence en classe "premium"...😃😃😃..."le pilote met les gaz...pour décoller"...oufff...il décolle l'A350...😃😃😃...heureusement !!!
j'ai une cousine qui est venue ici en FB (A330)...son ressenti ..."en classe oki"....est..."décollant" 😃😃😃

18.Posté par zenesrebel le 25/08/2017 09:50

sa pa in lartik zournalis sa té! parey le boug la ékri sa y travay pou la kompany la! anplis kesa le boug y vérifié pa son ban zinfo, parske air caraïbes y vol déza ek le A350!!! in lartik initil!

19.Posté par John le 25/08/2017 11:03 (depuis mobile)

Il est très comparable au B787-8 de Air Austral...
Comme disait Frequent flyer Air Caraïbe est la première compagnie à mettre en service ce type d appareil et il y a déjà eu avarie : un atterrissage raté !

20.Posté par John le 25/08/2017 11:03 (depuis mobile)

http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/videos/en-video-l-atterrissage-rate-d-air-caraibes-vu-de-l-interieur-429912.php

21.Posté par pirouet le 25/08/2017 12:01

Maintenant on verra les tarifs en pleine saison . je m'attend que french blue s'aligne sur les autres compagnies. tous copains - coquins

22.Posté par Babeuf le 25/08/2017 17:39

Zinfos était-il au courant des problèmes ci-dessous??!!


Airbus alerté pour un risque de dysfonctionnement sur l'A350

Un dysfonctionnement du système de refroidissement a été découvert. / Photo DDM archives

Au cours d'essais en vol, Airbus a identifié une défaillance d'un des systèmes de son avion long-courrier, l'A350-900. Dans certaines conditions d'utilisation peut en effet survenir une surchauffe d'une pompe hydraulique dans un des réservoirs de l'appareil.

Airbus a donc immédiatement prévenu toutes les compagnies aériennes qui exploitent cet appareil dans le monde ainsi que l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA). Cette dernière a alors émis le 22 août une directive d'urgence de navigabilité (Emergency Airworthiness Directive) en expliquant que si aucune correction n'était apportée le dysfonctionnement "pourrait conduire à une surchauffe incontrôlée du fluide hydraulique, entraînant éventuellement l'ignition (inflammation) du mélange air-carburant dans le réservoir d'essence concerné" .

"Nous avons immédiatement mis au point une procédure corrective qui a été intégrée à la Liste Minimale d’Equipements (LME)" a confié hier un porte-parole d'Airbus au siège de Blagnac. La LME liste les dysfonctionnements d’équipements autorisés sur un aéronef. Si la panne n’est pas listée dans la liste, alors le vol n’est pas autorisé. "Ce document intègre désormais des restrictions d'utilisation qui permettent d'éviter les surchauffe hydraulique" poursuit-on chez Airbus.

Une centaine d'exemplaires déjà livrés

Cette nouvelle procédure n'est que provisoire puisque les équipes de l'avionneur travaillent déjà à la mise au point d'un nouveau système logiciel qui annihilera définitivement le problème technique et donc le risque. "Il sera déployé dans les prochaines semaines auprès des compagnies clientes" a fait savoir l'avionneur. Aujourd'hui, une centaine d'A350-900 vole dans le monde.

Par ailleurs, Airbus a confirmé hier que le route proving prévu en Asie de l'A350-1000, le dernier-né de la gamme, avait été repoussé en raison d'un problème technique détecté sur une pièce d'un des deux moteurs Rolls Royce. Ce route proving correspond à des tests grandeur nature du nouvel avion en vue d'obtenir sa certification par les autorités aériennes c'est-à-dire son permis de voler. Il s'agit de vols long-courrier avec des passagers volontaires destinés à démontrer la capacité de l’avion à être mis en service en conditions commerciales.

Des inspecteurs de l'Agence Européenne de Sécurité Aérienne sont présents à bord afin de surveiller le bon déroulement de procédures techniques comme les atterrissages automatiques par exemple. Le défaut sur un des moteurs a été détecté par les experts des essais en vol d'Airbus qui a alors préféré retarder de quelques jours la tournée asiatique de l'avion. Celle-ci doit durer une quinzaine de jours.






























































GIL BOUSQET

Toulouse
Airbus






Contenus sponsorisés


TOP 16 de la cuisine arc-en-ciel
TOP 16 de la cuisine arc-en-ciel

(Marmiton)





23.Posté par PATRICK CEVENNES le 25/08/2017 17:40

fukcd473
9.Posté par Frequent flyer le 24/08/2017 21:58 (depuis mobile)
C'est la Réunion, 2, 3 certains qui aiment péter plus haut que leur cul !
Effectivement, c'est bien Air Caraïbes, maison mère de FB, première compagnie aérienne française a voir mis en service l'A350-941

8.Posté par Amen le 24/08/2017 21:54
Tous les nouveaux avions (civils ou militaires) ont tous eu leurs lots de dysfonctionnement lors de leurs mises en service. Pas de quoi fouetter un chat. Le Dreamliner en a vu des vertes et des pas mures lors de sa mise en service. L'essentiel est que les exploitants, les ingénieurs soient informés des dysfonctionnements pour mettre en œuvres des correctifs. Les incidents et les accidents, dans le cycle de vie d'une machine, feront que la sécurité sera toujours améliorée.

19.Posté par John le 25/08/2017 11:03 (depuis mobile)
Ne comparez pas la French holidays carrier avec son investisseur avisé DiDiX 1er du nom et l'acquisition des 2 "Terribles teens" Ln15-Ln22 (des veaux) avec FB et son A350-941 Msn5

20.Posté par John le 25/08/2017 11:03 (depuis mobile)
Et en plus, on pourra même se voir mourir ! Vive la technologie embarquée. Mdr !
Pour le peu que l'on voit, il semble êtres dans l'axe au seuil de piste. Vue les conditions météo, une rafale suffit pour sortir de l'axe et à cette altitude difficile de rattraper le coup.


15.Posté par Choupette le 25/08/2017 09:42
Faut être alors très sado-maso, comme vous très certainement, pour aller voler dans une boite à sardine à haute densité de sièges. Comme quoi nous n'avons pas les mêmes valeurs. Et vous, vous avez voyagé dans cette moderne boite à sardines hightech ? Pdr !

24.Posté par BOAZ- RE le 25/08/2017 17:56

Fidèle voyageur de Corsair depuis de nombreuses années,
j'ai voulu testé et donner sa chance à " French Bleu "
Résultat ... SI French Bleu continue sur sa lancée, pour son service à bord, la qualité de son Pnc et maintient ses tarifs particulièrement pour le Premium, JE QUITTE mon ancienne Cie qui s'est un peu reposer sur ses lauriers !
Alors ... Faites un TEST comme moi ...

25.Posté par Choupette le 25/08/2017 18:07

Je viens de rencontrer quelqu'un de ma famille qui a voyagé sur FB, en classe Eco.

Elle en est satisfaite; on peut allonger ses jambes, un luxe.



26.Posté par John le 25/08/2017 20:34 (depuis mobile)

Patrick Cevennes : le LN15 et 22 ont certe un surpoids mais de la à les traiter de veau vous y allez un peu fort...Voyager à leur bord est tout aussi agréable que l''A350. Dites moi quand vous voyagez avec le 787 de UU vous ressentez le surpoids?

27.Posté par Pierre Balcon le 25/08/2017 20:40

Je ne suis pas spécialiste des avions mais je pense qu'il y a une petite erreur

Grâce au design spécifique de l’A350-900, et à la solidité de ses structures , on a pu augmenter la pression dans la cabine de l'avion et garantir une pression comparable à celle existant naturellement à une altitude de 1800 mètres , alors que jusqu'à présent les avions du même type étaient pressurisés à un niveau plus faible , correspondant à la pression atmosphérique existant à 2 400 mètres .

On sait en effet que la pression atmosphérique diminue avec l'altitude

La cabine conserve ainsi durant le vol une pression agréable , rendant disponible et assimilable l'oxygène de l'air , proche des conditions naturelles existant par exemple à la Plaine des Cafres

28.Posté par John le 25/08/2017 20:45 (depuis mobile)

Patrick Sevennes: Sincèrement le surpoids des 2 787 de UU a t- il une influence sur votre voyage?? Si vous me répondez par l''affirmative cela serait de la pure mauvaise foi. Mauvaise langue...

29.Posté par jean Claude le 25/08/2017 21:14

L'article était crédible jusqu'à l'apparition de la classe Premium ! ! !
Pour les avoir fréquenté la classe affaire d'Air Australes et Air Mauritius sont aussi très silencieuses.
comparer les niveaux de prestations serais indécent !

cela m'étonne toujours de voir des gens croire qu'on aura le meilleur service et le meilleur confort avec celui qui fait le moins cher. Retranscrits à l'alimentation cela donne : avoir le goût et la sensation de langouste quand on paye pour du Pangasus . ((....... Des ignorants je vous dis, des ignorants )

30.Posté par Nivet Alain le 26/08/2017 18:28

En accord avec les précisons techniques de Pierre Balcon.
En désaccord avec nos chers commentateurs qui n'ont pas posé leur C....l dans l'avion, mais qui se permettent de critiquer un avion rassemblant toutes les nouvelles technologies.
A bas la bêtise,
Vive la concurrence !

A.N.

31.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/09/2017 11:38

fukcd473
Et la suite du publi-reportage du vol retour en classe bétaillère, elle est où ?

32.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/09/2017 12:18

fukcd473
27.Posté par Pierre Balcon le 25/08/2017 20:40
Alors grâce aux recherches, mises au point de Boeing sur le B787 par l'amélioration du fuselage dans ses dimensions et surtout dans l'utilisation de matériaux composites, les performances de l'électronique de bord et de gestion de la pressurisation le B787 et l'A350XWB ont un équivalent pression cabine correspondant à celle d'une altitude de 6000ft. Les autres dont le fuselage est en alu ont un &équivalent pour 8000ft.

Et pour le publi-reporter les rayons d'action B777, B787 et A350XWB sont de l'ordre de 14000km voire plus.

33.Posté par Jimmy988 le 09/09/2017 10:01

Jolie PUB pour AIRBUS : l'avion est effectivement plus silencieux

par contre FRENCH BLUE : 5 heures de retard à aller et seulement deux au retour

bonjour les correspondances perdues

34.Posté par Maillonaise le 10/09/2017 12:53 (depuis mobile)

Bah c sur que sa change des test 5 du mois en Bm Avec 2 grammes et artane en dessert apres je vois pas l intérêt de quitter cette si belle et magnifique île pou rien aller en gaule???????

35.Posté par OeildeLynx le 25/07/2018 02:55

De nombreux articles français tombent dans le panneau et parlent d'une solidité accrue qui permet une pression "abaissée", diminuée dans la cabine pour assurer un meilleur confort. Seulement, la pression diminue avec l'altitude, le rôle de la pressurisation est de maintenir une pression plus forte en cabine qu'à l'extérieur. Donc logiquement, la pressions dans ces nouvelles cabines est bel et bien augmentée afin de se rapprocher de la pression au niveau du sol (et non l'inverse). Vu que l'erreur est présente dans de nombreux articles écrits par europe1, la Dépêche et autres, alors que dans les articles anglophones, il est bien précisé "higher pressure inside the cabin", je soupçonne les journalistes français de copier bêtement l'article du voisin sans trop se casser la tête...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie