Courrier des lecteurs

Notre ancêtre Jean-Baptiste de LAVAL a connu Robinson Crusoé !

Lundi 11 Septembre 2017 - 09:21

Ce qui me fait penser à De LAVAL ? Une erreur grossière dans les commentaires de l'émission "Archipels" (RFO) :
"Tobago, l'île idyllique de Robinson Crusoé". Ben non !

Je ne nie pas que Trinidad-et-Tobago soient idylliques mais l'île de Robinson Crusoé se trouve dans l'archipel de Juan Fernandez, au large du Chili, donc dans le Pacifique, pas l'Atlantique.

Pour son personnage de Robinson, Daniel Defoë a choisi comme modèle le navigateur écossais Alexander Selkirk, qui a réellement fait naufrage là-bas.

Fait extraordinaire, il y eut un de nos "500 premiers Réunionnais" (j'connais un p'tit peu !), Jean-Baptiste de Laval, qui connut Selkirk.
Extraordinaire bonhomme, comme la plupart de nos ancêtres coureurs d'océans, que ce Laval. Originaire de Chambord, flibustier de profession, il est arrivé chez nous en 1714 sur le navire hollandais "La Cloche" après avoir été canonnier sur l'Incarnacion. Ce pirate dans l'âme a été de tous les coups durs plus ou moins légaux mais sa grande aptitude au combat fait qu'il grimpera très vite les échelons dans la milice de Bourbon. Jusqu'à devenir Conseiller provincial en 1718 ! Pas mal, pour un pirate sans foi ni loi.
Marié à Louise Auber en 1715, il lui fait 14 rejetons. Enfin... on suppose qu'ils sont de lui parce qu'avec ses fréquentes absences de l'île pour cause d'expéditions piratesques... et la moralité du temps, assez laxiste...

C'est en 1710, alors qu'il exerçait la noble profession de flibustier sur l'Incarnacion, qu'il est capturé par l'Anglais, et sur ce navire, fait la connaissance d'Alexander Selkirk qui vient juste d'être secouru de sa solitude bienheureuse sur Juan Fernandez.
L'histoire de Selkirk, je l'ai découverte pour la 1ère fois en volant un petit Marabout Junior chez Cazal, "Selkirk le solitaire".
Mea pas culpa du tout.
Jules Bénard
Lu 493 fois



1.Posté par lenoir le 11/09/2017 16:20

pour connaitre les vraies mouvements personnelle intentionnelle ou institutionnelle de nos ancêtres, quoi de plus mieux que le test ADN ???? l'histoire génétique ne pourras pas mentir et le résultat ne serait qu'être plus que pertinent et mettre énormément de monde d'accord....mais le test ADN est interdit en France pourtant pays de la liberté, pourquoi ??? Collectivement mi partage l'histoire la Réunion ek tout sat i ve ékoute a li mais individuellement quand ou dit " Réunionnais " ou lé un peu plus que ça .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?